FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

ONUSIDA: un engagement fort des autorités dans la lutte contre le sida

Par journaldebangui.com - Xinhua - 08/10/2013

Le Dr Christine Mbonyngingo, coordonnatrice de l'ONUSIDA-RCA s’entrainait avec Chantal Djtodia à Bangui

 

"S'il y a un engagement au plus haut sommet de l'Etat, nous pouvons arriver à inverser la courbe de la contamination du VIH dans le pays", a déclaré la coordonnatrice de l'ONUSIDA en République centrafricaine (RCA), le Dr Christine Mbonyngingo, lors d'un entretien à Bangui avec Chantal Djtodia, épouse du président de la transition Michel Djotodia, au lendemain d'une décision annoncée jeudi par le Fonds mondial de retirer la gestion de ses financements au Comité national de lutte contre le Sida ( CNLS) de la RCA. Le sida touchant 4,9% des 4,6 millions de Centrafricains, d'après les chiffres officiels. "60.000 personnes vivent avec le virus du sida en Centrafrique, parmi lesquelles seulement 15.000 sont admises au traitement par les antirétroviraux, fournis par le Fonds mondial", a rappelé la coordonnatrice de l'ONUSIDA.

 


© Autre presse
Mme Mbonyngingo a invité la première dame centrafricaine à s'impliquer pleinement dans la lutte contre cette pandémie, qui affecte surtout les jeunes femmes âgées de 23 à 24 ans, une catégorie infectée à 7,2% contre 1,4% pour les jeunes hommes. La coordinatrice-pays de l'ONUSIDA la décrit comme "un obstacle majeur au développement, au progrès et à la stabilité des communautés car, il affecte tous les secteurs de la vie d'une nation". Chantal Djotodia s'est engagée dans une série d'actions visant l'élimination de la transmission du Vih de la mère à L'Enfant et la réduction des nouvelles infections, comme l'a prescrit le sommet mondial sur le sida, tenu en septembre 2011 en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

la calamité des MLPCistes Touadera, Nalké Dorogo, Prosper Ndouba

Par personne vivant avec le VIH

08/10/2013 19:52

La vérité que les lecteurs doivent savoir! Le premier ministre Faustin Touadera,le ministre de la santé Nalké Dorogo,le conseiller Sonny Pokomandji,le SG du KNK Kiticki Kouamba, Dr Massanga tels des séléka sur leurs proie s'étaient acharnés sur la coordo Wodobodé pour que Bozizé la limoge du CNLS; sous prétexte qu'elle gérait mal et détournait des fonds.
Fort des accusations infondées faites à Genève par Touadera et Kitiki Kouamba, le 15 mai 2010 RFI par les voix de Jean Baptiste Placca, Karine Frenk, Claire Edon s'était livrée à une campagne médiatique de calomnie pour jeter l'opprobe sur madame Wodobodé, la traitant de voleuse de vies.
Prosper Ndouba sur son blog Centrafrique Press n'avait pas tari d'ignominies sur la coordo Wodobodé; couvrant par la même occasion d'éloges la nouvelle équipe dirigée par Prof Nali le parent MLPCiste que Touadera tenait à placer à la coordination du CNLS.
Emmanuel Sandy dans son journal Média Plus, donna un autre son de cloche en 2012 en publiant les résultats de l'audit international du cabinet KPMG qui blanchissait madame Wodobodé. Par ailleurs le Fonds Mondial dans son rapport de fin de la 1ére phase du financement du programme SIDA (PRDPP)sur 9 activités menées par l'équipe de coordo Wodobodé avait attribué les notes suivantes: 7A, 2B, 1C!
Voilà ce que les personnes vivant avec le VIH SIDA doivent savoir sur le malheur qui s'abat aujourd'hui sur eux avec le retrait des financements du Fonds Mondial, pour incapacité (avec la notation C) de l'équipe du Professeur Nali, malgré le plaidoyer de Dr LALA!

Bana?!

Par personne vivant avec le VIH

08/10/2013 20:08

Méfions nous des vendeur de rêves! Que Monsieur et Madame Dotodjia commencent d'abord par rembourser les 500Millions de dépenses non justifiées par le Prof Nali et son équipe et que Dr Aguide Soumouk a engagé le pays à liquider avant de promettre quoique ce soit!
Soyons sérieux combien de temps s'est écoulé entre le constat de ce déficit d'un demi Milliard et la décision du Fonds Mondial? En plus de çà personne n'est inquiétée ni par l'inspection d'Etat, ni par le Fonds Mondial ni par la justice?! Aucun partenaire ne financera la lutte contre le SIDA sans ces préalables! Sans oublier en passant comment les séléka ont pillé Dr Christine Mbonyngingo la coordonnatrice de l'ONUSIDA!

Merci à la première Dame

Par Léon Ndayizeye

09/10/2013 16:39

Mauvaise nouvelle pour ce pays d'une instabilité chronique comme mon pays. C'est plutot en ces moments difficiles qu'il devrait bénéficier de cet appui du Fonds mondial pour stopper les nouvelles infections et pas le contraire; Merci à la première Dame qui s'implique et à Christine Mbonyingingo pour ce qu'elle a déja fait jusqu'ici pour faire reculer l'épidémie au Burundi, en Afrique et ailleurs.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués