NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bossangoa-Bossembélé: l'ONU condamne les attaques

Par journaldebangui.com - 07/10/2013

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est "très préoccupé" par la situation en République centrafricaine, qui "reste instable, imprévisible et anarchique"

 

Dans un communiqué publié dimanche 5 octobre, M. Ban "est particulièrement préoccupé par le nombre croissant d'attaques et de représailles ciblées contre les musulmans et les chrétiens, y compris par les incidents récents sur l'axe Bossangoa-Bossembélé", a indiqué le communiqué, ajoutant que le chef de l'ONU a vivement condamné ces attaques. M. Ban a exhorté les anciens rebelles de la Seleka, les groupes armés et toutes les autres parties de s'abstenir d'actes de violence contre les civils et de respecter les droits de l'homme, appelant les autorités centrafricaines à traduire en justice les auteurs des massacres et à protéger tous les citoyens de ces attaques.

 


© ONU/Rick Bajornas
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon
Le BINUCA vivement consterné par l’attaque au village Korom M’Poko
Le Bureau intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA) exprime sa vive consternation suite à la récente attaque violente, à caractère religieux, survenue le 04 Octobre dans la localité de Bossangoa, au village Korom (axe Bossembele). Vu la récente montée de conflits intercommunautaires, notamment dans les localités de Bossangoa et Bangassou, le BINUCA condamne avec la plus grande fermeté toutes violences, de qu’elle nature qu’elle soit. Il appelle les autorités centrafricaines à prendre des mesures conséquentes car cet incident souligne le besoin urgent d’un regroupement de tous les groupes armés au niveau des chefs-lieux des provinces dans le but d’éviter toute dégradation de la situation sécuritaire. Le BINUCA exhorte les acteurs politiques et religieux à jouer un rôle constructif pour l’apaisement et la cohésion sociale dans le pays. Face à cette attaque, le BINUCA appelle les autorités de la Transition à prendre les mesures nécessaires pour une investigation afin de déterminer les auteurs de cette attaque et les traduire en Justice.

Depuis que l'ancien président, Francois Bozizé, a fait part de sa volonté de récupérer le pouvoir en août, près de 100 personnes ont été tuées en septembre dans les combats entre les partisans de M. Bozizé et les forces loyales au président de transition Michel Djotodia. La Centrafrique est tombée dans le chaos depuis que les rebelles de la Seleka ont pris le contrôle de la capitale, Bangui, et renversé M. Bozizé en mars. M. Djotodia, qui est monté au pouvoir à la tête de la rébellion de la Seleka, a officiellement prêté serment en tant que président du pays en août. Quelque 170.000 personnes ont été forcées de fuir leur maison à cause des récents combats dans le pays, a indiqué mardi le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

 

 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Impuissance

Par jerry

07/10/2013 15:09

L'impuissance de l'ONU est consternant.

Aidez moi à comprendre le role et le pouvoir des: ONU,UA,TPI,CPI, et autres tribunaux nationaux!!!!

Par SOROKATE

07/10/2013 15:20

A quoi sert -il l'ONU? quelles sont ses compétences par exemple au cas de la RCA avec la seleka?
Combien de condamnations verbales et mesures prises par rapport à l'enfer Centrafricain?

Chaque jour que des condamnations et mesures sévères contres les exactions et crimes commis sur la nation centrafricaine par l'invincible seleka.
Qu'est-ce qui a changé? véritable hypocrisie.

C'est dommage pour les indigènes peuple centro cobayes d’intérêts des pilleurs économiques.

Ho RCA d'où viendra ton salut? qui de tes enfants va t'épargner cette humiliation!!!
Et pourtant nombreux sont présidents de partis politiques qui ne voient que comment faire pour devenir président leur tour mais s’en foutent de ton devenir ni de la question NATIONALE.

Mère Centrafrique ,Qu'as tu fait pour être trahie par tes enfants de cette façon? maman Centrafrique tu es devenue la HONTE de toute l'Afrique.

Un pays qui n'attire que la désolation ,véritable champs d’essai d'armes de guerre.
Pays unique au monde ,où on devient président sans mérites et critères démocratiques au
préalable. Père national B.BOGANDA a commis l’erreur d'avoir sacrifier sa vie pour des gens sans dignités prêts à trahir la patrie pour leurs intérêts égoïstes et personnels.

C'est Mawateux , Voundouteux trop Camènèteux!!!

Dommage!!!
SOROKATE Alias Domzan bene.

Son Excellence Mr. le Representant des Nations Unies dites a Mr le president Deby de retierer toutes ses troupes de la RCA ceux qui sont dans la Seleka et ceux de la FOMAC. Vous verrez que tout va s'arranger

Par Patriote

07/10/2013 15:23

Avec tous mes respects, dites a Mr. Deby de retirer toutes ses troupes de la RCA celles de la FOMAC et celles qui composent la Seleka.Ce sont eux les tueurs, ensuite nous allons fermer nos frontieres avec le Soudan et le Tchad et pacifier notre pays par la reconciliation nationale et aller vers les elections. Que les chefs ou seigneurs de guerre soient traduit au TPI. Notre pays restera un pays laic et non Republique Islamique que nous ne voulons

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués