FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Centrafrique: MSF réclame une aide d'urgence accrue

Par journaldebangui.com - 16/10/2013

MSF est aujourd’hui l'une des seules ONG à travailler dans les zones du pays affectées par le conflit

 

Dénonçant une violence "sans précédent" en Centrafrique, l'ONG Médecins sans frontières appelle les groupes armés à respecter la sécurité des civils et humanitaires et exhorte à déployer une aide d'urgence. "Des dizaines de milliers de villageois ont fui une nouvelle vague d’attaques et d’exécutions sommaires -perpétrées tant par des groupes armés que par des forces gouvernementales- dans le nord-ouest du pays", rapporte l'ONG, estimant à plus de 30.000 le nombre de déplacés sur Bossangoa et à des milliers celui des personnes déplacées aux alentours. Les gens se réfugient dans la brousse, sans protection, et sont particulièrement exposés au risque de paludisme, première cause de mortalité dans le pays, s'inquiète l'ONG. "Ces familles vivent dans une grande promiscuité. Elles cuisinent, mangent, dorment, se lavent et font leurs besoins au même endroit. Ces conditions d'hygiène désastreuses accroissent de manière critique le risque d’épidémie", décrit Ellen Van der Velden, chef de mission MSF en RCA, citée dans ce communiqué.

 


© msf.fr
Les victimes centrafricaines dans un camp de l'ONG
"MSF est aujourd’hui l'une des seules ONG à travailler dans les zones du pays affectées par le conflit. Elle fournit des soins médicaux et chirurgicaux, un accès à l’eau potable et à l’hygiène, ainsi qu’un soutien nutritionnel. Mais une aide plus importante est nécessaire", souligne-t-elle. "[i Il n'y a pas encore assez d'acteurs présents sur le terrain pour venir en aide à toute cette population", renchérit le Dr André Munger, responsable de programme sur la Centrafrique. "Si tout ça perdure, ça va toucher encore plus de gens et ça va être encore plus difficile pour eux de rejoindre les structures de santé qui ne sont déjà pas très nombreuses et pas très fonctionnelles", poursuit-il. Parmi les acteurs humanitaires, certains ont quitté le pays, d'autres ont été victimes de pillages. "Ils doivent se rééquiper et trouver les fonds suffisants", explique le Dr Munger.

 

<div align="center"><iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x14ntaf"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x14ntaf_rca-le-paludisme-aggrave-la-situation-sanitaire_news" target="_blank">RCA &ndash; Le paludisme aggrave la situation sanitaire</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/msf" target="_blank">msf</a></i></div>
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

au Responsable de MSF

Par bernardcannes06

02/12/2013 16:27

Bonjour,

je suis un français marié à une Centre africaine de Bangui et j'ai beaucoup de médicaments qui ne me servent à rien, j'aimerais les envoyer à Bangui, mais je ne sait pas comment faire, car j'ai peur que cela tombe dans les mains de gens qui vont aller les revendre sur la marché noir. Si cela peut aider quelques personnes cela me ferais plaisir
je vous donnes la liste de ces médicaments: glbenclamide 5Mg.3 Boites de 90 comprimés et 3 boites de 20 comprimés.
Crestor 5 Mg. 5 Boite de 90 comprimes et 7 boites de 30 comprimés.
bi-tildiem 120 Mg. 11 Boites de 28 comprimés
Natispray 0,30 Mg 17 boites
doliprane 1000 Mg 6 boites de 8 comprimés.

Merci de me répondre, sur mon adresse mail. bernard.1948@outlook.fr

Bernard Forestier

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués