SOCIéTé  |    

Bangassou: la tension remonte après d’autres assassinats

Par RJDH-RCA - 04/10/2013

3 femmes auraient été tuées dans la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 octobre, au quartier Maliko, dans la ville de Bangassou (sud-est) par des éléments de l’ex Séléka

 

Un jeune homme habitant le même village a été également enlevé. La ville de Bangassou fait face à un conflit qui oppose les membres de la communauté musulmane et chrétienne, depuis mardi. D’après le témoignage d’un habitant de cette localité, des éléments de l’ex Séléka ont attaqué le quartier Maliko, la nuit, dans le but de démanteler les barrières érigées par des jeunes en colère. Au cours de cette attaque, trois personnes ont été tuées. «C’était au milieu de la nuit que les homme de la Séléka ont attaqué notre village. Ils ont tué trois femmes et un jeune homme a été également enlevé. Des coups de feu ont été entendus durant plusieurs heures. Les jeunes de notre quartier se sont aussi mobilisés pour résister aux attaques de ces hommes. La tension est actuellement vive», a expliqué cet habitant.

 


© blogs.aljazeera.com
Image d'illustration
Une autre personne jointe par le RJDH, a également fait savoir que contrairement à la journée de mercredi, les activités tournent en ce moment au ralenti. Les commerçants ne sont pas sur le marché et les bureaux administratifs sont à nouveau fermés. «La ville est divisée en deux pour le moment. La communauté chrétienne est à part et la communauté musulmane est également à part. On craint le risque d’un affrontement entre les deux communautés. Tous les habitants des villages situés sur l’axe Rafaï ont trouvé refuge à Bangassou centre, craignant une incursion des hommes de la Séléka et des musulmans», a-t-il souligné.

La même source a aussi signalé qu’aucune solution n’a été trouvée, lors de la réunion qui avait regroupé les deux communautés avec les autorités locales mercredi 2 octobre. Cette situation se précise alors qu’un semblant de calme régnait dans la ville de Bangassou mercredi, après la manifestation d’une partie de la population appartenant à la communauté chrétienne, le mardi 1er septembre. Les habitants protestent contre les exactions des hommes de l’ex Séléka.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Seleka règne en SEIGNEUR dieu immortel , éternel détenteur de vie et de mort.

Par SOROKATE

04/10/2013 21:48

Quelle illusion? Du jamais vu en RCA. s'accaparer du pouvoir sans avis du peuple, prenant en otage toute une nation tuant toute personne mécontente contre les exactions. Aux colonels,généraux de l'armée spéciale (SELEKA) venue d'ailleurs s'imposer en RCA ceux les Centrafricains de retenir que: LA VIE EST SACRÉE pour DIEU,et personne n'est éternellement; président,militaire,général car tout passe avec le temps.

Aujourd'hui vous seleka vous êtes hyper "FORTS" mais avant hier il y en avait plus fort que vous qui, aujourd'hui sont devenus les NOCTAMBULES et réfugiés.
C'est une question de temps chers SELEKA démi dieu bravo à vous tous, sachez que les gens vous voient ,on vous connait .

"Toute pièce d'argent à une une face et un revers" bravo seleka
Tous ces colonels et généraux idiots illettrés de seleka ne sachant pas s'exprimer en Français ni en Anglais seront confrontés à la réalité d'être officiers,ils garderont leurs têtes sous leurs culottes. On vous connait mais le moment viendra tôt ou tard.

"Après la pluie, vient toujours le beau temps, toute fin de nuit arrive le soleil"

Mobutu sésseko wazabanga koukougbendo, Omar Bongo El-Adj Odimba, Bokassa 1er, Idamine DADA, Houfouet B. M.Kadhafi, Hitler, même KANGARA BOZ et ses tu me connais ont compris la leçon de la VIE.

Quant à vous seleka sauvages,inhumains idiots pathétiques et épidermiques ces exemples sus évoqués ne vous échapperont pas. C'est la loi de la nature.

"Qui sème le vent récolte la tempête"

A toutes les victimes de la seleka il faut toujours garder des preuves(photos,lieu, heure) noms de seleka auteur d'exaction çà pourra aider.

SOROKATE Alias Domzan bene.

Je partage ton avis, cher SOROKATE. Tout se paie ici bas

Par Ngarra

05/10/2013 10:50

Le cauchemar que vit le peuple centrafricain continue. Avec les kalachnikovs dans les mains et la consommation de la drogue en plus, les éléments de cette organisation criminelle commanditée par Déby et et son valet Djotodia continuent de semer la terreur en Centrafrique. Je reproduis ci-dessous mon commentaire qui n'a pas plus à un certain " Sagèsse " qui aimerait que la population laisse faire les choses par les sélékas et que surtout qu'elle ne réagisse pas. Pauvre collabo, ce " Sagèsse ". Je suis désolé, face aux terroristes, il faut être terroriste !

" En apprenant des choses de ce type, d'abord je compatis avec mes frères, mes soeurs qui souffrent des actes barbares perpétrés par ces sauvages de la séléka. Ces derniers nous ont tout volé, ils tuent nos parents, incendient nos maisons... Finalement, nous n'avons plus rien à perdre que notre propre vie. Pour cela, il ne nous reste plus qu'à nous organiser en groupes de 5, 10 voire plus, mettre notre intelligence en action, pour surprendre ces bandits par des opérations kamikazes et leur montrer que l'on peut encore sauver ce qui peut l'être. Trop, c'est trop ! ( Tôrrô tôrrô a fouh sinh ". Je me dis qu'il y a environ 5 millions de Centrafricains sur ce territoire de la RCA ; on nous apprend qu'il y a environ 25 000 sélékas, soit un rapport de 200 contre 1. Ces sélékas sont armés certes, mais si nous nous organisons bien pour leur prouver que le nombre fait la force, nous pouvons les battre, les bouter hors de nos frontières. C'est possible avec nos armes traditionnelles et beaucoup d'intelligence et d'organisation. Alors, peuple centrafricain, n'attends plus, lèves-toi et combats courageusement ces sauvages pour les mettre hors d'état de nuire... Ton avenir est entre tes mains " Vive Bangassou.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués