DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: Déclaration de Mme Kristalina Georgieva

Par Source: APO - 12/09/2013

Elle est la Commissaire pour la coopération internationale, l'aide humanitaire et réaction aux crises

 

"Je condamne fermement l'assassinat de deux humanitaires en République Centrafricaine (RCA). Il est inconcevable et inacceptable de viser des individus qui travaillent pour sauver la vie d'autrui. Mes pensées sont avec les familles, les amis et collègues des victimes.


 


© flickr.com/photos
Kristalina Georgieva, perdue au milieu de ce qui reste des bureaux de l'ONU à Kaga Bandoro en Centrafrique
Ceci est une tragédie humaine. Les deux humanitaires travaillaient pour Acted, une organisation non gouvernementale française. Acted est une organisation humanitaire partenaire de l'Union Européenne qui reçoit de notre part des fonds pour ces activités en RCA. La situation humanitaire de ce pays est dramatique et tout doit être fait afin de protéger la population civile, les humanitaires et de respecter les principes humanitaires.

J'ai suivi avec une inquiétude croissante la situation humanitaire qui s'est détériorée rapidement dans les dernières semaines au Nord-Ouest de la RCA. La sécurité est devenue un problème majeur, restreignant les mouvements des humanitaires et leurs capacités de venir en aide aux populations en besoins. Encore plus alarmant sont les faits de meurtres (y compris d'exécutions), torture, de violence y compris de violence sexuelle, d'extorsion et de taxation illégale, de pillage et la destruction de maisons et de champs qui affectent la population entière de ce pays, une population déjà démunie qui est poussée à ses limites. Cette situation est clairement inacceptable."

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Alpha le tchadien retourne chez toi!

Par Koraa

13/09/2013 11:34

Il est inadmissible que les centrafricains puissent accepter la presence des contigents tchadiens dans la nouvelle force africaine. C'est meme manquer d'un minimum de respect pour la nature humaine que d'accepter cela les crimes de Deby en Centrafrique ne peuvent pas simplement balayer d'un revers de main.

Massacre à huit clos

Par jerry

13/09/2013 14:07

C'est tout de même surprenant que des populations se fassent massacrer en présence de la France surtout que l'armée française est présente sur place

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués