NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: François Hollande tire la sonnette d'alarme

Par journaldebangui.com et autres médias - 25/09/2013

Le président français s’exprimait à la tribune des Nations unies, lors de l’ouverture de l’Assemblée générale

 

Le président français François Hollande a lancé hier mardi 24 septembre, à l'ONU un cri d'alarme sur la situation en Centrafrique, réclamant un soutien financier et logistique à la force panafricaine présente sur place. Dans un discours devant l'assemblée générale de l'ONU, M. Hollande a demandé que le Conseil de sécurité des Nations unies donne un mandat et accorde un soutien logistique et financier à cette force dont la première mission sera de rétablir l'ordre. «Je veux lancer maintenant un cri d’alerte, comme je l’avais fait l’année dernière sur le Mali. L’alerte concerne la Centrafrique, petit pays ravagé depuis trop d’années par des coups d’Etats et des conflits. Aujourd'hui, c’est le chaos qui s’est installé. Les populations civiles une fois encore en sont les victimes. Nous devons mettre un terme à ces exactions qui prennent d’ailleurs aussi une forme confessionnelle. C’est pourquoi je souhaite que le Conseil de sécurité donne mandat et accorde des moyens logistiques et financiers à une force africaine dont la première mission serait de rétablir la stabilité en Centrafrique.» L'anarchie règne en RCA depuis la prise du pouvoir en mars par une coalition rebelle, la Séléka, dont le chef Michel Djotodia s'est autoproclamé président. Les associations de défense des droits de l'homme accusent les ex-rebelles de nombreuses exactions contre la population et la situation humanitaire se dégrade.

 


© afp
Le président français, François Hollande
Fabius plaide pour une intervention d’urgence de la communauté internationale
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a appelé hier à une intervention d’urgence de la communauté internationale en Centrafrique. Il s'agit-là d'une «crise pour laquelle il est absolument urgent d'agir. (…) Car nous devons en République centrafricaine faire face à une situation humanitaire et sécuritaire extrêmement grave», a-t-il déclaré. Il ne faut pas laisser la situation en Centrafrique se dégrader et aboutir «(...) à un État qui n'aurait plus d'État que le nom et qui, par contagion, entraînerait une situation extrêmement difficile pour l'ensemble de la région», a-t-il souligné, encourageant les pays membres de l’UA et les autres pays africains à redoubler d'efforts pour résoudre la crise centrafricaine. «Nous voulons faire passer le message selon lequel il est impératif de renforcer la MISCA», a-t-il conclu. Le ministre préside ce mercredi, en marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, une réunion consacrée à la crise en Centrafrique.

L’appel de Ban Ki-moon
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, lors de l’ouverture de l'assemblée générale de l'ONU, hier 24 septembre 2013, a déploré les "contributions désespérément insuffisantes" de l'aide internationale pour la Centrafrique. Dans son discours, il a mis en garde que" l'ordre public s'est effondré" dans le pays. "Des millions de personnes sont coupées de toute assistance et risquent d'être victimes d'exactions", et l'appel à l'aide internationale pour sortir la Centrafrique du chaos "ne suscite que des contributions désespérément insuffisantes", a-t-il déploré.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Une affaire de conscience..mais

Par KOTA LIKONGO

25/09/2013 10:54

Je disais que la France, encore moins le Tchad, ne sera applaudi car elle avait la possibilité de faire mieux avant mais attendre que la situation pourrisse pour venir en sauveur. la France fait chez nous ce que nos ancêtres tirailleurs avaient fait pour libérer la France de l'occupation pan-germanique. c'est une affaire de conscience, je pleure la mort des milliers de centrafricains tombes alors que cela pouvait être évité.
a l'ONU, ON DOIT AUSSI DISCUTER LE RÔLE DU TCHAD EN RCA et par extrapolation en AFRIQUE CENTRALE, avec le témoignage centrafricain, le TCHAD EST DEVENU UNE FORCE NÉGATIVE EN AFRIQUE CENTRALE si l'on ne fait pas attention.
HOLLANDE ABDALLAH François agit par intérêt politique car l'opinion française se rappelle encore de son NON ÉNERGIQUE a l'appel de l'autre bourreau du peuple centrafricain, son homo François de BENZAMBE. ce NON a coute la vie a certains ressortissant français ( Violes, pilles et tues)
IL VEUT SE RATTRAPER SUR LA TOMBE des 100 tombées a Bossangoa.

Quelle mise en scène,avec Déby plus grand

Par gabriel

25/09/2013 10:54

C'est de l hypocrisie organisée,après combien de sang coulé et de vie perdues. Alors qu'on apprend que les armées tchadiennes descendent à Bossangoa et promettent d'autres sang?Alors qu'on apprend qu'une personne a été tué hier par la séléka au 13kms et vers pétevo seleka embetent les marchands de bois pour les rançonner.djotodia dit avoir dissous ses selekas composés des combattants Lra d'où la baisse d'action Lra ces derniers jours continuent de tuer ce peuple.ils n'ont que tuer comme feuille de route avec la complicité de ceux qui nous plaignent aujourd'hui. non assistance à personne en danger,ce ne sont pas nous qui l' avons crée. Nourredine et tous ces barbares ne se cachent pas de leur soif de sang. Boyrabe boeing raté,ils sont parti discretement faire ce que djotodia dit nettoyage à bossangoa vers le 20 et dans cette période,ils ont tué atrocement et sauvagement l'ex maire de Bossangoa ,mr Redanga comme l' a décrit un compatriote. Et cela n'emeut aucun homme politique ,c'est une honte de continuer de parler de ces gens comme des leaders,ni de leur Cnt de pourriture. on a une culture de respect de la vie.
Et il parait que ces arabisant disent qu ils vont mettre dans poisons dans du sucre en poudre et de l huile à vendre aux chrétiens,puisque ce sont eux qui detiennent le mmarché. alors,ils se disent apolitiques,regardez leurs esprits,quand on les tue ,ils diront on a tué les musulmans pour rien. alors czentrafricains,evitez d'acheter leurs trucs,ils sont barbares et l'esprit pourri.faites très attention à tout ce que vous acheter.Ce sont des barbares
Centrafrique sera pacifiée quand Déby aura repris ses mercenaires et retirer son armée assassine de centrafrique et que la Démocratie ,la vraie avec une alternance crédible aura lieu au tchad.Hollande peut-oil comprendre cela? Combien de sang noir centrafricain doit il couler pour que ces suceurs de sang soient satisfaits?

La Trinite Criminelle

Par KOTA LIKONGO

25/09/2013 11:03

Armée Tchadienne, allez en Centrafrique et faites des centrafricains des cadavres, des esclaves en les tuant au nom :
Du père HOLLANDE ABDALLAH François
Du Fils IDRISS DEBYLE IDIOT
et de l'Esprit mauvais MICHEL DJOTODIABLE.
Amin!!!!!!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués