NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: la 2ème tranche des fonds accordés par le Congo est disponible

Par Radio nationale/TVCA - 04/10/2013

La confirmation a été faite par le Général Noël Leonard Essongo, Représentant du Médiateur de la crise centrafricaine

 


© cap
Le Général Noël Leonard Essongo, Représentant du médiateur de la crise centrafricaine
C’était à la suite à d’une rencontre avec le Président de la transition, Michel Djotodia. Selon le Général Noël Leonard Essongo, «le Chef de l’Etat de transition, Michel Djotodia, n’est pas seulement pour le Président Sassou un homologue mais également un frère. Dans ce sens, le Président Sassou est en train de mobiliser le monde entier car au début, personne ne parlait de la RCA. Maintenant, de plus en plus d’organisations internationales commencent à s’y intéresser. Je crois que bientôt l’ONU enverra des humanitaires pour s’occuper des problèmes dans ce domaine en RCA. L’insécurité vient généralement de manière brutale mais repart petit à petit, dans la mesure où on a voulu diaboliser la RCA dans un conflit inter-religieux. Il y a eu des faits, il y a eu des réactions à ces faits mais qu’on ne fasse pas d’amalgame. Concernant la deuxième tranche de ces fonds, je suis rentré de Brazzaville et je crois qu’il reste juste les formalités des ministres des Finances si ce n’est déjà fait». Ce fonds s’élève à 12 Milliards 500 millions FCFA.

 

 

 
MOTS CLES :

16 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

les deux amis dictateurs

Par famoundjou

04/10/2013 18:26

mon general ce n,est un secret pour personne en rca,les deux dictateurs tchadiens et congolais ont aides la rebellion de la seleka a prendre le pouvoir par la force avec les consequences dramatiques qu,on connait en vie humaine et sur le plan economique.monsieur ndotodia est votre frere,mais pas des centrafricains qui le desteste dans leur majorite il ya bien un plan d,islamisation de la rca.le peuple centrafricain ne veux plus des regimes dictatoriales.monsieur essongo,le dictateur sanguinaire hubuesque tchadien,le NAPOLEON de l,afrique centrale a aider le president SASSOU a renverser monsieur LISSOUBA,donc il faut renverser BOZIZE,les centrafricains sont d,accord pour le depart du dictateur centrafricain qui etait placer par DEBY sous ordre de lelysee et du gouvernemnt francais,mais qu,a fait le peuple centrafrcain pour meriter cette hecatombe?


l,affaire de notre pays est regler dans le village natal de sassou nguesso vous trouvez ca normal?le TCHAD et le CONGO BRAZAVILLE pretendent payer les fonctionnaires centrafricains quel honte,dans toute l,histoire de notre pays on n,est jamais tomber si bas.c,est inimaginable car le TCHAD ET LE CONGO BRAZAVILLE restent deux pays pauvres sur l,indice au developpement des nations malgre les manes petroliers exploites depuis beaucoup de decennies.la misere reigne dans les deux pays.


l,afrique centrale reste une region de l,afrique tres riche mais une pauvrete des populations a cause des pires dictatures en place.cette region est rester toujours L,AFRIQUE EQUATORIALE FRANCAISE,A leur tete des prefets qu,on peux changer s,ils ne respectent la ligne de politique generale dictee par L,EMPIRE COLONIALE FRANCAISE.le CONGO BRAZAVILLE A RENVOYER MANU MILITARI les tchadiens vivant a brazza,je pense que vous avez peur des islamistes,car vous etes des bantous et non des arabes.selon la plainte deposer par les citoyens congolais vivant dans l,exagone contre SASSOU qui detiens plus de 118 comptes banquaires en europe et des luxueuses chateaux et paradoxalement il n y aucun hopital digne de ce non a brazza.bref,nous centrafricains devrions nous battrent pour l,instauration d,un regime issue de la volonte du peuple.



aujourd,hui beaucoup de centrafricains sont refugies dans votre pays,ils ont vecu l,enfer sur terre.vous defendez avec le TCHAD les interets francais en afrique centrale,car le monde est en mutation,et la france protege ces interets en agressant ce petit pays la rca.en contre partis les deux dictatures congolais et tchadiens aurons des beaux jours devant elle.peut-etre que les enfants de ces deux dictateurs deviendrons president,bonne chance mon general dans votre mission.car l,homme noir est l,ennemis de l,homme noir.

Deby et Sassou, deux dicateurs, ne peuvent dominer le peuple centrafricain !

Par abou

04/10/2013 23:32

Le peuple centrafricain se bat. Le combat est difficile, mais la VICTOIRE certaine. Ces deux dictateurs tomberont en RCA. Ils seront vaincus, et leurs peuples y trouveront la FORCE de reprendre le combat. Ils sont biologiquement en fin de circuit, et politiquement épuisés. Ils font la HONTE de l'afrique. Avec 12 milliards, les criminel assureront à peine 1 mois et demi, et ensuite quoi ?

Je suis indigné!!! véritable humiliation comme don.

Par SOROKATE

05/10/2013 04:00

C'est ridicule comme don. Attendre que les arriérés de salaires inondent pour afin donner aux nécessiteux faiseurs de manches politicards centrafricains ce argent souillé voire empoisonné.

Ainsi, comme stratégie en versant deux mois simultanément aux fonctionnaires Centrafricains le régime de cette transition aura gagné la confiance du peuple qui ne dépend que de salaire de misère.

Honte. Cela démontre une incompétence notoire chapeautée par une nullité de ces parvenus au pouvoir. La seule chose vitale pour l'homme est son HONNEUR qui lui assure sa DIGNITÉ tout en lui procurant une FIERTÉ comme récompense.

Véritable cauchemars, une humiliation indélébile.
Dites moi, pourquoi vous vous êtes imposé président d'une nation sans son consentement? vous voilà ridiculisé par tous. Vous avez exposez votre médiocrité au monde entier.

Honte à vous! de génération en génération en s'en souviendra amèrement de vous.
Tout se paie ici bas, qui cherche trouve et qui trouve supporte.
SOROKATE Alias Domzan bene.


POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués