SOCIéTé  |    

OCHA-Centrafrique: la crise humanitaire est indescriptible

Par Autres médias - 30/10/2013

Le Gouvernement de transition n’a ni les capacités ni les ressources nécessaires pour donner suite à ses bonnes intentions

 

M. John Ging, Directeur de la Division de la coordination et des interventions du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a donné une conférence de presse aux Siège des Nations Unies, à New York. M. Ging a présenté les situations humanitaires en République centrafricaine où il vient de passer trois jours. Face au climat de terreur qui règne en République centrafricaine, M. Ging a exhorté la communauté internationale à faire face à ses obligations en matière de protection civile. «Les atrocités commises contre les populations civiles par des groupes armés en République centrafricaine sont indescriptibles.» Il a appelé la communauté internationale à trouver les financements nécessaires pour garantir la protection des civils dans ces deux pays en répondant tout particulièrement aux besoins des femmes et des enfants.

 


© un.org
John Ging, Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA)
Le responsable d’OCHA s’est particulièrement inquiété d’une situation humanitaire qualifiée de chaotique en République centrafricaine, où la moitié des 4,6 millions d’habitants aurait besoin d’une aide humanitaire. Il a déclaré avoir été témoin à Bossangoa de la manière dont les civils musulmans et chrétiens cherchaient refuge dans les pires conditions humanitaires. Il s’est inquiété d’une nouvelle dimension de la crise où l’on voit des groupes inciter les communautés à s’affronter. Face à ce danger, l’équipe d’OCHA a appelé les chefs de communautés et chefs religieux à prendre toutes les mesures nécessaires afin de ne pas envenimer la situation et à éviter toute surenchère rhétorique. Il s’est aussi inquiété de l’occupation de plus de la moitié des écoles, ce qui empêche les enfants d’être scolarisés. Il a souligné l’insuffisance d’abris et d’accès à l’eau et à l’assainissement pour les déplacés.

Néanmoins, M. Ging a affirmé avoir été témoin d’une stabilisation de la situation à Kaga Bandoro où les soldats de la Force multinationale d’Afrique centrale ont permis aux gens de rentrer chez eux et reconstruire leur vie. Dans un pays qui ne dispose pas d’infrastructure de gouvernance et de service public, M. Ging a expliqué que les soins de santé ne pouvaient être garantis, que par les organisations humanitaires internationales. Tout en déclarant n’avoir aucun doute sur la sincérité du Gouvernement de transition de faire face aux défis de la République centrafricaine, M. Ging a dit que «ce Gouvernement n’a ni les capacités ni les ressources nécessaires pour donner suite à ses bonnes intentions».

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

pas de moyens + insécurité = démission

Par wanto

30/10/2013 22:25

Le problème est simple ! pas besoin de sortir de science Po pour le savoir ! si un gouvernement n'a pas les capacités ni les moyens de sa politique que doit il faire ? il démissionne ! chose ridicule,c'est un gouvernement de transition contrôlé par un conseil national de transition sous le pouvoir d'un président de transition et tout ça pour une durée de 18 mois !sans oublier la présence d'une force étrangère pour sa défense et sa sécurité suivi des ONG qui s'occupent de tout le reste du pouvoir régalien d'un pays ! cet pays s'appelle La République Centrafricaine ou " CENTRAFRIC " ou encore " CENTRE à FRIC " cherchez l’erreur !!!

Zingo

Par MBIWA

01/11/2013 00:34

Il n'y a pas d'erreur,faut dire CENTRA-Bras-cassé. Nous sommes en Transition donc pas de place pour des critiques inutiles.

Effectivité oblige

Par hipopotamus

02/11/2013 22:02

être centrafricain c'est avoir de la dignité(sic notre devise) et de pas se tromper d'objectif:redonner à la "Grande Coquette" tout son aura.Faire de la critique pour le plaisir de la critique ne participe pas au souci de notre pays.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués