NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Séléka: le Colonel Mahamat Amin de Damara et le Comzone de Bangassou aux arrêts

Par Radio nationale/TVCA - 14/10/2013

Le ministre de la Justice, Arsène Séndé, a publié le 10 Octobre un communiqué de presse sur ces derniers événements en RCA

 

Aux termes de ce communiqué de presse, «au moment où tous les efforts du Gouvernement d’union nationale de transition, sous l’impulsion du Chef d’Etat de la transition, Michel Djotodia, sont concentrés sur la restauration de la sécurité tant à Bangui qu’en province, et à une période où la communauté internationale commence à se pencher véritablement sur le drame que notre pays est en train de traverser, certains ennemis de la République excellent dans la commission de divers crimes et autres graves violations des droits humains, faits prévus et réprimés par le code pénal. A Bangassou, un Colonel dénommé Abdallah, se réclamant de l’ex-coalition Séléka, s’est autoproclamé Comzone. Son adjoint, un commandant et 4 autres de leurs complices, après divers crimes et exactions perpétrés sur la paisible population de cette ville et de ses environs viennent d’être rattrapés par la Justice ce 06 Octobre 2013. Arrêtés à Bangassou, puis transférés à Bangui, une enquête est actuellement en cours et ces criminels sans foi ni loi vont être jugés dans les juridictions de notre pays.

 


© rfi.fr
Le ministre de la Justice, Arsène Séndé
Le 09 Octobre 2013, 7 autres criminels, à leur tête, un soit disant Colonel Mahamat Amin, sortis des buissons de Damara, viennent également d’être appréhendés par nos vaillants éléments des forces de défense et de sécurité, qui ont décidé d’en découdre avec les faux ex-Séléka qui continuent d’écumer certains de nos villages et communes en province. Ce faux Colonel, qui s’est installé dans les environs de Damara, régnant en roi dans cette localité, non seulement terrorise les habitants depuis quelques jours mais à fait fuir tous les habitants de plusieurs villages, où les victimes ne vivent que dans la brousse. Il a assassiné son oncle qui est chef du village et qui s’opposait à ses actes. Il a pillé les cases avant de les incendier et brûlé un poste de santé avec tous les médicaments. Des récits faits par les témoins et certaines victimes amenées à Bangui est effroyable, lorsqu’il ressort de ces témoignages que ce monsieur a pointé sa propre mère avec une arme et cette dernière n’a eu la vie sauve que grâce à un miracle divin qui s’est opposé à sa volonté d’ôter la vie à celle-là même qui lui en a donné. Ces actes qui constituent au regard de la loi des crimes contre l’humanité par leur gravité vont être sévèrement punis.

Le procureur de la République et la Section des recherches et d’investigations (SRI) sont à pied d’œuvre depuis le 09 Octobre afin d’accélérer la procédure pour que ces criminels puissent être jugés dans un très bref délai. D’ores et déjà, les Forces de défense et de sécurité sont mobilisées, avec la Justice, pour traquer, jusqu’à leur dernier retranchement, les auteurs et complices de tels agissements. J’invite en conséquence la paisible population de notre pays à signaler toutes autres pratiques de cette nature dont elle serait victime, afin que ces auteurs soient immédiatement interpelés en vue de répondre de leurs actes devant la Justice de notre pays, car notre peuple doit retrouver sa quiétude
».

 

 
MOTS CLES :  Séléka   Mahamat Amin   Comzone   Damara   Bangassou 

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Manque de patriotisme!!! il n'y pas de politiciens patriotiques en RCA ce sont des vrais mangeocrates.

Par SOROKATE

14/10/2013 14:52

Il ne faut pas se voiler la face monsieur Arsène Sendé, il y a combien, de commandants, colonels,et généraux de seleka en RCA?

Observer-les bien de quelle nationalité sont-ils?
Ils sont commandants, colonels et généraux de quelle armée régulière?

Pourquoi continuez-vous à les appeler colonels et généraux dans la mesure où leur origine(seleka) est dissoute par leur président et chef Djotodia.

Pourquoi cette opération selective,et pourtant nombreux sont associés aux actions militaires dans Bangui. Vous semblez impuissant devant ces colonels et généraux.

Personne n'est au dessus de la loi mais en RCA c'est le contraire celui qui a une arme est au dessus de la loi. Qui d'entre ces auto proclamés commandants, colonels, généraux sortis du néant(seleka) na' pas commis d'exaction en RCA?

Toutes les administrations étatiques et privés sont détruisent par la seleka
qui, jusque là restent impunie. Ne vous moquez pas de la nation Centrafricaine.

Ni djotodia, ni la seleka ne doivent échapper à la Justice.
SOROKATE Alias domzan benen.

Action

Par sagèsse

14/10/2013 18:19

Bonjour à tous.
Juste pour dire que je ne cautionne pas souvent ce que dit mr SOROKATE mais là, je suis tout à fait d'accord. Ils en arrètent un soit disant colonel pffff mais y'en a combien à bangui meme? et sur quel critère sont ils gradés? tous des brigands sans grades ni conscience.

tout les massacre

Par massacré

14/10/2013 20:27

mr soi disen arsene sendé
les auteurs ou complice des massacres comis dans mon pays.
vons payé de leur propre vie. qui vivra verra (N.B pas leur de coupé les grand s arbre va sonné bientot)

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués