SOCIéTé  |    

Bangui: Décoration pour des éléments Camerounais de la Fomac

Par Radio nationale/TVCA - 14/10/2013

Plus de 100 éléments désengagés, en fin de mission en Centrafrique, ont été décorés de la médaille commémorative de la MICOPAX

 

La cérémonie, qui s’est déroulée au camp M’Poko, a été présidée par le chef d’état-major de la FOMAC, en présence de l’Ambassadeur du Cameroun en Centrafrique. Dans son intervention, le chef d’état-major de la FOMAC a salué le courage et la bravoure de ce contingent camerounais, en territoire centrafricain, «ce contingent a connu un moment de turbulence pendant tout son séjour en RCA et a fait preuve de professionnalisme dans l’exercice de sa mission sur le terrain. Un des cas est celui de Damara dont nous gardons encore le triste souvenir. A vous chers frères et sœurs d’arme, il est vrai que vous aviez passé des moments difficiles, je suis convaincu, comme toute la FOMAC, que vous avez bénéficié d’une nouvelle expérience en évoluant dans le contexte actuel de la multi nationalité, étant donné que vous formiez un corps avec les frères d’autres nations servant au sein de la force. Je vous conjure d’être un modèle pour les autres que vous allez rencontrer de votre retour au pays afin qu’ils aient une idée claire et nette sur la vie à la FOMAC et sur ce qui s’y fait réellement. A ceux qui continuent la mission sur le théâtre centrafricain, malgré les aléas connus, vous devrez continuer dans cette même discipline jusqu’au terme de votre mission». Ce contingent camerounais était basé, depuis une année, dans la ville de Paoua (Ouham-Pendé). Il est actuellement remplacé par un autre contingent camerounais de plus de 340 hommes.

 

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Le rôle réel de la FOMAC en RCA!!!!

Par SOROKATE

15/10/2013 11:40

Je parle d'un cas particulier. La ville de PAOUA sous préfecture de l'ouham-Pendé au Nord de la Centrafrique, il y a un contingent de la FOMAC plus de 340 hommes déployé dans cette ville.

Malgré la présence de(FOMAC) dépuis plus d'un an dans cette ville, un ancien éleveur de bœufs d'origine Tchadienne et ancien pilote de Taxi-Moto devenu aujourd'hui colonel de la seleka y règne en maître: Ce dernier s'est auto proclamé( sous- président) de la république de PAOUA,des exactions sommaires sont commises sur la population, porte par porte tous les biens de la population sont pillés et convoyés au TCHAD.

Plusieurs maisons incendiées, des grainiers brûlés, des champs dévastés.

Contrainte de fuir les exactions, la population s'est terrée en brousse dans des conditions inhumaines à la merci de toutes les maladies et aux bêtes sauvages.
Des ONG humanitaires sont pillées certains personnels assassinés ,des cris de détresses de la population à l'endroit du gouvernement seleka à Bangui sont restés sans suite favorable.

C'est pourquoi je m'interroge sur le rôle de la présence des contingents de la FOMAC dans la ville de PAOUA. Je suis choqué d'apprendre qu'un colonel auto proclamé de la seleka a été mis aux arrêts pour les mêmes faits à DAMARA alors l'intouchable ,puissant, demi dieu, sous président colonel auto proclamé de PAOUA n'est pas inquiété.

Sommes nous dans quelle république? Le ministère de la JUSTICE Centrafricaine a t-il encore sa place parmi les 5 pouvoirs républicains?

Nous avons aujourd'hui un sur nombre des: Commandants , Colonels, des Généraux sortis du néant auto proclamés tous d'origine étrangère dans notre SOCIÉTÉ.

Toute la NATION Centrafricaine ne sait plus à qui doit-elle sa protection, ni au gouvernement seleka ni à la FOMAC encore moins à l'ONU, la RCA semble être un état abstrait.

La seleka est-elle bien venue en RCA? avons nous besoin de cette seleka pour un changement politique?

Quel sort est-il réservé à toute la SELEKA pour les exactions commises à grande échelle en RCA?
Wait we see!!!

"Seul l'avenir nous en dira plus..."

SOROKATE Alias Domzan bene.

A propos du contingent camerounais à Pahoua

Par NADE Berty

17/10/2013 13:17

Mon frère, tout ce qui s'est passé à Paoua est la confirmation de l'impéritie ,de l'incompétence du touriste politique que nous avons la mal chance d'avoir à la tête de notre pays et qui s'appelle Ndotoyala.Ce dernier en sa qualité de chef suprême des séléka est parfaitement au courant du morcellement et de l'occupation de notre pays par des conducteurs de taxi moto, vendeurs de thé,vendeurs de friperie qui du jour au lendemain s'affublent le grade de colonel, général et autres .
Il les a laissé faire...depuis qu'il joue au chef d'état par effraction, pourquoi ne s'est-t'il pas une fois déplacé dans l'arrière pays comme au temps fort de leur progression sur la capitale bangui pour s’enquérir du comportement de ses seigneurs de guerre sur le terrain ?
Ndoto a préféré se calfeutrer au palais de la renaissance pour signer les décrets à tout va pour marquer son passage à la tête de la RCA.
J'avoue comme comme toi être surpris d'apprendre l'existence de ce contingent camerounais à Paoua. Il faut comprendre que quand bien même ils sont des militaires de carrière, les membres de ce contingent ont préféré se préserver afin de rentrer chez eux debout... Ils ont laissé aussi faire les animaux de la séléka .C'est humain n'est ce pas ?
Ils ne sont pas venus risquer leur vie chez les autres...
Ils ont quand même reçu des décorations en dépit de leur passivité face aux exactions de la séléka dans cette localité...seront'ils fiers rentrés chez eux de ces décorations?
Il conviendrait d’appeler ces décorations,DÉCORATIONS DE LA FIGURATION!!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués