ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: arrestation d'un trafiquant de diamant

Par journaldebangui.com - Xinhua - 20/09/2013

Un Sri-Lankais en possession d'une quantité importante de diamant et de saphir a été entendu par la présidence et la justice

 

Les forces de défense et de sécurité centrafricaines ont présenté au président de la transition Michel Djotodia jeudi à Bangui, en présence du procureur de la République près le tribunal de grande instance de la capitale, un expatrié de nationalité sri-lankaise accusé de trafic illicite de diamants, en compagnie d'un ressortissant camerounais. Par cette opération de communication à laquelle des journalistes internationaux présents à Bangui ont été conviés y compris un représentant de l'Union européenne (UE), le nouveau pouvoir centrafricain cherche à démontrer leur engagement à restaurer l'autorité de l'Etat sur le territoire national toujours en proie à des violences six mois après la prise du pouvoir du 24 mars.

 


© courrierinternational.com
Image d'illustration
Arrêté en possession d'une quantité importante de diamants et de saphir puis d'une importante somme d'argent, le présumé trafiquant sri-lankais s'est défendu face au chef de l'Etat par intérim sous les regards intimidateurs d'un nombre impressionnant de militaires au camp de Roux, siège de l'état-major de l'armée à Bangui, en affirmant qu'il s'était ravitaillé au Cameroun, en particulier pour le saphir. "Ils achètent illicitement nos diamants", a plutôt rétorqué Michel Djotodia, promettant des sanctions pénales aux deux contrevenants transférés par la suite vers la redoutable Section des recherches et des investigations, une unité spéciale des services de renseignements centrafricains réputée depuis toujours pour l'incarcération de personnes accusées de subversion ou d'actes de grand banditisme. "En fait, il y a trois catégories de personnes qui ont été interpellées. La première catégorie concerne le Sri-Lankais et le sujet camerounais qui sont rentrés sur le territoire camerounais se livrer à une collecte illicite de pierres précieuses. Preuve à l'appui, la quantité est quand même énorme. Ça fait partie des ressources de notre sous-sol", a déclaré le procureur près le tribunal de grande instance de Bangui, Alain Tolmo.

<div align="center"><iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x13bngj"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x13bngj_the-ambassador-un-film-de-mads-brugger-teaser_shortfilms" target="_blank">The Ambassador, un film de Mads Br&uuml;gger (Teaser)</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/courrierinternational" target="_blank">courrierinternational</a></i></div>

 

La valeur des minerais saisie aux mains des mis en cause reste à évaluer, d'après les autorités qui annoncent par ailleurs l'interpellation à Sica, dans la capitale, de deux ressortissants rwandais sur qui pèsent "des soupçons graves d'actes subversifs et séditieux au détriment de l'Etat centrafricain", à en croire le procureur pour qui "les enquêtes vont se poursuivre dans le respect des droits fondamentaux pour établir les charges ou non". "Ils ont été arrêtés distinctement. C'est sur la base des informations que les interpellations ont été opérées", a précisé M. Tolmo. Selon lui encore, un autre coup de filet a permis la mise aux arrêts d'un jeune combattant centrafricain, "sous le périmètre des combats au niveau de Bossangoa (Nord-Ouest) et à côté, on a trouvé comme pièces à conviction, des armes artisanales et des armes modernes telles les Mass 36 et des chargeurs de Kalachnikov utilisés pour la rébellion et retrouvés sur le périmètre des faits".
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ce désordre causé par la seleka permet à la mafia de toute nature de piller la RCA

Par SOROKATE

21/09/2013 00:43

Cependant que nous pleurons nos morts et femmes violées la seleka et toute sa suite de mafia en profitent pour nous dépouiller les minerais et autres richesses importantes au développement de notre pays.
On fait semble de nous distraire qu'on vient d'arrêter un trafiquant, en réalité il existe une centaine en symbiose avec nos assassins idiots dirigeants. Reste à savoir si ces présumés iront en prison.

Le Centrafricain est un être à part, très mauvais et égoïste d'abord son intérêt au détriment de celui de la nation. Certainement cet trafiquant arrêté a dù refusé de respecter les consignes abusives et malveillantes de ses complices autorités selekassistes raison pour laquelle on l'a dénoncé. Même un centrafricain lambda pourrait être co -auteur de cette mafia juste pour qu'on lui donne les miettes et tout part à l'étranger.

En Centrafrique nous n'avons plus confiance en personne ni à nos soit disant autorités politiques. Suivre cette affaire de près on saura les vrais mobiles car c'est un réseau organisé d'une mafia chapeautée par certains de l'ancien régime aussi dans le tas seleka.

Il faut aussi remarquer que ce réseau ne date pas d'aujourd'hui. Je comprends que ce sont les centrafricains qui sont de mèche avec ce malfrat de sri-lankais trafiquant de pierres
précieuses.
Convaincu que ce monsieur n'ira pas en prison d'ailleurs le procureur (P.R) Alain TOLMON doit bouffer dans cette affaire car les 18 Mois sont désormais comptés aucun procès n'aura lieu.

Dans cette république unique au monde la RCA, "mon wara mô tè biani" toute nomination est synonyme de s'auto-payer ,voler,piller comme récompense car l'avenir du pays ne compte pas.

Simple collier d’investiture de Djotodia 600.000000 cfa c'est dommage ce lui ci reprochait à son prédécesseur le gaspillage et la mauvaise gouvernance ,aujourd'hui le voilà doubler la mise à la clé plusieurs assassinats des civiles centrafricains(es) innocents(es).

Ces beaux parents du BENIN sont partis avec 30.000000cfa volé aux pauvres commerçants(es) arnaqués pour un micro crédit fictif implanté à BANGUI, jusque là aucune trace d'eux quand bien même ils sont partis par l'aéroport national.

Toute l'équipe du MLPC est reconstituée au tour de Djotodia sans parler des rejetons du KNK qui ont retourné leurs vestes devenant associés de la seleka au pouvoir. C'est une honte pour la réputation de mon Pays.

Nos hommes politiques sont des bordels , délinquants nécessiteux saprophytes, véritables charognards. Honte à eux.

Tout se paie ici bas. Qui vivra verra.

SOROKATE Alias Domzan bene.

Perte de temps

Par JM

26/09/2013 16:34

Tu perds ton temps à vociférer qui va t'entendre avec tout ces charabias tu cherches seulement à les rejoindre et partager les miettes c'est tout le temps passe tu vas vieillir mourir sans goûter au lait et miel de ce pays.

A bon entendeur salut!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués