NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: Nguerekata invite Djotodia à démissionner

Par Autres médias - 02/10/2013

Le leader du Parti pour la renaissance centrafricaine (PRC), après un long exil aux USA est revenu à Bangui pour «préparer une installation définitive»

 

L'ex-ministre et leader du Parti pour la renaissance centrafricaine (opposition) Gaston Mandata Nguerekata a invité mardi à Bangui le chef d'Etat de la transition Michel Djotodia, qu'il accuse d'incompétence, à démissionner. «Les exactions se poursuivent contre la population civile, l'insécurité règne toujours alors qu'il devrait s'atteler à la sécurisation du pays, la fin des exactions et au retour de la paix en Centrafrique», a déclaré Mandata Nguerekata à la presse, précisant que Djotodia a échoué à restaurer la paix et la stabilité dans le pays, six mois après sa prise du pouvoir le 24 mars. "Les leaders politiques doivent se réunir pour choisir une fille ou un fils qui sera capable de maitriser la situation sécuritaire et gérer la transition", a -t-il ajouté.

 


© cap
Pr. Gaston Mandata Nguerekata
Ancien ministre de la Recherche scientifique et technique chargé de l'Environnement sous le régime d'André Kolingba, Gaston Mandata Nguerekata, qui exerce en ce moment comme enseignant à Morgan State University de Baltimore aux Etats-Unis, est leader du Parti pour la renaissance centrafricaine (PRC), une formation créée en 2012 avec les dissidents du parti Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC). Il est aussi un ancien membre du comité directeur du Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), ex-parti unique créé notamment par le général Kolingba qui a dirigé la Centrafrique de 1981 à 1993.

Après plusieurs séjours aux Etats-Unis d'Amérique, Gaston Mandata Nguerekata est revenu dimanche à Bangui pour "préparer une installation définitive". C'est dans un contexte où l'insécurité et les exactions des éléments de l'ex-rébellion Séléka contre la population persistent après le coup de force du 24 mars que Gaston Mandata Nguerekata compte participer au retour à la paix avant de se prononcer sur sa candidature ou non à la présidentielle prochaine à la fin de la transition. Une source proche de Michel Djotodia jointe au téléphone, qualifie de "sans effet et de nul avenir la prise de position de Gaston Mandata Nguerekata d'ailleurs impopulaire ", en entendant la réaction officielle de la présidence.

L'appel du 1er octobre du Pr. Nguerekata à Bangui: ICI

 

 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Pourquoi Djotodia ne veut pas démissionner ?

Par Ngarra

02/10/2013 13:46

Je ne suis pas membre du parti de Nguérékata et je ne le connais pas personnellement, mais je suis d'accord avec sa demande. Je réitère ce que j'avais dit précédemment : on ne devient pas chef d'Etat pour s'enrichir ; on le devient par la confiance de ses concitoyens dans le but d'améliorer leur sort. Je suis d'accord pour la transition car le régime précédent a fait la preuve de son incapacité à bien gérer le pays, donc son renversement était légitime. Mais celui qui préside la transition en ce moment n'est pas à la hauteur car c'est un valet de l'impérialisme tchadien. En effet, Déby l'a placé là pour pouvoir exécuter son projet d'annexion de la République centrafricaine. Ngarra le dit haut et fort que c'est un traître et qu'il doit démissionner. Il parle beaucoup mais on ne voit pas les résultats : les Centrafricains vivent toujours dans la peur, sont agressés tous les jours, sont tués, violés... Nous n'avons plus de dignité avec le régime de Djotodia. Que ce dernier ait le courage de jeter l'éponge et de partir vers d'autres aventures. S'il n'écoute pas ce message, un jour il va le regretter amèrement...

BRAVO PROFESSEUR : DJOTODIA DÉGAGE

Par ketezo

02/10/2013 15:27

Le Professeur est COURAGEUX. Il redonne espoir au peuple centrfaricain. Il dit tout HAUT ce que le Peuple souhaite depuis des mois. Que les cousins Ziguélé et Dolguél, Que les Tiangayes et autres traitres repennent ce refrain, et VITE on verra la FIN de la deescente en ENFER de la RCA, prgrammée par deux présidents criminels d'afrique centrale, DEBY et SASSOU. BRAVO ENCORE PROFESSEUR

bon courage

Par kotoko Sembona

03/10/2013 04:32

Chapeau bas au professeur Nguerkata. Au moins lui a le courage d'entrer dans le vif du sujet alors que les autres Dologuele et consort Kaba sont rentres au pays pour s'allier avec le diable en debit des exactions dans leur coin de Paoua et Markounda. Quelle honte!
Bravo, prof le peuple est derriere vous! Ensemble nous vaincrons.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués