INTERVIEW  |    

Thierry Vircoulon: «la Séléka n'est pas venue convertir les Centrafricains»

Par Anne Le Coz-AFP - 27/09/2013

Il est spécialiste de l'Afrique centrale à l'International Crisis Group (ICG)

 

Le "risque religieux" en Centrafrique vient plus de l'extérieur, en particulier d'une infiltration d'éléments du groupe islamiste radical Boko Haram venus du Nigeria, que de l'intérieur du pays où l'ex-rébellion Séléka, accusée d'exactions contre les populations chrétiennes, n'a aucun "agenda religieux".

Après des affrontements meurtriers début septembre entre chrétiens et musulmans dans le Nord-Ouest de la Centrafrique, le président français François Hollande a invoqué un risque de "confrontation religieuse" pour appeler à une mobilisation urgente de la communauté internationale. Cette menace est-elle réelle?
Pour la première fois depuis l'indépendance, ce sont des musulmans qui ont pris le pouvoir à Bangui, suscitant des inquiétudes dans la région car la Centrafrique, pays majoritairement chrétien, se situe sur la ligne de fracture entre musulmans et chrétiens en Afrique centrale. Il y a déjà eu par le passé des heurts répétés, notamment à Bangui, entre la population et les commerçants musulmans qui dominent le marché ce qui provoque un ressentiment; il y a eu aussi les actes commis par la Séléka à l'encontre d'édifices religieux et du personnel ecclésiastique; enfin, ce qui s'est passé dans l'Ouest a pris une tournure religieuse, car il s'agit de populations chrétiennes harcelées par des combattants musulmans et qui contre-attaquent. Mais, on n'est pas dans une logique de guerre religieuse. Il s'agit d'un antagonisme vis-à-vis d'un nouveau pouvoir, musulman certes, mais surtout extrêmement prédateur pour le moment.

 


© Autre presse
Thierry Vircoulon
Des Centrafricains, et notamment certains leaders religieux mais aussi des proches de l'ancien président François Bozizé, renversé en mars, ont mis en garde contre une islamisation forcée de la Centrafrique, faisant même le parallèle avec la situation du Mali, où des groupes islamistes armés ont occupé le Nord du pays pendant plusieurs mois y imposant la charia. Partagez-vous cette crainte?
C'est de la propagande. Au début de la crise en décembre, c'était le langage de Bozizé et de son gouvernement qui disaient que les Séléka étaient des musulmans radicaux, mais c'était pour rallier les Occidentaux à leur cause. Les gens de la Séléka ne sont pas venus convertir les Centrafricains, ils sont venus les voler. Cela n'a rien à voir avec ce qui s'est passé au Mali. La Séléka est effectivement composée de musulmans mais on ne peut pas parler de rébellion musulmane, ils n'ont pas d'agenda religieux.

Il n'y a donc pas de "risque" religieux en Centrafrique?
Le risque musulman tient plus au risque d'infiltrations d'éléments de Boko Haram venus du Nigeria. Ils sont en pleine guerre au nord du Nigeria. Les combats sont très violents avec les forces de sécurité nigérianes, et selon nos informations, ils ont commencé à s'éparpiller dans les pays de la région. La Centrafrique étant actuellement un Etat failli, c'est le parfait endroit pour se cacher.

 

 
MOTS CLES :

22 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Veritable tete de Mule

Par KOTA LIKONGO

27/09/2013 10:31

Véritable tête de Mule. Oui en France, il y'a tous les SPÉCIALISTES même des matières fécales. Il ne faut pas toujours penser que c'est ce que dit un BLANC ou encore un OCCIDENTAL qui est la vérité. Quand les gens parlent d'un risque de conflit religieux et ou d'un projet d'islamisation de la RCA. c'est parce qu'ils l'ont vécu dans certains actes et faits de la SELEKA.
Alors Mr VIRCOULON comment expliquez vous le fait que a Kaga Bandoro ( Nana Grebizi) et a GALLO ( Nana Mambere), les porcs sont abattus et interdits de consommation aux habitants ??? et aussi pourquoi ce ne sont que les Églises chrétiennes, en majorité catholique, qui sont attaquées et vandalisées

Monsieur Thierry VIRCOULON soit disant expert.

Par SOROKATE

27/09/2013 12:09

Cher monsieur, Je vous ai lu, en ma qualité de Centrafricain et par rapport à votre point de vue sur la situation de mon pays occupé par des gens venus d'ailleurs avec des méthodes identiques quant aux massacres, violations, pillages, voles ,destructions systématiquement des infrastructures et archives administratives de la république, la couche de population ciblée est celle de confession chrétienne en RCA.

Monsieur T.V soit disant expert, vous déclarez que la seleka n'a pas d'agenda pour convertir la RCA,alors que les chefs des différentes rébellions converties en seleka sont tous des islamistes même leur leader monsieur Djotodia qui, n'a jamais reconnu qu'il existe des étrangers islamistes mercenaires dans seleka , ce sont des centrafricains. Tous les ingrédients des mêmes faits au nord du Mali sont visibles en RCA sauf qu'à la place des monuments au Mali en RCA des Eglises,des porcs interdis,viandes boucanées,des gens mutilés...

Cher monsieur,avez vu lu la lettre de monsieur Djotodia adressée à la ligue arabe(A.S) comme feuille de route, mobile de sa conquête du pouvoir en RCA ? je ne pense pas, n'est ce que vous êtes en contradiction avec vous? vous n'êtes pas en contradiction avec monsieur F.HOLLANDE président de la France? alors que plusieurs médias internationaux ont parlé d'une islamisation et somalisation de la RCA, je crois que vous êtes le seul expert de votre genre.

Comprenez que la RCA est un pays laïc dans le quel vivent en symbiose les chrétiens et les
musulmans jusqu'à l'arrivée de la seleka ISLAMISTE. Vous avez évoqué la présence des éléments de BOKO HARAM venus du Nigeria dans la seleka ce que monsieur DJOTODIA réfute toujours.

Si on aime son pays on ne peut pas amener des mercenaires étrangers seigneurs de guerre pour le détruire dans le seul but de devenir président. Un homme honnête est celui qui est capable de reconnaître ses erreurs,monsieur Djotodia est un menteur,incapable et irresponsable voyou le plus haï en RCA.

Ce qu'il a cherché il a trouvé, le voilà coincé sans issu.

SOROKATE Alias Domzan bene.

Ce vircoulon est spécialiste de sa propre merde

Par abou

27/09/2013 14:33

C'est un gros imbécile qui ne connait absolument rien à notre pays et qui fait semblant d'ignorer les faits :
- aucune mosquée détruite
- aucun commerce de musulman pillé ou détruit
- les musulmans résidents en RCA devenus des informateurs et armés par les sélékas
- la nomination des musulmans étrangers et centrafricains dans l'appareil sécuritaire de la RCA
- nomination de musulmans centrafricains dans toutes les régies financieres et bancaires de la RCA
- réunions quotidiennes des musulmans de bangui chez le frere aineé de Djotodia, on y parle que arabe
- plus de 90% des troupes de la séléka composée de musulmans africains venus d'ailleurs
- appui financier de Djotodia en pétro-dollars venus des pays islamiques
- pompage du diamant en RCA par de centaines de trafiquants tous musulmans
- appui des troupes tchadiennes tous musulmans aux éléments criminels des sélékas
- etc
Avec tout cela qu'il vienne nous dire qu,il n,y a aucun risque de conflit confessionnel en RCA. Le décor est planté, que l'on ne s'y trompe pas. La RCA est à genoux, mais la geurre de libération comme au sud soudan, bientôt au sud du tchad, est lancée. Troup du cul de spécialiste à tête à claques ce mét`que de Vircoulon qui doit être un musulman déguisé comme les Michel Djotodia, Alexandre Nguedet, etc

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués