NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Afrique centrale: la Commission de l'UA et le SG de la CEEAC se concertent

Par Henrie Lucie Nombi - 05/09/2013

La rencontre des 2 et 3 septembre 2013, portait sur le processus de transition de la MICOPAX en MISCA en Centrafrique

 

La situation en République centrafricaine préoccupe l’Union Africaine. C’est pourquoi des rencontres entre la Commission de l'UA et le Secrétariat général de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) ont été initiées à Addis-Abeba en Ethiopie. Il était question pour les deux institutions de s’entendre sur le processus à mettre sur pieds dans le cadre de la transition de la Mission de consolidation de la paix de la CEEAC en République centrafricaine-RCA (MICOPAX) à la Mission internationale de soutien à la RCA sous conduite africaine (MISCA). Pour cela, l’UA et la CEEAC vont fignoler les éléments nécessaires à l’avancement de la transition tels que la mise en place du Quartier général de la MISCA et de ses différentes composantes; le processus de génération de forces additionnelles.

 


© peaceau.org
La présidente de la CUA, Dr Nkosazana Dlamini-Zuma (C) recevant le Secrétaire général de la CEEAC (g) en présence du Commissaire de la Sécurité et de la Paix de l’UA, l’Ambassadeur Ramtane Lamamra (d)
En effet, il a été conclu lors du Sommet extraordinaire de N'Djamena du 18 avril 2013 que les pays membres de la CEEAC devront renfoncer les capacités existantes afin d’atteindre l'effectif de 2 000 personnels militaires et de police, pour constituer le noyau de la MISCA. Ces concertations d’Addis-Abeba s’inscrivent donc dans le cadre du suivi de la décision du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA du 19 juillet 2013 sur le déploiement de la MISCA et de la rencontre entre experts des deux organisations à Libreville, les 21 et 22 août 2013. Elles auront permis de discuter des modalités et du calendrier de la transition de la MICOPAX à la MISCA, dont les contingents de la MICOPAX constitueront les éléments centraux, conformément au communiqué du CPS du 19 juillet 2013. Et aussi du suivi des conclusions des réunions du Groupe international de contact sur la RCA (GIC-RCA), tenues à Brazzaville et à Addis-Abeba, le 3 mai et le 8 juillet 2013 respectivement, notamment en ce qui concerne la mobilisation des ressources à la hauteur des besoins de la RCA.

Le SG de la CEEAC a été reçu le 3 septembre dernier par la Présidente de la Commission de l'UA, Dr Nkosazana Dlamini-Zuma. Au centre des discussions de cette rencontre : la crise en Centrafrique. Ils ont pu échanger leur point de vue sur la situation et parler des autres défis à relever pour la paix et à la sécurité dans la région de l'Afrique centrale. La CUA et la CEAC ont de la même manière demandé aux autres partenaires internationaux d'apporter un soutien total à leurs efforts conjoints. Les deux organisations ont demandé au Conseil de sécurité de l'ONU de fournir un soutien financier et logistique à MISCA.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués