DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Presse centrafricaine: monitoring du jeudi 10 Octobre 2013

Par Source: SNU-RCA - 10/10/2013

Les locaux de la commission nationale centrafricaine pour l’UNESCO, à proximité du Ministère de la sécurité publique, a enregistré le 09 Octobre un cas de pillage

 

Sécurité
Suite aux événements malheureux survenus à Gaga (30 Km de Yaloké), avec des pertes en vies humaines, le ministre de la sécurité, Josué Binoua, a dépêché le 09 Octobre une mission d’information et de sécurisation dans cette localité. Cette mission permettra au Gouvernement d’avoir une idée exacte des dégâts dus aux évènements du Lundi dernier. Selon Josué Binoua, « le mensonge et la rumeur sont devenus une espèce de mode opératoire pour des fauteurs de troubles sur un certain nombre de médias internationaux et nationaux. Des chiffres non vérifiés ont été avancés et c’est cela qui a motivé le Ministère de la sécurité a dépêché une mission d’information et de sécurisation dans la zone concernée. C’est toujours la même chose qui se passe dans notre pays. Des groupes d’hommes armés qui surgissent ex-nihilo dans un lieu donné et qui vont commettre un acte criminel suivi de mort d’hommes. Ces groupes d’hommes vont se volatiliser, prenant ainsi la population en otage. Il y a eu des faits au village Gaga et nous ne savons pas encore l’identité exacte de ces groupes d’hommes armés, d’où la confusion actuelle. Il s’agit d’un acte de guérilla, des gens qui viennent de façon lâche commettre des actes et disparaissent. C’est une équipe de la sécurité intérieure qui est allée (Gendarmerie et Police) ». Radio Nationale/TVCA

 

Suite aux deux derniers décrets interdisant l’utilisation des laissez-passer sur les véhicules et le porte d’arme blanche, le ministre de la sécurité, Josué Binoua a fait un bilan le 09 Octobre. Selon le ministre de la sécurité, «le bilan est positif. La semaine qui vient de finir, qui était une semaine d’information et de sensibilisation, a porté ses fruits puisque le Ministère des transports nous a informé qu’il y a eu beaucoup d’initiatives de la part des uns et des autres pour immatriculer leurs véhicules. D’autres ont eux-mêmes arracher ces laissez-passer sur leurs véhicules. La semaine que nous entamons va être une semaine de coercition car les laissez-passer font diminuer les recettes de l’Etat. En venant nous voir au Ministère de la sécurité, le FMI a dit que lorsqu’on a un laissez-passer, on ne paie pas son assurance ni les taxes inhérentes à l’immatriculation d’un véhicule. Cela est une source d’insécurité. Au Tchad, le Ministère de la sécurité a interdit le port d’armes blanches appelé ‘sakine’ sur chaque individu et cela a contribué à diminuer les actes criminels ». Radio Nationale/TVCA

Social et Développement
Les locaux de la commission nationale centrafricaine pour l’UNESCO, à proximité de l’Ambassade d’Egypte et du Ministère de la sécurité publique, a enregistré le 09 Octobre un cas de pillage. Ces malfaiteurs ont emporté les deux derniers ordinateurs qui restaient encore dans cette Institution. Selon le Secrétaire général de la commission nationale centrafricaine pour l’UNESCO, André Dénamkété, «c’est la 9ème ou la 10ème fois que cette structure subit cela. Le centre de la documentation a été vandalisé et les deux dernières machines qui nous restaient ont été emportées. Nous avons des dizaines de milliers de documents, on n’a pas encore fait l’état des lieux mais le message que j’ai à passer aux bouquinistes est de ne pas toucher aux ouvrages appartenant à l’UNESCO car les conséquences seront fâcheuses. Si on trouve un seul de nos livres chez un bouquiniste, ce dernier sera rendu coupable de tout ce qui a été vandalisé». Radio Nationale/TVCA

La Justice centrafricaine s’impliquera désormais dans la recherche de la paix en RCA et pour la concorde nationale. Dans cette optique, le ministre de la Justice, Arsène Sendé, a eu une série de rencontres le 09 Octobre avec tous les chefs des juridictions de Bangui et des provinces, nouvellement promus. Ces acteurs ont été instruits par le membre du Gouvernement à faire preuve de professionnalisme dans leurs différentes prestations afin de redorer l’image de la Justice, déjà ternie, et redonner confiance aux citoyens. Arsène Séndé a précisé qu’un tableau de bord du fonctionnement de chaque juridiction sera actualisé pour favoriser le suivi des rendements et la notation du personnel. Le membre du Gouvernement a demandé à ses collègues de faciliter l’accès aux justiciables qui doivent désormais considérer la Justice comme leur rempart. Radio Nationale/TVCA

Les victimes des dernières inondations survenues dans le 3ème arrondissement de la ville de Bangui, suite aux pluies diluviennes du 03 septembre 2013, ont reçu des non vivres le 09 Octobre, au siège de la Croix Rouge centrafricaine (CRCA).Ce don du CICR est composé de bâches, de kits de cuisine, du savon, de la couverture, de la moustiquaire, des nattes, du chevron, … cette action intervient suite à l’appel lancé par le Croix Rouge centrafricaine (CRCA) en faveur de ces victimes. Au total, plus de 337 familles de plus de 1800 personnes ont bénéficié de ces non vivres. La cérémonie a été présidée par la ministre des Affaires sociales, Mme Lucile Eureka Mazangué. Dans son intervention, Mme Mazangué a appelé à un soutien humanitaire en faveur des sinistrés. Radio Nationale/TVCA

Dans le cadre de la relance des activités du projet d’électrification périurbaine, la Directrice générale de l’ENERCA, Mme Elisabeth Kofio, assistée du chef de ce projet, Thierry Bendima, a animé ce 09 Octobre un point de presse. Selon les propos, ce projet qui devrait prendre fin en 2011 a été prolongé jusqu’en Décembre 2013 compte tenu du retard pris. Selon Mme Elisabeth Kofio, « la majeure partie de la population vivant sans électricité, l’objectif était de développer des branchements à moindres coûts et notre pays a bénéficié d’un projet de 10.000 branchements à moindres coûts dans ce sens. Ces branchements devraient s’effectuer dans différents quartiers en commençant par Boeing 1 et 2, Begoua, Yapélé, Boy-Rabe, Watala, Lipia, … Sur les 10.000 branchements dont a bénéficié la RCA, on est à 1.426 branchements à ce jour. Le coût global de ce projet fait plus d’un Milliard 800 millions FCFA et notre contribution a été à hauteur de plus de 400 millions FCFA. Nous exhortons la population centrafricaine à adhérer à ce projet car l’objectif est d’amener la lumière partout ». Radio Nationale/TVCA

Une mission de la Direction générale de la Société centrafricaine de distribution d’eau en Centrafrique (SODECA), conduite par son Directeur général, séjourne actuellement dans la Sous-préfecture de Bouar (chef-lieu de la Nana-Mambéré). Le but de cette mission est la reprise de la production et de la distribution d’eau courante dans ladite ville. Radio Nationale/TVCA

Dans la Haute Kotto (Centre-est), l’Organisation non gouvernementale internationale, Médecins Sans Frontière France (MSF France), vole au secours des enfants malades de Bria. MSF France s’engage pour la prise en charge médicale des enfants dont l’âge varie entre zéro (0) à quinze ans (15) ans. Ces enfants reçoivent depuis cette semaine des soins gratuits. Sur le terrain, le personnel soignant de cet organisme humanitaire basé à Bria se dit débordé par la fréquence des consultations et le nombre d’enfants malades conduits sur leur site. Selon le correspondant de Radio Ndeke Luka dans la région, « on note une consultation moyenne de 200 enfants par jour ». Les responsables s’en plaignent. Ils affirment que cette forte affluence des enfants malades dépasse leurs prévisions. L’appui médical de MSF France se focalise sur les consultations internes et externes, les soins pédiatriques, les hospitalisations, la prise en charge nutritionnelle des enfants malnutris. Il convient de souligner que la majorité de ses enfants n’ont pas accès aux services et soins de santé de base. Selon Aurélien, chef de projet de MSF France, « le taux de mortalité infantile est de 2,4% pour une consultation de 1000 cas en moyenne par semaine ». Maurice Balékouzou, président du comité de gestion de l’hôpital régional et universitaire de Bria, affirme que la prise en charge médicale des enfants malades ainsi que les qualités des soins sont excellentes. Radio Ndeke Luka

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les informations contenues dans ce monitoring vous sont transmises via la section Information Publique du Bureau Intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en République Centrafricaine (BINUCA). Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue du BINUCA ou de l’ONU. Si vous lisez, réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez des éléments de ce média monitoring, merci de tenir compte de cette réserve.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués