NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

CEEAC: renforcement les effectifs en RCA

Par journaldebangui.com-afrik.com - 19/09/2013

La décision a été prise à l’occasion de la 5e session extraordinaire du conseil des ministres du Conseil de paix et de sécurité de la sous-région (COPAX)

 


© afriqinter.com
Les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont décidé, à Libreville, de renforcer les effectifs militaires déployés en République Centrafricaine, afin de face au regain de violence dans ce pays. Les experts politiques de l’Afrique centrale ont décidé, au cours de cette réunion, de renforcer les effectifs sur le terrain en RCA, la situation sécuritaire s’étant détériorée depuis quelques semaines dans ce pays.

«Dimanche, un contingent supplémentaire de 200 hommes est parti du Congo pour Bangui et il y a deux 200 soldats tchadiens qui sont en route pour la République Centrafricaine. Le Gabon et le Cameroun ont annoncé également des effectifs supplémentaires. Nous voulons atteindre rapidement le cap de 2 000 hommes, qui doivent être déployés immédiatement sur l’ensemble du territoire pour protéger la population civile et permettre à ce que l’aide humanitaire parvienne aux nécessiteux. C’est un processus. Nous voulons avoir 36 000 hommes pour cette opération dans le cadre de l’union africaine]», a déclaré Moussa Faki Mahamat, ministre des Affaires étrangères du Tchad, répondant aux questions de la presse, juste après le sommet de Libreville.

 

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Plus jamais de soldats tchadiens en Centrafrique !

Par Ngarra

19/09/2013 20:15

Les Centrafricains et les Tchadiens ont toujours vécu en harmonie, en particulier les Tchadiens du Sud. Partout dans le monde entier, c'est ce schéma. Nous nous appelons " Aouh " entre nous et nous nous considérons comme des frères. Dans l'histoire, il y a eu le territoire de l'Oubangui-Chari- Tchad qui nous a unis. Mais depuis qu'est apparu un dictateur zaghawa du nom de Déby, c'est la tendance à l'impérialisme sur la Centrafrique. Les soldats qu'il a confiés à cette organisation criminelle qui s'appelle " séléka " ont commis trop de crimes, de vols et des exactions en Centrafrique. Ce ne sont pas de vrais musulmans, ce sont des terroristes ! Ils vivent avec des choses dites illicites, du " haaram ". Les Centrafricains doivent formellement refusé l'envoi des soldats tchadiens sur leur sol. Ils y sont indésirables... C'est tout. Si Djotodia se dit Centrafricain, il doit mettre en avant les intérêts des Centrafricains et non se comporter en valet de l'impérialisme tchadien. Non, non et non aux soldats tchadiens en Centrafrique.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués