DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Presse centrafricaine: Monitoring du Lundi 14 Octobre 2013

Par Source: SNU-RCA - 14/10/2013

A 48 h. de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA 2013), une journée porte ouverte sur l’agriculture démarrera ce 14 octobre au complexe sportif Barthélémy Boganda

 

Nations Unies
Fin ce 10 Octobre des travaux de renforcement de capacités des organisations non Gouvernementales et associations féminines en outils de communication pour la réduction de la mortalité maternelle. Ces assises de 3 jours étaient organisées en prélude au lancement d’un nouveau programme par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA). Ce programme, dénommé initiative ‘Ita Wali’, vient en appui à la campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (CARMA). En RCA, 5 femmes meurent par jour suite à l’accouchement ou à la grossesse. Selon l’Ambassadrice de la CARMA en RCA, Mme Léa Koyassoum Doumta, «ce programme vise l’implication des femmes dans la réduction de la mortalité maternelle et à créer une solidarité entre les femmes. Entre celles qui connaissent et celles qui ne connaissent pas car beaucoup de femmes décèdent pendant les grossesses et les accouchements par ce qu’elles ignorent les risques qu’elles courent. Ce programme permettra de donner tous les renseignements possibles à une femme enceinte». Radio nationale/TVCA

 

La ville de Bossangoa (Ouham) a lancé ce 11 Octobre, en différé, la campagne de vaccination dans sa localité. Durant 7 jours, les enfants de 6 mois à 14 ans seront immunisés contre la Rougeole. Ceux de 0 à 59 mois seront protégés contre la poliomyélite, ceux de 6 à 59 mois recevrons de la vitamine A alors que ceux de 1 à 14 ans seront déparasités à l’Albendazole. Cette campagne est appuyée dans la région par l’UNICEF et Médecins sans frontière (MSF-Hollande). Radio nationale/TVCA

Politique
Lors de sa visite de travail en Centrafrique, le 13 Octobre, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré: «le Mali et la Centrafrique sont deux questions tout à fait différentes. Au Mali il s’agissait de libérer un pays du terrorisme. En Centrafrique, il s’agit d’aider les Centrafricains à reconstruire leur pays et leur Etat». Radio Ndeke Luka

L’Ambassadeur de chine en Centrafrique, Sun Aichao, a remis ce 11 Octobre au Ministère de la Justice un lot d’équipements. Ce lot est composé de matériels Informatiques, de fournitures de bureau et de climatiseurs. Il a été réceptionné par le Garde des sceaux, Arsène Séndé, en présence de quelques responsables des Cours et tribunaux de Bangui. Selon le diplomate chinois, son pays est toujours aux côtés du peuple centrafricain et ce geste témoigne de l’excellence des relations entre Bangui et Pékin. Pour Arsène Séndé, «c’est dans les difficultés qu’on reconnait les vrais amis. Je ne peux que dire merci et nous allons en faire bon usage». Radio nationale/TVCA

La délégation gabonaise, porteuse d’un message du Président Ali Mbongo Ondimba à son homologue centrafricain, a été reçue ce 10 octobre par le ministre en charge des eaux et forêts, chasse et pêche, Ramadan Rizigala. Conduite par le Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon, la délégation a échangé sur les possibilités de la mise en place d’une Agence nationale de gestion des parcs nationaux en République centrafricaine, à l’instar de celle du Gabon. Les échanges ont porté sur l’élaboration et la signature d’un projet d’accord général entre la RCA et le Gabon relative à une action concertée de sécurisation des aires protégées. Un protocole d’accord entre l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon et le Ministère des eaux et forêts de la RCA a été signé pour des actions sur le terrain. Radio nationale/TVCA

Sécurité
Deux corps d’ex-combattants de la coalition Séléka ont été retrouvés ce 12 octobre 2013 à Boyali, sur la route de Mbaïki. Ces deux éléments, Ali Youssouf et Abakar, étaient de garde au niveau de la société Palmex. Les corps ont été déposés à la Mosquée Ali Babolo. Selon Mahamat Said, un habitant de ladite localité, « ces deux éléments de la Séléka sont en garde devant la société Palmex. Ceux qui les ont tués seraient sortis de la brousse pour commettre leur forfait. D’autres éléments de la Séléka qui se trouvaient au village Pissa sont venus et m’ont demandé de ramener les corps à Bangui ». Radio nationale/TVCA

Poursuite des opérations de désarmement dans la ville de Bangui. L’équipe en charge confirme avoir saisie plusieurs armes et effets militaires, et se propose de les présenter ce 14 octobre aux autorités de la transition centrafricaine. Selon le Colonel Christian Djouma Narkoyo, «on va désarmer et, s’il le faut, amener les gens en prison. Nous comptons beaucoup sur les éléments des FACA car ce sont nos frères et ils constituent l’archive de l’Armée de notre pays. Même actuellement, ce sont eux qui sont en train de nous former sur le terrain. On ne peut pas leur tourner le dos». Les opérations de désarmement forcé des éléments ex-Séléka ont été lancées le 29 Septembre dernier par la FOMAC, en collaboration avec la Police et la Gendarmerie nationale. L’objectif étant de ramener la paix sur toute l’étendue du territoire centrafricain. Radio Ndeke Luka

Suite aux derniers évènements dans le pays, l’Alliance des évangéliques en Centrafrique (AEC) a publié un communiqué de presse ce 11 octobre 2013. Aux termes de ce communiqué, «l’AEC condamne les violences massives sur la population civile, perpétrées par les groupes armés. Elle constate malheureusement que les opérations de désarmement forcé des ex-Séléka dans la capitale n’ont fait que déplacer le problème dans les villes des provinces. Les tristes évènements de la ville de Bangassou (Mbomou), de Bangui-Bouchia (Lobaye) et de Gaga (Yaloké) illustrent ce phénomène. L’Alliance évangélique en Centrafrique présente ses condoléances aux familles éprouvées et exhorte les leaders religieux à travailler pour une cohésion sociale». Radio nationale/TVCA

Social et développement
Les ressortissants de la ville de Bouca, membres de l’association ‘Uni Bouca’ se sont retrouvés ce 12 octobre sur les derniers évènements dans cette ville. Selon le président de cette association, Justin Gourna-Zacko, «suite aux évènements du 09 septembre dernier dans la localité de Bouca, j’avais appelé les natifs, ressortissants et sympathisants à se mobiliser comme un seul homme afin de venir au secours de nos parents qui sont en détresse. Nous n’avons cessé de communiquer avec les résidents qui sont dans la concession des sœurs à Bouca et avec l’Imam de Bouca. Les dernières nouvelles font état de ce qu’un contingent de 6 véhicules de la Séléka est arrivé pour sécuriser la ville mais la population a perdu confiance en la Séléka et souhaite une force neutre. La population pense que les ex-Séléka sont en connivence avec la partie musulmane qu’avec la population autochtone et cette population continuent de se terrer dans la concession des sœurs et dans la brousse. Mon appel au Gouvernement est de faire en sorte qu’il y ait une force neutre entre les deux populations pour ramener la confiance et faire revivre la paix au sein de la population de Bouca». Radio nationale/TVCA

Ouverte le 10 octobre, la formation des leaders communautaires et des associations locales sur la traite des personnes et les droits des pygmées se poursuit à Mbaiki (Lobaye). Cette formation a pour but la prévention et la lutte contre la traite de personne. Le deuxième objectif étant d’expliquer et d’outiller les leaders des pygmées Aka sur les types d’exploitation qu’ils subissent dans leur communauté et comment avoir une bonne cohabitation entre ces pygmées Aka et les bantous dans la zone de Mbaïki et les villages environnants. Les leaders Aka seront aussi outillés sur les différents mécanismes qui peuvent les protéger face aux cas d’exploitation ou de traite. Radio nationale/TVCA

A 48 heures de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA 2013), une journée porte ouverte sur l’agriculture démarrera ce 14 octobre au complexe sportif Barthélémy Boganda. Cette porte ouverte, qui durera 5 jours, est placée sur le thème «réconcilions nous avec notre terre nourricière». Elle est organisée par le Ministère en charge du développement rural. Radio nationale/TVCA

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les informations contenues dans ce monitoring vous sont transmises via la section Information Publique du Bureau Intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en République Centrafricaine (BINUCA). Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue du BINUCA ou de l’ONU. Si vous lisez, réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez des éléments de ce média monitoring, merci de tenir compte de cette réserve

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués