NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: un 2ème contingent de militaires congolais arrive

Par journaldebangui.com et autres médias - 16/09/2013

Placé sous le commandement du capitaine Ange Wilfried Aboni Angoya, ce continent rejoint un autre de 150 éléments qui a quitté Brazzaville le 27 juillet dernier

 

Un contingent de 200 éléments des Forces armées congolaises (FAC) s'est envolé dimanche de Brazzaville au Congo pour Bangui, capitale de la République centrafricaine (RCA), où il participera à la Mission de consolidation de la paix en Afrique centrale (MICOPAX). Composée des soldats des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), la MICOPAX sera bientôt transformée en mission de l'Union africaine (UA). Peu avant le départ du continent congolais, le chef d'état- major des FAC le général de division, Guy Blanchard Okoï, a insisté sur la bonne tenue de la troupe en terre centrafricaine. "Le gouvernement de la République a mis à votre disposition les ressources et les matériels pour que cette mission soit bien accomplie. Ainsi donc, nous comptons sur vous pour que votre comportement soir exemplaire, notamment dans le cadre de la compétence, la discipline, l'éthique et la cohésion", a-t-il déclaré.

 


© africadefensejournal.com
Des éléments de la gendarmerie congolaise (Brazzaville)
Ce deuxième contingent congolais s'est envolé pour Bangui en compagnie des véhicules d'intervention et de transport des troupes. Placée sous le commandement du capitaine Ange Wilfried Aboni Angoya, ce continent rejoint un autre de 150 personnes qui a quitté Brazzaville le 27 juillet dernier. Le chef d'état-major des FAC a rappelé à la troupe son devoir de participer à la consolidation du climat de paix en terre centrafricaine. "Vous êtes les ambassadeurs de la paix et non les ambassadeurs du malheur. Ayez le sens de l'humain, n'ajoutant pas le malheur au malheur. Tout contrevenant sera sévèrement sanctionné. Le Congo attache du prix à l'aide à accorder au peuple centrafricain, à la Centrafrique en pleine difficulté sécuritaire et humanitaire", a-t- il dit.

Vers une force de 3500 soldats
Ce week-end des experts militaires et des diplomates étaient réunis à Libreville pour préparer des recommandations qui seront soumises ce lundi aux ministres de la Défense de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale qui regroupe 10 pays. "Il faut rapidement mettre la Misca en place à Bangui!", c'est ce message que Guy-Pierre Garcia secrétaire général adjoint de la CEEAC a martelé à l'ouverture de la concertation de Libreville. En effet les habitants de Bangui et dans le reste du pays continuent de se plaindre de l'insécurité. Et l'annonce vendredi par le président Michel Djotodia, de la dissolution de la coalition des ex-rebelles, Seleka, dont des éléments sont accusés d'exécutions sommaires, de viols et cambriolages, a suscité des interrogations sur les moyens de la faire appliquer.

Les chefs d'Etat de la CEEAC avaient décidé cette année de ramener les effectifs de la MICOPAX à 2.000 hommes afin de permettre à la force régionale de mieux accomplir sa mission de paix en RCA. Le Congo dispose également de quelque 150 éléments de police et de gendarmerie postés à Bangui dans le cadre de l'unité de police constituée. Fin juillet le président Pierre Nkurunziza avait déclaré que 500 soldats burundais étaient prêts à partir dans le cadre d'une force de maintien de la paix en Centrafrique. Le président Sassou Nguesso est médiateur dans la crise centrafricaine. Brazzaville a accueilli début mai la première réunion du Groupe de contact international sur la Centrafrique.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Que cette intervention de militaires congolais soit couronnée de succès

Par Ngarra

16/09/2013 23:48

Les éléments de séléka qui se sont illustrés par leur comportement de barbares en Centrafrique étaient essentiellement constitués de Tchadiens et de Soudanais musulmans. Nous savons bien que ces gens, même s'ils se disent musulmans sont sans foi ni loi ( Toubous, Gouranes, Zaghawas, Janjawids, etc ). Ce sont des seigneurs de guerre qui ne produisent rien du tout mais qui envient les autres populations pour leurs biens matériels. Leur préoccupation est de mettre à genou l'économie et la société centrafricaines. Ils avaient déjà commencé leur manoeuvre pendant le coup d'Etat de Bozizé en 2003. A cette époque, rien que dans la ville de Moundou au Tchad, on avait dénombré 12 000 véhicules, toutes catégories, issus du pillage systématique de la République Centrafricaine. Depuis l'arrivée de Djotodia, la situation s'est empirée. Avec la dissolution de la séléka, il faut virer tous ces voleurs qui nous pourrissent la vie ; qu'ils rentrent chez eux et profiter éphémèrement des produits de leurs vols. A l'avenir, il faut tout faire pour leur interdire l'entrée sur le territoire centrafricain. Que nos frères congolais envoyés en mission en Centrafrique nous aident à retrouver la paix ; nous leur en seront gré. La nation centrafricaine survivra.

BONNE CHOSE,mais la question de la mise sous tutelle se pose au regard de la corruption des intellos lle cas Darlan danièle

Par PTMxx

17/09/2013 16:34

Ce pays a besoin d'être de soutien des pays voisins mais amis et honnetes dans un cadre de solidarité non interessée.
J'adhère à la mise sous tutelle de la RCA avec gestion administrative et pouvoir politique parce ce que j'étais le premier à le dire sur ce site en forum juste après l'arribée des Sélékas et le demandais pour une période 8 ou 10 ans et je disais après on pourrait organiser des élections après que de nouveaux hommes politiques mûrissent et qu 'on ait le temps de purger ce pays de tous ces incapables politiques et intellectuels. L'idée a fait son chemin ,Dieu merci mais, avec des hommes politiques véreux comme nous avons dont la survie ne dépend que de la politique et ne font rien par rapport au bien d'une Nation et pays seront-ils dans cette démarche? Déjà un président de transition qui ne voit pas le bien fondé d'envoyer son premier ministre à l'onu où doit etre débattue la question centrafricaine joue de la petitesse ,parce que cet individu n'est pas le bien venu et que le 1er Ministre aurait eu son visa,il décrète hypocritement que pour des questions économiques ,comme s'il se souciait de l'économie avec tous ces voleurs qui l'entourent,les ministres ne doivent plus voyager pour des reunions internationales. Ca montre déja combien il est limité de faire cette impolitesse alors qu'il s'agit d'un débat sur le pays. Mr tiangaye qui est la seule personnalité reconnue par la communauté internationale,si c'est l'Onu qui organise ce débat,pourquoi cette institution ne le prendrait pas en charge pour tordre le coup des fourberies de Djotodia avec ses conseillers maléfiques connus de tous lles centrafricains. A défaut,les centrafricains n'ont qu'à envoyé au secretaire general de l'onu le Nom de celui qui vient de finir son mission à l'onu qui interviendra au nom du vrai centrafricain comme Observateur.
Si on vous interdit de sortir,les mails existent envoyer vos discours ,ils seront lus,ça aura un echo en plus du ridicule de l'absence imposé par ce dictateur islamiste à l'esprit étriqué,encore s'il est entouré d'un certain Doumba aussi bas que lui.
Que les voisins congolais viennent c'est bien,mais centrafrique a besoin de faire vidange de ces politiciens d'une autre ère. De l'aide miltaire extérieure sans le TCHAD de DEBY,le dernier DICTATEUUR buveur de sang de l'afrique centrale,mais surtout chers frères,il faut le bilan de notre attitude et changer. Changer sans ces hommes politiques qu'on voit parler depuis,ils ont tous été à l'école de cette politique de la mangeoire,un peu de bruit,tu as ça, dans les jambes d'un parent tu as. Non il faut finir avec ces vieux et ces jeunes vieux. De Ziguélé,Bendounga,Nguerékata,en passant par doléguélé et ceux qui se trémoussent. Chers compatriotes,au stade actuel,il n' y a personne,que des ambitueux. Qu'est ce que vous voyez qui change dans le comportement des uns et des autres. Ce sont des situationnistes rien de plus. Parmi le peuple qui souffre au pays,peut naitre quelqu'un de peuple qui aime ce pays et nous fera marcher comme nos parents aimaient ce pays. Les démagogues sont toujours là,c'est à nous de leur montrer que on ne peut abuser de nous indefiniment. On parle de nos hommes politiques qui ne sont que des rigolos mais que dire des intellectuels de bas niveau qui se décrètent intello chez nous. Si on prend ces faux intello et qui se proclament politique en plus,c'est le danger supreme,cherchez,vous les repererez. Ils ont fait l'école rien pour le ventre,pas pour apporter quelque chose à leur pays. Leur empressement vers la politique est un raccourci pour le meme but. Ils sont vides et nuls,regardez le cas de doléguele qui croit encore que il faut qu'il passe par un bureau français pour avoir l'aval de je ne sais quoi. Déja si on se dit intellectuel on ne comprend pas le vote populaire,pourquoi avoir été à l'école? Ce Doleguele a annocé avec fracas qu'il a été reçu par je ne sais plus qui aux affaires étrangères dès son annonce politique et c'est ce que fait tous ces intellectueux de bas niveau quipolluent l'administration et le milieu politique. Le peuple n'est pas leur problème,pour eux,le jour du vote,la france remplira les urnes pour eux.Mais faut commencer à exiger autre chose et à leur prouver le contraire. Ils sont tellement si surs d'etre placés par la france(la france le promet à tous et au jour j,certains en sortent désanchantés et memes,ils y croient durs comme fer. C'est pourquoi,on peut vous tuer,leur silence ne les dérange pas. Car pour eux,vous ou pas vous,on va les placer. Chers compatriotes:les pays anglophones arrivent à faire leur démocratie,pourquoi sommes nous encore à la traine en afrique francophone? Obama n'est bete,demandez vous pourquoi il n'a visité que quelques pays en afrique? Il les choisit:les pays où il est convaincu que l'élection réflète la voix majoritaire du peuple. le seul pays francophone visité est le sénégal avec l'éviction de wadé et cette élection,tout le monde sait que c'était le choix du peuple uni pour evincer wade. En afrique francophone,on nous tient de bon discours mais les vieux dictateurs que certains journalistes occidentaux n'ont pas de problème de conscience pour annoncer leur élection,comme si c'était faite dans les normes comme en europe,alors n'ignorant pas les manoeuvres dont un des chefs incotesté de tour de passe est le phaco Déby.
Les intellectuels en politique et ceux qui déservent leur métier comme une mme danièle Darlan-Demafouth, car cette dame n'est autre que l'épouse de ce truand démafouth aux service de toutes les démocradictaures, s'assurant des tourner des fonds des institutions interrnationales pour le désarmement et dont le service est toujours sollicité pour la meme mission. Vraiment il faut etre voleur et démago pour etre aimé par les hommes du pouvoir dans ce pays. Ca arrage peut-etre les organisations d'avoir des maitres voleurs.
Normalement ces dames qui déambulent en juriste la bas,ça devrait etre elle s de faire que le droit marche dans ce pays,mais les gens ne sont que interessés par les postes. parachutée vice présidente d'un conseil constitutionnel d'un pouvoir Sanguinaire,elle devrait taire son titre de Juriste et manger avec son mari vereux à tous les rateliers,que de nous fatiguer les yeux avec son torchon pour lequel,elle refuse le Débat. Si elle s'accommode d'un personnage comme ce Démafouta,vous pouvez déja deviner son genre. Manger,tout aura une fin. Les gens qui peuvent avoir un petit savoir et qui s'aveugle de la sorte,pas meme à appeler intellectuel. En Europe,elle ne se serait pas permis un tel torchon pour son examen

A QUOI JOUE LA FRANCE,AU SUJET DU VISA TIANGAYE

Par Alphonse

17/09/2013 16:50

Je viens de lire que la france refuse le visa au premier ministre qui doit aller aux etats unis,peut-etre voulant passer par Paris. Il n' a qu'à voyager en transit. Eh oui la rumeur de corruption lue se precise. Alors que la france disait haut que son interlocuteur reconnue etait ce premier ministre. La gauche qui tue associée à Guéant???

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués