DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Presse centrafricaine: monitoring du lundi 21 octobre 2013

Par Source: SNU-RCA - 22/10/2013

Le fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale sont disposés à accompagner la RCA pour une sortie de crise.

 

Nations Unies
Le contenu de la Résolution 2121 du Conseil de sécurité des Nations Unies concernant la République centrafricaine a été au centre de la conférence de presse animée ce 18 octobre par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RCA et chef du BINUCA, le Général Babacar Gaye. Selon ce dernier, «j’ai observé que la stratégie de stabilisation que j’ai évoqué et la disponibilité de la commission de consolidation de la paix à soutenir un cantonnement des Séléka dans la perspective de leur désarmement avaient retenu beaucoup d’attentions et que la LRA était présente dans les préoccupations. Nous avons, encore une fois, eu une rencontre dans laquelle une question m’a été posée sur les élections, sur la reprise de la vie politique et sur le paiement des salaires. La plupart des questions posées sont encore une fois des questions de sécurité, ce qui correspond à l’analyse de tous les acteurs internationaux qui est que la sécurité est la priorité numéro 1 et le préalable à toutes les autres actions. La situation se détériore gravement à l’intérieur du pays sur le plan sécuritaire, paradoxalement elle s’améliore à Bangui. L’amélioration de la situation actuelle passe par plusieurs préalables. Le premier préalable est qu’il nous faut des moyens financiers et le fonds de consolidation de la paix est disposé à soutenir un cantonnement des Séléka dans la perspective de leur désarmement. Nous observons et nous félicitons les progrès faits sur la restauration de l’autorité de l’Etat sur le corridor Béloko-Bangui. Le deuxième préalable est qu’il faut une volonté des autorités à stabiliser le pays». Radio Nationale/TVCA

 

Le fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale sont disposés à accompagner la RCA pour une sortie de crise. L’annonce a été faite ce 18 octobre par le ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération internationale, Hassan Abdallah Kadre, de retour de Washington où il a participé aux assemblées annuelles des Institutions de Breton Woods du 11 au 13 octobre dernier. De retour à Bangui ce 18 octobre, le membre du Gouvernement s’est dit satisfait des résultats de ces assemblées annuelles car ces Institutions financières sont prêtes à accompagner le processus de transition actuelle en RCA. Hassan Abdallah Kadre a ajouté «qu’une mission conjointe d’évaluation regroupant quelques partenaires au développement comme la Banque mondiale, le FMI, l’Union européenne et la Banque africaine de développement (BAD) est attendue pour le fin de ce mois octobre à Bangui. Cette mission fera une évaluation globale de la situation et verra dans quelle mesure proposer des thérapies qui puissent permettre à la RCA de se relever». Radio Nationale/TVCA

Politique
Les Equato-guinéens résidant à Bangui ont célébré, en différé, ce 19 octobre le 45ème anniversaire de la fête de l’Indépendance de leur pays. Le couple présidentiel, Chantal et Michel Djotodia, a rehaussé de sa présence à cette célébration, placée sous le signe de la consolidation de la paix dans la sous-région d’Afrique centrale. Un diner a été offert à la résidence de l’Ambassadeur de la Guinée Equatoriale en RCA, Manuel Mbela Ndong. Dans son discours, l’Ambassadeur de la Guinée Equatoriale a affirmé que son pays reste au chevet de la sous-région pour un essor durable. Durant ce toast, il a été question de relancer la commission mixte entre la RCA et la Guinée Equatoriale. Le 45ème anniversaire de la Guinée Equatoriale a été célébré le 12 octobre dernier. Radio Nationale/TVCA

Une grande rencontre a eu lieu ce 19 octobre, à la place de la République, entre le Chef d’Etat de la transition, Michel Djotodia, et les jeunes de différents arrondissements de la capitale centrafricaine. Cette rencontre, initiée par le conseiller national et représentant de la jeunesse centrafricaine au Conseil National de Transition (CNT) Nicaise Samedi-Karnou, a été l’occasion pour Michel Djotodia d’indiquer que sa mission première est de restaurer la paix et la sécurité en RCA. Dans ce sens, la jeunesse doit prendre conscience de la situation actuelle du pays. Selon Michel Djotodia, «nous devrons tout faire pour que les erreurs du passé ne se reproduisent plus jamais dans le futur, pour que les frères ne prennent plus des armes contre leurs frères, pour que la misère quitte définitivement nos terres, pour que notre peuple retrouve sa dignité, son espoir et sa joie de vivre. Les problèmes de pauvreté, de famine, de corruption, de maladie, d’éducation, d’insécurité et de chômage se sont accumulés. Aujourd’hui, gagner la confiance de la jeunesse centrafricaine, spécialement dans le domaine politique, sera le plus grand défi sur le chemin vers des futures élections démocratiques. Je m’engage personnellement à établir un système politique qui permettra à chaque Centrafricaine et à chaque Centrafricain, quelle que soit son ethnie ou sa religion de pouvoir s’exprimer et faire entendre sa voix dans la gestion de notre pays. Pour le rétablissement de l’Etat et la préparation des futures élections, la sécurité et la stabilité en RCA sont indispensables. Je veux entendre la voix de mon peuple et les chefs traditionnels de toutes les ethnies seront les porte-paroles du peuple centrafricain auprès du Chef de l’Etat. L’accès à la démocratie est indispensable pour chaque être humain. Les étudiants sont les futures élites et ce sont eux qui vont redonner à la RCA la place qu’elle mérite dans la grande famille des pays démocratiques». Radio Nationale/TVCA

Social et Développement
Le ministre des Eaux, forêt, chasse et pêche, Ramadan Rizigala, est en mission à Brazzaville ce 19 octobre afin de participer aux travaux du forum international sur le développement durable de la filière bois du bassin du Congo. Cette rencontre permettra également de renforcer le dialogue entre les parties prenantes de la filière bois dans le but de poursuivre les efforts de développement de ladite filière et encourager une transformation plus poussée de la matière bois au niveau local. Radio Nationale/TVCA

La maison de la presse et des journalistes a abrité ce 19 octobre la cérémonie du lancement officiel du projet «média voix pour tous» de l’organisation internationale search for common ground. Ledit projet a pour objectif de promouvoir la voix des femmes dans le secteur des médias de la région des grands lacs. Cette cérémonie a été présidée par le représentant du ministre de la communication, José Messongo. Radio Ndeke Luka

Les membres de la société civile centrafricaine demandent le rapatriement des mercenaires étrangers présents sur le territoire centrafricain, la sécurisation du personnel et des couloirs humanitaires et une aide pour le retour des personnes déplacées et des réfugiés. Telle est la substance de la conférence de presse animée ce 18 octobre par le président de l’Observatoire centrafricain des Droits de l’Homme(OCDH), Me Mathias Barthélémy Morouba, et le révérend Pasteur Nicolas Guerékoyamé-Gbangou, président de l’Alliance des évangéliques en Centrafrique (AEC). Les deux conférenciers étaient membres de la délégation de la société civile qui a pris part à l’assemblée générale des Nations Unies à New York. Selon Me Mathias Barthélémy Morouba, «la délégation de la société civile centrafricaine à New York a fait un plaidoyer pour la République centrafricaine par rapport au moment difficile que traverse le pays actuellement. Il était question pour nous de dire à la communauté internationale qu’il y a un peuple qui est aujourd’hui abandonné et qui vit dans des conditions très difficiles. Nous avions aussi dit qu’en tant que membre de la communauté internationale, nous avons besoin d’aide et d’assistance pour nous en sortir. Un certain nombre d’actes ont commencé à être posés comme la visite de Laurent Fabius et celle des Directeurs des Agences du système des Nations Unies qui sont actuellement à Bangui, le renforcement du mandat du BINUCA et les avancées concernant la MISCA». La conférence visait à faire la restitution de cette mission de plaidoyer qui s’est déroulée à New York. Radio Nationale/TVCA

Deux semaines après la rentrée scolaire dans la zone d’observation pédagogique N° 1, le président de la fédération nationale des associations de parents d’élèves de Centrafrique (FNAPEC), Africain Kazangba, a lancé ce 20 octobre un appel aux acteurs du système éducatif pour la reprise effective des activités scolaires ce 21 octobre 2013. Selon Africain Kazangba, «les portes de l’école sont déjà ouvertes, la place de l’enfant à l’âge scolaire est à l’école et non à la maison. La FNAPEC continue de faire le plaidoyer auprès du Ministère de l’Education nationale et auprès des partenaires de notre système éducatif pour que le scénario relatif à la zone d’observation pédagogique N°2 puisse réussir afin que la rentrée scolaire 2013-2014 soit effective sur toute l’étendue du territoire national car la FNAPEC ne peut accepter qu’il y ait ségrégation entre les enfants centrafricains qui naissent tous égaux». La date officielle de cette rentrée était prévue pour le 07 octobre 2013. Radio Nationale/TVCA

L’Energie centrafricaine (ENERCA) a déclenché le jeudi dernier une vaste opération de contrôle, d’inventaire et de recouvrement de ses créances auprès des abonnés de Bangui. Selon le Directeur commercial de l’ENERCA, Yves Fan, «nous avions informé nos abonnés sur une campagne d’inventaire, de contrôle et de recouvrement que la Direction générale de l’ENERCA se propose d’entreprendre. L’objectif étant de faire l’inventaire de nos abonnés et de procéder à une série de contrôle de routine au niveau de notre réseau et du système de nos abonnés». Radio Nationale/TVCA

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les informations contenues dans ce monitoring vous sont transmises via la section Information Publique du Bureau Intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en République Centrafricaine (BINUCA). Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue du BINUCA ou de l’ONU. Si vous lisez, réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez des éléments de ce média monitoring, merci de tenir compte de cette réserve.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués