NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Ouagadougou: 20ème anniversaire de l’OHADA

Par journaldebangui.com - 18/10/2013

Neuf chefs d’état y ont pris part dont Michel Djokodia, chef d’Etat de la transition de Centrafrique

 

Ils sont 9 chefs d’Etat arrivés à Ouagadougou (Burkina Faso) mercredi 16 octobre 2013, sur invitation du président burkinabé Blaise Compaoré, pour prendre part aux festivités marquant le 20ème anniversaire de l'Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA). Il s'agit du président de la république centrafricaine, Michel Djokodia, du président nigérien, Mahamoudou Issoufou, le président de la république du Mali Ibrahim Boubakar KEITA, du président congolais, Dénis Sassou NGuesso, du président togolais Faure Gnassinbé Eyadéma, du président ivoirien, Alassane Ouattara, du président béninois Yayi Boni, le Président du Burkina Faso Blaise COMPAORE et, le premier ministre de la République de Guinée Bissau. les Présidents de la République du Sénégal, du Tchad, du Gabon étaient représentés.

 


© journaldebangui.com
Le président Michel Djotodia parmi les 09 chefs d'Etats africains présents
Pour le président centrafricain, il était question de prendre langue avec ses pairs puisqu'il c’était sa première participation à ce sommet.

Michel Djotodia est arrivé à Ouagadougou après le président ivoirien, Alassane Ouattara. Il a été accueilli par le Premier ministre burkinabè, Luc Adolphe Tiao. C’est au moment de quitter le salon d’honneur de l’aéroport que le président nigérien Mahamoudou Issoufou foulait le sol burkinabé.

Le sommet des chefs d'Etat a permis de faire le bilan des 20 ans de l'institution, de capitaliser les acquis et de dégager des perspectives pour les prochaines années pour un monde des affaires à même de booster la croissance économique. Avant les chefs d’états, une rencontre des experts suivie de celle des ministres ont eu lieu pour préparer le terrain.

L'OHADA, est née sur la base du Traité de Port-Louis du 17 octobre 1993. Ce 20è anniversaire a pour thème: «OHADA: 20 ans déjà, bilan et perspectives». L'OHADA regroupe 17 pays d'Afrique de l'Ouest, de l'Afrique centrale et de l'Océan indien. Il a pour objectifs de faciliter les échanges commerciaux et les investissements par l'harmonisation du droit des affaires au niveau du continent africain et au-delà.

 

 
MOTS CLES :

16 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Que va t-il dire labas ce Dondodja président auto proclamé?

Par SOROKATE

18/10/2013 13:32

Le nullard incompétent auto proclamé président séleka aura quoi à dire de concret à l'occasion d'anniversaire de l'OHADA. Il gardera sa tête dans sa culotte. honte à lui président auto proclamé par suite aux massacres commis sur toute une nation. Qui tuera par l'épée nourrira par l'épée.

Qu'est ce qu'il va dire? comment est -il devenu président?
Président Islamiste menteur et dévergondé.

Traître centrafricain. Heureusement sur cette photo il est mis à coté(décalé) ce qui veut dire qu'il est indésiré. Honte à lui,président virtuel.

SOROKATE Alias Domzan bene.

A so ta ala ouh ouh

Par KKK

18/10/2013 16:46

Mr Sorokate, vous êtes vraiment lamentable, votre haine maladive vous tuera c sûr,
laissez le président Djotodia tranquille, lui au moins appelle à l'unité nationale, il n'a jamais inciter à la haine, même si les hommes qui l'ont amené au pouvoir ne l'écoute et ne font qu'à leurs têtes. C'était pareille d'ailleurs à l'époque de l'ancien régime, sauf qu'avant c'étaient des minorités qui souffraient dans leurs coins sans rien dire.

Le ridicule ne tue pas,une reconnaissance est intérieure,il peut se ballader,peut-etre une exposition d'hyppotame à ouaga:il represente cette espèce centrafricaine

Par alain

18/10/2013 16:54

Son reve c'est d'etre president ou un homme politique.Meme son propre village l'a rejeté,il a trouvé ce fauteuil,il faut rever. mais il trimballe un ridicule partout. Un président vomi par le peuple,et ni écouté par ce dernier mais qui s'accroche à un on ne sait pourquoi. Il confond tout tellement avide de ce pouvoir,la descence,la descence,mr djotodia aurait laissé quelqu'un le représenter mais il faut avoir le bon sens pour comprendre tout cela. déja ,il dit tout et son contraire. hier les musulmans sont innoncents ,aujourd'hui ils reconnait qu'ils doiven,t apprendre la culture de la paix. Regardez,,wadé etait élu au sénégal,le procès de son fils qui conduit directement à sa gouvernance est en justice. désormais personne n'échappera à cela,sinon ce sera la justice populaire,et on saura le faire,faites nous confiance

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués