DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Presse centrafricaine: monitoring du jeudi 17 octobre 2013

Par Source: SNU-RCA - 17/10/2013

Poursuite dans les 8 arrondissements de la ville de Bangui de la grande campagne de restitution volontaire d’armes et autres effets militaires

 

Nations Unies
«Des systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition», c’est autour de ce thème que la 53ème Journée mondiale de l’alimentation a été célébrée ce 16 octobre en RCA. Les manifestations marquant cette journée se sont déroulées au complexe sportif Barthélémy Boganda. Pour la circonstance, la Représentante de la FAO en Centrafrique, Mme Rokhaya Daba Fall, a déclaré que «le thème de cette année a un sens très particulier dans les circonstances actuelles du pays. Il s’agit d’élaborer des systèmes agricoles et alimentaires durables et qui soient au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition. En parlant de durabilité, dans des circonstances précaires et d’insécurité alimentaire, nous pensons que ce thème sied beaucoup plus à la Centrafrique qu’à n’importe quel pays dans le monde. La FAO ayant comme mandant essentiel de combattre la faim et de bâtir un monde sans faim, le thème porteur qui est ‘réconcilions nous avec notre terre nourricière’ intègre l’ensemble des activités que nous sommes en train de mener au niveau de la Centrafrique pour arriver à ce que chaque Centrafricain puisse s’autonourrir par la production agricole».

 


A l'écoute de la radio
Selon la ministre d’Etat en charge du développement rural, Mme Marie Noëlle Andet Koyara, «la sécurité alimentaire doit être au centre de nos préoccupations et nous en faisons une priorité. C’est pour cette raison que, malgré les situations difficiles, nous avons tenu à faire venir au niveau de Bangui nos différents productrices et producteurs du monde rural afin de permettre que tout le monde puisse découvrir la richesse de ce pays. C’est aussi l’occasion de manifester à l’attention de l’opinion internationale que la RCA est engagée à nourrir son peuple. Aujourd’hui nous n’avons pas la disponibilité qu’il nous faut mais avec les efforts des uns et des autres, nous allons relever ce défi». La cérémonie a pris fin par une visite guidée des différents stands et un point de presse donné par la ministre d’Etat Andet Koyara sur l’agriculture centrafricaine. Selon cette dernière, un module d’enseignement verra le jour dans le système éducatif centrafricain, avec l’appui de l’UNICEF, du PAM et de la FAO, dès la maternelle. Le jardin école servira aussi à la cantine scolaire. Radio nationale/TVCA

Sécurité
Poursuite dans les 8 arrondissements de la ville de Bangui de la grande campagne de restitution volontaire d’armes et autres effets militaires. Cette campagne est menée par l’ONG Vitalité plus autour du thème « le port et la détention illégale d’arme sont interdits ». Selon le représentant de cette ONG, « nous sensibilisons la population et lui montrons où faire la restitution volontaire de ces armes et effets militaires car ce n’est pas à nous les collecter. Notre travail se situe au niveau de la sensibilisation et de la conscientisation de la population ». Ce 15 octobre, l’équipe de la campagne était dans le 6ème arrondissement de la ville de Bangui. Radio nationale/TVCA

Une mission parlementaire, composé de 4 conseillers nationaux et conduite par Dr Gaétan Kenguémba Moloto, a séjourné du 12 au 14 octobre dans la préfecture de la Lobaye. La mission s’est entretenue avec les populations des villages Pissa, Bokanga, Bangui-Bouchia et Mbata, sur les douloureux évènements du 24 septembre dernier à Mbata et du 02 au 06 octobre à Bangui-Bouchia et Bokanga. Des échanges avec la population, il ressort que des individus venus d’ailleurs et n’appartenant pas aux communautés vivant dans ces régions ont attaqué les compatriotes de confession musulmane, entrainant mort d’hommes et de nombreux cas de blessés à l’arme blanche. La répression des éléments ex-Séléka, venus de Pissa, de la SCAD et de Mbaïki, a été féroce sur la population locale, avec de nombreuses pertes en vies humaines. Traumatisée, la population de Mbata s’est réfugiée en brousse alors que les membres des communautés musulmanes ont quitté ces villages. La population de la Lobaye a profité de cette mission pour dire aux plus hautes autorités du pays qu’elle refuse tout amalgame et demande de la protection de la part des forces internationales de la FOMAC. Radio nationale/TVCA


Social Et Développement
Une mission du programme régional d’accompagnement de l’accord de partenariat économique en Afrique centrale (PRADA), conduite par Dominique Fifatin a été reçue le 16 octobre par le ministre du Tourisme, Mahamat Taib Yacoub. Les entretiens ont porté sur les priorités du Ministère du Tourisme qui pourra bénéficier de l’appui multiforme du PRADA, sur financement de l’Union européenne. Selon Dominique Fifatin, «nous croyons que le ministre a engagé les activités nécessaires pour la relance du Tourisme en RCA, notamment sur le caractère post conflit du pays. Nous pensons qu’il est nécessaire, dans le cadre de la coopération avec la partie européenne, de prendre en compte cette question et refléter les préoccupations exprimées». Radio nationale/TVCA

Clôture le 16 octobre des travaux de l’atelier d’appropriation des outils et mécanismes de mise en œuvre des projets financés par le fonds européen de développement (FED) en République centrafricaine. Durant deux jours, plus d’une trentaine de cadres de différents Départements ont passé en revue les modalités et procédures applicables en matière de programmation, d’identification, de formulation et de mise en œuvre des projets. Selon l’expert en charge de cette formation, «il a été question de revoir tous les cycles des projets, de la programmation à la mise en œuvre et de voir quels sont les outils et comment mieux les maitriser pour gagner en efficacité et répondre aux besoins de la population. On a travaillé sur la mise en œuvre du 10ème FED et la programmation du 11ème FED». Radio nationale/TVCA

La salle de conférence du Ministère de l’Elevage et de l’Industrie animale a servi de cadre à la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier de la mise en place d’une plate-forme de politique de l’élevage en Centrafrique. La cérémonie a été présidée par le ministre déléguée en charge de l’élevage et des industries animales, Joseph Bendounga, en présence du coordonnateur régional dudit programme pour la sous-région CEEAC, Dr Bachirou Moussa. Cet atelier vise à améliorer la contribution de l’élevage à la sécurité alimentaire et sanitaire des aliments, à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté en Afrique. Selon le coordonnateur régional pour la CEEAC, Dr Bachriou Moussa, « ce programme couvre l’ensemble des pays africains et a été lancé en janvier 2012 à Nairobi. Il est financé par l’Union européenne à hauteur de 30 millions d’Euros, avec une contribution de l’Union africaine à hauteur de 1,2 millions d’Euros. Les activités de ce programmes sont mises en œuvre par le bureau des ressources animales de l’Union africaine, en partenariat avec l’organisation mondiale de la santé animale et la FAO. Notre rencontre aboutira à la mise en place d’une plate-forme à caractère pluridisciplinaire et servant à la revue et à la formulation des politiques de développement de l’élevage en RCA». Pour Joseph Bendounga, «l’économie centrafricaine a deux mamelles qui sont l’agriculture et l’élevage. Depuis que la RCA a existé, nous avons navigué à vue, et tout n’a pas été fait sur la base d’une planification. Le tableau de bord qui sortira de cet atelier permettra de conduire la politique nationale de l’élevage». Radio nationale/TVCA

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les informations contenues dans ce monitoring vous sont transmises via la section Information Publique du Bureau Intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en République Centrafricaine (BINUCA). Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue du BINUCA ou de l’ONU. Si vous lisez, réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez des éléments de ce média monitoring, merci de tenir compte de cette réserve.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués