NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: l'ONU et ses partenaires lancent un appel à la mobilisation

Par Autres médias - 26/09/2013

Mme Valérie Amos a déclaré que la RCA ne sera pas oubliée. Il a été annoncé la tenue, dans les jours à venir, d’une table ronde sur la RCA

 

L'Organisation des Nations Unies et ses partenaires ont appelé mercredi à une action urgente en faveur de 4,6 millions de personnes en situation de détresse humanitaire en République centrafricaine (RCA). C’était en marge de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), La réunion d’urgence sur la République centrafricaine à New York était co-présidée par Mme Valérie Amos, Secrétaire générale adjointe des Nations unies chargée des affaires humanitaires, la Commissaire de l’Union européenne, chargée de la Coopération internationale, de l’Aide humanitaire et de la Réaction aux crises, Mme Kristalina Georgieva, et le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Cette rencontre a connu la présence de la Présidente de la commission de l’Union africaine, Dr Dlamini Zuma, et d’une quarantaine de personnalités. En substance, Mme Valérie Amos a déclaré que la RCA ne sera pas oubliée. «Il existe une réelle opportunité pour la communauté internationale de faire une différence en république Centrafricaine», a déclaré la coordonnatrice des secours d'urgence des Nations Unies, Valerie Amos. Et d’ajouter, «nous devons investir dans la stabilité et la reprise dès maintenant. Echouer à agir prolongerait et aggraverait des conditions épouvantables de vie et ferait peser des menaces supplémentaires pour la paix et la sécurité dans cette région très fragile.»

 


© Autre presse
Rencontre de haut niveau sur la RCA à New York
Les participants à la réunion ont souligné qu'une augmentation importante du financement humanitaire était essentielle et l'amélioration rapide de la sécurité une condition préalable à l'acheminement de l'aide d'urgence pour les personnes les plus touchées. Il a été annoncé la tenue, dans les jours à venir, d’une table ronde sur la RCA. Le Premier ministre de la transition centrafricaine, Me Nicolas Tiangaye, était également présent. Marquée par des décennies d'instabilité et de combats, la République centrafricaine a connu une reprise des violences en décembre dernier, lorsque la coalition rebelle de la Séléka a lancé une série d'attaques. Un accord de paix a été conclu en janvier, mais les rebelles se sont emparés de la capitale Bangui en mars, forçant le président François Bozizé à fuir.

 


© Autre presse
Rencontre de haut niveau sur la RCA à New York
Les récents combats ont encore affaibli la fourniture des services de base dans le pays et aggravé une situation humanitaire déjà désastreuse pour l'ensemble de la population, 4,6 millions de personnes au total, dont la moitié sont des enfants. Actuellement, 1,6 million d'entre elles ont besoin d'assistance, notamment sur les plans de l'alimentation, de la protection, des soins de santé, de l'eau potable et de l'assainissement et du logement. «[i Le conflit en République centrafricaine a provoqué une crise humanitaire désespérée dans un pays où les gens sont déjà confrontés à une lutte quotidienne pour se nourrir», a déclaré de son côté le Commissaire de l'Union européenne Kristalina Georgieva. «Il y a des conséquences pour la région dans son ensemble. La RCA est au centre d'une région extrêmement fragile de l'Afrique.» Mme Georgieva, pour qui la RCA est la situation d'urgence la plus négligée au monde, a exprimé l'espoir que la communauté internationale se réveillerait enfin pour y répondre.
 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LES SÉLÉKAS TUENT ET LES GENS BAVARDENT

Par abou

26/09/2013 19:24

MERCI A LNC
Regardez ce lien, et si vous ne faites pas un choix clair après l'avoir vu, et ben il n'y a plus rien à espérer de votre humanité :
http://www.lanouvellecentrafrique.info/centrafrique-seleka-rapts-rackets-tortures-le-cas-de-bozoum/

Regime cruel de Bozize

Par Jean-Calude

26/09/2013 21:00

Bozize avait plus prire que ça avec ses milices au pied de la montage a Boy-Rabe. Sais-tu combien de personnes ont été tuees par le regime de Bozize? Je ne soutien pas ce fait la Seleka. Je Je condamne vivement et avec fermeté les exactions de la Seleka, mais avouons aussi que nos frères de la communauté musulmane avaient broyé du véritable noire sous Bozize et cela sous les yeux des évêques de la RCA. En 10 ans de règne près de 568 personnes musulmanes ont été innocemment exécutés de Boy Rabe, à Bossembele, de Bossembele à Ndjo jusqu’à Bossangoa le sang des musulmans centrafricains avait coulé. Des cadavres des personnes exécutées ont été jetés en pâture aux cochons a Ndjo, a Bossangoa. Donc le mal qui nous vivons aujourd’hui a pris ses racines depuis mars 2003 quand Bozize avait pris le pouvoir. Lui-même il sait qu’il est en train de faire payer aux autres sa turpitude.

la vangeance ne résout pas le problème

Par Tonmaxo

27/09/2013 00:09

Mon cher Jean Claude je veux te répondre personnellement. Sais tu que vous n'avez rien fait de différent que BOZIZE. Moi à mon humble avis je pense que la meilleure de faire payer à BOZIZE c'est de comporter bien envers le peuple que vous clamez de venir libérer de la tyrannie bozizeenne ainsi vous faites la différence entre vous et lui. Vous avez fait en 6 mois ce qu'il a pu en 10ans de pouvoir. Es tu Centrafrique ou en étranger? la page de BOZIZE est déjà tournée là tout le monde le sait. Aidez nous à vire en paix chez nous en rapatriant vos salopards chez eux.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués