SOCIéTé  |    

Centrafrique: plus de 50 personnes tuées à Gaga au Nord-ouest

Par journaldebangui.com - Xinhua - 09/10/2013

Un affrontement lié à l'empêchement des artisans miniers par les ex-Séléka de mener leurs activités dans un chantier de diamant fermé depuis la prise de pouvoir

 

Selon un témoin, environ 52 personnes auraient été tuées hier mardi 8 octobre à Garga, une localité de la sous-préfecture de Yaloke située à 259 km à la sortie nord de Bangui, suite à un affrontement entre les ex-Séléka et les jeunes d'autodéfenses. «Le bilan pourrait être lourd car le combat a été intense entre les deux groupes», a confié à Xinhua M. Régis Gnengbe, commerçant à Garga qui s'est échappé des conflits. Selon des habitants, les hommes de la Séléka ont pris le contrôle des mines locales de diamants et ont interdit d'exploiter les mines manuellement. Les affrontements ont rapidement gagné en intensité jusqu'au 8 octobre, quand des jeunes habitants armés ont ouvert le feu sur les hommes de la Séléka, en utilisant des machettes, des fusils ou des carabines faites maison. Au moins 50 personnes ont été tuées dans ces attaques.

 


© eiti.org
La RCA reste le 14e producteur mondial de diamants
L'affrontement à Garga entre les jeunes d'autodéfenses dénommées «anti-balaka» (anti-machette) et les ex-Séléka intervient au moment où les jeunes de plusieurs villes du pays, notamment de Bossangoa, de Bouca, de Paoua et de Bangassou, se sont opposés aux exactions des éléments de l'ex-Séléka sur la population civile. En ce moment, les autorités de la localité ne sont pas joignables. Aucune déclaration officielle n'est faite par les autorités de Bangui sur la situation. Selon un officier de l'ex-Séléka, une équipe des forces de l'ordre aurait été envoyé dans la localité pour «tenter de maîtriser la situation». Le président de transition Michel Djotodia a officiellement dissous le mouvement Séléka qui l'a porté au pouvoir et mis hors la loi les combattants de l'ex-rébellion, à l'exception de ceux qu'il a intégrés dans les forces de sécurité.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Qui sème le vent récolte la tempête

Par Ngarra

09/10/2013 13:46

Peuple centrafricain, tu as toujours été pacifique ; tu as accepté l'installation des peuples de tous les pays chez toi. Quand tout allait bien avec ces étrangers, c'était appréciable. Malheureusement, certaines personnes des populations étrangères que tu as laissées s'installer chez toi te marchent dessus. Ces gens ont des kalachnikovs dans les mains, te tuent, te traînent dans la boue avec la bénédiction du satan Déby et son valet Djotodia. Ces deux nous jouent du pipeau en faisant croire à ceux qui veulent les entendre qu'ils font quelque chose pour toi. Mensonge. Ils sont à l'origine de tes malheurs. Maintenant que tu n'as rien à perdre, tu défends ta peau... J'espère qu'ils vont comprendre. Trop, c'est trop ! Tenez bon, jeunes de Garga. La grosse répression est en route et il faut l'affronter avec plus de détermination. Pendant l'occupation en France pendant la Deuxième Guerre mondiale, il y a eu des résistants. Vous n'êtes que des résistants face aux occupants sélékas...

Ngarra se souvient de ce que lui avait dit un camarade tchadien lorsque Bokassa était tombé en 1979 ; au vu de ce qu'on racontait à l'époque, ce camarade m'avait dit " Aouh, il ne faut pas que les Centrafricains tuent Bokassa ; il faudrait le mettre dans un zoo, au milieu des chimpanzés et autres primates. Comme ça, on pourrait le voir dans une cage et lui tendre une banane à travers les barreaux ". Eh ben moi, j'aimerais qu'on fasse la chose souhaitée par ce camarade, qui se reconnaîtra, à Déby quand il va tomber. J'irais personnellement lui tendre une banane par les mailles de la grille de sa cage... Quant à Djotodia qui a baissé sa culotte devant Déby, le chemin de l'exil l'attend. Mais le peuple centrafricain le rattrapera. A bon entendeur, salut.

Voici un seleka qui se tient en gendarme sur les artisans miniers !!!

Par SOROKATE

09/10/2013 17:09

La seleka est-elle venue pour occuper les chantiers miniers Centrafricains?
Le pouvoir c'est pas dans les chantiers!!!

L'or et le diamant existent aussi au Tchad?
On verra bien.

Images insolentes!!!!

Par KOTA LIKONGO

09/10/2013 17:31

Le Chef SELEKA musulman controlle ses sujets Congo entrain de se courber pour chercher les pierres precieuses pour ce seleka ventripotent

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués