NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Argentine: Cristina Kirchner opérée en urgence

Par Autres médias - 08/10/2013

Cristina Kirchner va subir une opération en urgence. La présidente argentine souffre d'un traumatisme crânien dû à un hématome survenu après une chute

 

Dans un premier temps, les médecins lui avaient accordé samedi trente jours de repos. Mais, dimanche soir, après de nouveaux examens, ils ont choisi d'opérer en urgence. L'intervention est programmée ce mardi 8 octobre à l'hôpital Fundacion Favalaro. «La présidente a ressenti dimanche des fourmillements dans son bras gauche constatant une perte de force musculaire brève et temporaire dans ce membre. Une intervention chirurgicale consistant à drainer l'hématome est indiquée», explique l'équipe médicale de cet hôpital privé réputé, où Cristina Kirchner a été admise lundi à la mi-journée.

 


© wikipedia.org
Cristina Kirchner, présidente de l'Argentine
La chute remonterait au 12 août.
Le quotidien d'opposition La Nacion croit savoir que Cristina Kirchner est tombée, trois jours plus tôt, dans la rampe d'accès de l'avion présidentiel Tango 01. Depuis cette date, l'état de santé de la chef d'État n'avait éveillé aucun soupçon jusqu'au communiqué officiel diffusé samedi. Cristina Kirchner avait pu poursuivre son activité sans présenter de symptômes, justifie la présidence. Quelques jours seulement après son traumatisme crânien, elle s'est déplacée au Paraguay, en Russie puis à l'assemblée générale des Nations unies à New-York. C'est une arythmie cardiaque et des migraines qui ont poussé la présidente à se rendre à l'hôpital. Depuis, la Casa rosada livre ses informations au compte-gouttes plongeant le pays dans l'incertitude.

C'est le vice-président Amado Boudou qui devra assurer l'intérim, comme le prévoit la constitution argentine. Or, cet ancien ministre de l'Économie, âgé de 50 ans, est dans le viseur de la justice. Une enquête a récemment été ouverte pour trafic d'influence contre lui. «Ce n'est pas une tâche nouvelle, il n'y a aucune incertitude», a-t-il cherché à rassurer, lundi, après deux jours de vacance du pouvoir. Amado Boudou a déjà remplacé la présidente pendant une vingtaine de jours, en janvier 2012. Cristina Kirchner avait dû suspendre ses activités pour une opération de la thyroïde. Les médecins suspectaient un cancer, mais les analyses réalisées par la suite étaient venues contredire le diagnostic.

L'état de santé de la présidente met également entre parenthèses la campagne pour les législatives partielles du 27 octobre. Les sondages donnent jusqu'à présent le parti de Cristina Kirchner, le Front pour la victoire, en mauvaise posture dans plusieurs provinces. L'incident pourrait finalement profiter à la majorité. Élue une première fois en 2007, la dirigeante qui se réclame d'un péronisme de centre-gauche a besoin de conserver le contrôle au Parlement si elle veut mener à bien son deuxième mandat à la tête de l'Argentine.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués