DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

RCA: désarmement, démobilisation, rapatriement, réinstallation et réinsertion des ex-combattants de la Séleka d’origine étrangère

Par Golo Yves Gatien - 03/09/2013

 

Les ex-combattants de la Seleka d’origine étrangère doivent obligatoirement suivre le processus de désarmement, démobilisation, rapatriement, réintégration et réinstallation (DDRRR). Car le DDRRR constitue un outil favorable, nécessaire et salutaire pour restaurer la paix et la sécurité, consolider la paix et le développement durable de Centrafrique. La stratégie consiste donc à:

 


© journaldebangui.com
Golo Yves Gatien, Expert-Analyste en Paix et Sécurité Internationale
Désarmer ces ex-combattants. Ce processus vise à collecter, contrôler et éliminer des armes légères, munitions, explosifs, armes portatives et armes lourdes des combattants. Il faut élaborer des programmes permettant d’assurer une gestion responsable de ces armes.

Démobiliser, c’est à dire disperser complètement les ex-combattants. Ceci implique le regroupement, le cantonnement, le désarmement, l’administration et la préparation au retour à la vie civile des anciens combattants, lesquels reçoivent diverses formes d’indemnisation et d’assistance devant faciliter leur réintégration dans la société.

Rapatrier les anciens combattants de la Seleka dans leurs pays d’origine respectifs. Les pays d’origine sont tenus de créer des conditions favorables au rapatriement de leurs citoyens tant militaires que civils. Habituellement L’Organisation des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et d’autres acteurs internationaux exercent un contrôle sur ce processus dans le cadre plus général de la transition de la guerre à la paix.

Réinsérer, c'est-à-dire fournir une aide aux anciens combattants en vue de faciliter leur réinsertion économique et sociale et celle de leur famille, dans la société civile. Cette aide peut inclure des indemnités en espèces ou en nature ainsi qu’une formation professionnelle et des activités rémunératrices.

Réinstaller chez eux, les ex-combattants de la Seleka. Il s’agira d’identifier, dans des pays tiers, des lieux où réinstaller les anciens combattants et leur famille.

La grande problématique qui se pose est la suivante : quel sort sera réservé à ces ex-combattants de la Seleka dans leur pays d’origine si ces derniers étaient des repris de justices, des criminels, des bandits de grands chemins ?

Nous pensons qu’il faut que justice soit faite. Nous sommes dans un Etat de Droit et par conséquent lutter contre la criminalité. La Centrafrique a signé un accord tripartite avec le Soudan et le Tchad de la lutte contre la criminalité transfrontalière. Ceci constitue un outil juridique pour appui à cet engagement tripartite.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

DDR???

Par wanto

04/09/2013 12:47

Bon, tout ça c'est bien ! mais c'est très théorique ! on a vu des officiers centrafricains et certains responsables politiques gérer le fameux DDR ,sous le régime de F.BOZIZE ?résultat du course; la séléka a pris BANGUI malgré la présence des forces d'interposition de la CEEAC et des forces de soutien de l'armée Française !quand aux brebis égarés de la séléka d'origine étrangère,leurs pays n'en veulent pas ! ils l'ont annoncé récemment,c'est des indésirables !nous n'avons pas d'argent à jeter par la fenêtre,li y a des priorités de l'heure ! les Centrafricains dorment encore dans la brousse,les villages désertés et pillés,pas de dispensaire ni école épargnée par cette folie! le DDR dans le passé n'a fait qu'enrichir des chefs de guerre et provoquer un appel d'air à tout aventurier de s'armer et de venir faire fortune en Centrafrique,pays sans défense !donc d'autres solutions existent ! il faut prendre les taureaux par les cornes pour éviter une invasion de bandits armés et zarguinas de tout bord.Les moyens existent mais pas de gaspillage! il faut UNE VÉRITABLE refondation des FACA!par la convocation d’un ÉTAT MAJOR GÉNÉRAL des forces armées Centrafricaines qui définira la ligne à suivre ;il y a des officiers qui ont fait des grandes écoles de guerre et capables de mettre en place une armée de métier !

réalisme

Par simpliste

05/09/2013 01:33

c'est vrai que le DDR sous Bozize était un fiasco total. certains responsables savaient ce qui se passaient mais ils négligeaient l'ampleur du phénomène, d'autre en profitaient pour filer avec les valises de fonds consacrés au règlement de ce problème; au point de léser les ex libérateurs, parce que j'ai fait Ouadda et à l'époque ce que j'avais vu par rapport à ce que rapportaient les responsables du DDR étaient contradictoires.
j'ai toujours affirmé que les seleka sont les ex libérateurs qui eux même sont des anciens zaraguinas: c'est à dire des gens sont foi ni loi. ceux qui ont pactiser avec cette bande sont les vrais responsables de la souffrances des familles centrafricaines.
c'est vrai aussi qu'il y a des urgences et que le pays n'a pas les moyens de faire un véritable DDR qui établira les bases d'une vraie "armée républicaine", mais il existe au sein de la faca des officiers qui sont de vrais patriotes qui se sont capables de faire une refondation des faca.
je déplore l'élimination aussi bien physique que psychologique (les exilés de force et les mises aux placards ou démotivés) de beaucoup de cadres de la faca qui faisaient leur boulots consciencieusement au temps de Patasse et Bozize.le pays a perdu beaucoup d'hommes de talent.
j'espère que c'est la dernière fois que les armes parlent de cette façon dans notre pays, parce que nous avons un défi énorme à relever après la transition. ON DOIT PRENDRE ACTE DES FAITS ACTUELS ET PREPARER L'APRES TRANSITION.

La sécurité c'est maintenant !

Par wanto

05/09/2013 12:23

Merci,SIMPLICE,c'est formidable!je pense que les Centrafricains au fond de leur cœur et dans cette souffrance, pensent la même chose que vous! ceci est visible sur le terrain pour ceux dont le quotidien se résume aux larmes,souffrances,misère et exil dans les pays voisins avec les conséquences que l'on connait!!maintenant ça suffit !sauvons nos parents,sauvons notre patrie ! le moment de l'action est venu !

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués