SOCIéTé  |    

Cameroun: l’assassin Séléka du commissaire Ngando extradé

Par Denis Nkwebo-Le Jour - 06/09/2013

Le lieutenant Ali de la Séléka centrafricaine a été remis aux autorités camerounaises depuis le mercredi 04 septembre

 

Les responsables de la police camerounaise se frottent les mains. Le lieutenant Ali, chef du commando de la Séléka au pouvoir en Centrafrique, qui a frappé et tué dans la localité de Tocktoyo dans la nuit du 19 août 2013 a été extradé vers le Cameroun par le pouvoir de Bangui. «Cette extradition fait suite à une demande pressante adressée à la République de Centrafrique sur haute instruction du président Paul Biya», a indiqué un officiel en poste à Bertoua, à l’Est. La nouvelle de l’extradition du lieutenant Ali a été confirmée par différentes sources policières qui précisent par ailleurs que «c’est mercredi 4 septembre au soir que l’assassin présumé du commissaire Ngando Ngallè est arrivé à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen».

 


© camer.be
Le défunt commissaire Ngando Ngallè
Quid de sa destination? «Il est gardé en un lieu sûr», répond la source. Mais le quotidien Le Jour a appris que le suspect centrafricain est gardé à vue pour exploitation par la police judiciaire. Avec la détention du lieutenant Ali, les autorités camerounaises tentent de comprendre ce qui s’est passé dans la nuit du 19 août à Tocktoyo. «Le parquet militaire va se charger de la suite judiciaire mais il y a beaucoup de questions, prévient-on à la police judiciaire.

Les questions évoquées portent notamment sur les activités du lieutenant Ali dans la localité de Tocktoyo, ses amitiés locales, ses rapports avec deux lettres anonymes de menaces de mort adressées à Ngando Ngallè avant l’incident dramatique du 19 août dernier, entre autres. Sans oublier ses complicités locales. Nos sources assurent qu’au moins un autre suspect est en détention, mais les recherches se poursuivent pour mettre la main sur tous les éléments du commando. la suite

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

NDOUBA AVAIT MENTI ET MET TOUJOURS

Par kete

06/09/2013 15:42

NDOUBA le griot traitre avait indiqué sur CAp que ce ne sont pas les sélékas qui avaient tué le policier camerounais. Même son maîre Djotodia savait que c'était l'un de ses hommes en mission qui a commis ce crime. A ce jour les autorités camerounaise ont déjà capturé 3 sélékas, voici un quatrième. D'après des infos persistantes ils seraient une dizaine, tous envoyés sur ordre de Djotodia et Nouredine pour infiltration des réfugiés centrafricains et liquidation des ex FACA dits favorables à Bozizé Djotodia est donc bien le commanditaire des meurtres commis a la fois en RCA et au Cameroun. Il doit livre tous les criminels et se livrer lui même ensuite à la CPI, car l'état centrafricain n'existe pas et ne peut donc le JUGER.

ARRETEZ DE TUER A BOSSANGOA,DEBY,DJOTODIA et NOURREDINE

Par kogayin

09/09/2013 12:41

J'espère que c'est le vrai assassin,pas un de subtitution et que le cameroun l interroge bien, et on en saura sur la nebuleuse Seleka,deja certains parlent assez dans les quartiers et que tous ces chefs sont bien impliques dans leurs agissements.
Maintenant BOSSANGOA,après BoyRabe et Boeing

La communaute internationale ne doit pas se laisser avoir encore une fois par les eternels mensonges de djotodia et son régime qui inventent chaque mois des pretextes pour tuer et se fait relayer stupidement par leur site de propagande sans se servir des précédents à bangui pour se poser des questions ou partir avec un esprit critique. Vous savez tous , comme la communauté internationale ,qu il y a quelques jours à peine,Seleka sevissait à Bossangoa et quelqu’un nous a cité un ex Maire tué de la façon la plus barbarre. Aucune voix politique comme d’habitude,ni de ce président sanguinaire .Les agressés sont des humains,peut être une petite auto defense comme on a vu avec des resistances qui honorent notre peuple à Bouar ,Bocaranga, Paoua et voila Djotodia,Nourredine,Déby l’occasion de mettre en œuvre leur genocide raté sur Boyrabe et Boeing. Que les sattelites Americaines mettent le plein,le jour venu la verité se saura
Pourquoi selekas tuaient gratuitement ,ça ne derangeait pas djotodia supposé assurer la securité des civils fonctionnaires ou ex fonctionnaires ou paysans ,il ne le fait pas se preoccuperait d’un visa a avoir pour les Etats unis et ordonne un détachement assassin pour massacrer des civils mille fois harceles. Les gens des regions qui s organisaient en auto défense, y a-t-il Bozizé derrière eux. Mogoumba,Boda, berberati, bouar bocaranga,paoua , et bossangoa que vous allez combattre en fanfare mensonger, ces gens simplement parce qu ils se revoltaient et se defendaient pour ne pas etre tués ,pour vous ce n’est pas normal,il faut qu ils se laissent tués,violes,pilles.Les maisons incendies ne vous derangent pas. Tués, depouilles,vous ne vous mobilisez pas depuis bangui pour aller les secourir mais inventez Bozizé à toutes les sauces pour aller massacre, ça vous savez y aller. Mais où est le pasteur Binoua pour accepter un tel genocide à Bossangoa ? Un genocide officiel avec un faux pretexte puisque officieusement Seleka y faisait des degats déjà 3 semaines et demi. Ces hommes politiques,n ont ou n auront-ils pas d’electeurs dans ces regions martyrs ?J’en veux à des journaleux qui ne jouent pas de la critique et laisse djotodia et son regime sanguinaire nous servir de mensonge comme feuille de route de gestion de pouvoir et après la verité nous rattrape. Soyez du coté du peuple. Le POUVOIR MENt et TUE
C’est bien d’etre les premiers informes et à diffuser des infos mais on peut remuer sa petite tete pour reflechir et venir avec des investigations completes. Quand on critiquait les autres de faire mal le travail de journalisme etc.
Informer c’est d’informer et de relever ce qui n est pas normal. Un site qui se reconnaitra parle d’ une arnaque à Bangui autour du collier de commandement que la folie de Djotodia dont la fabricationle voulant a or massif est confié au trésor,à un senegalais ,un kamach etc et que a la fin le president de transition s’est fait anarqué. On l’annonce comme un fait divers sans voir l essentiel. Centrafricain, votre fameux CNT sert à quoi ? A avaliser des pillages, est ce que Djotodia a besoin de ce bijou aux frais de l Etat ?Quand voit qu une des personnes ,kamach,a remboursé 45millions . Le tout reviendrait à combien ? Est ce que tel appareillage est un bien de l’Etat ? Où Djotodia veut organiser son pillage pour ses vieux jours, car si c’était un bien de l’Etat et payé par l’Etat devrait etre un bien de l’Etat,celui-ci devra etre mis dans un coffre fort de la BEAC et sortir pour chaque investiture. Si C’est le cas, celui de ses predecesseurs devait faire l’affaire, pourquoi organiser un tel pillage et surtout qu il est là pour assurer une transition, et aussi est ce que nos pays ont besoin de tout ce décor qui n a rien a voir avec notre culture et surtout quand on sait que les institutions ne suivent pas et que ces choses exhibes sont et devraient etre un bien de l Etat. Pouquoi le changer à chaque president ,pourquoi ce pillage institutionnel alors que peuple vegete ?
Centrafricains,archivons tous les noms et un jour on demandera aux comptes nationaux etrangers de geler leurs comptes et ils repondront de leurs enrichissements par rapport au niveau de vie et gain reel prevu par l Etat,s’ils sont capables de gagner autant en peu de temps. Les biens mal acquis feront leur chemin. A propos de bossangoa annoncé par le site que je ne citerai pas.
Arretez de tuer ,ou d organisez des genocides au nom de Bozizé. Je ne suis pas gbaya ni pour Bozize ni KNK,alors les rigolos,lachez moi. Je dis ce qui est vrai. Cherchez à tuer parce que un ex president est de telle région ou aller dans des regions tuer parce que des gens sont centrafricains, Assez, centrafricains le combat doit etre protection de bangui et des provinces. Et ne gobez pas le enième mensonge de Djotodia sous le conseil de Deby et Nourredine pour transposer leur Genocide manque de Bangui sur Bossangoa,toujours comme bouc émissaire Bozizé. En attendant ce nest pas Bozizé qui est à Bossangoa,les gens défendent leurs champs ,leurs vies etc. A bangui vous savez mieux que quiconque ce que c’est les Selekas alors imaginez comme l avait dit un compatriote humain, ce que endurent les frères en provinces. Ne vous laissez pas embobiner par le site seleka et le discours officiel de combattants pro bozizé ,vous connaissez la chanson du Mensonge,ne vous laissez pas avoir :ils veulent décimer voila ce qui est vrai et ça ne date pas de leur envoi de renforts

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués