SOCIéTé  |    

Centrafrique: La société civile et la jeunesse dans les rues de Bangui

Par Autres médias - 03/09/2013

Des milliers de centrafricains, venus des huit arrondissements de la capitale Bangui, se sont massivement mobilisés hier 02 septembre 2013 pour une marche pacifique

 

Cette marche est placée sous le signe de la paix et de l’unité nationale. Trois points de rencontre avaient été retenus pour tous les arrondissements de Bangui. Il s’agissait de la Place des Nations Unies pour les 1er, 2ème, 6ème et 7èmearrondissements. Sur la Place Marabéna, se sont regroupées les populations des 4ème, 5ème et 8ème arrondissements. Le troisième point de rencontre était la Station Béa Rex, pour les habitants du 3ème arrondissement. Sur tous les points de départ, les marcheurs sont partis aux environs de 8 heures avec comme point de chute le PK0. Plusieurs messages étaient inscrits sur des banderoles pour réclamer des autorités en place, mais aussi de la population, le retour de la paix et de la cohésion sociale, garant du développement de la République Centrafricaine (RCA). Parmi ces messages on pouvait lire: la RCA est une et indivisible; Nous, ensemble, bâtissons notre pays; Nous, conseillers nationaux de transition, voulons la paix et la sécurité du peuple centrafricain; Oui au président Michel Djotodia Am Nondroko pour la gestion de la transition; Nous, responsables des confessions religieuses, disons oui à la transition pacifique etc.

 


© LNT
La société civile a initié la manifestation
Les responsables de la Coordination des Organisations de la Société Civile pour la Paix en Centrafrique (COSCIPAC), ont expliqué que cette marche était une occasion permettant de préparer la Journée Internationale pour la Paix, célébrée le 21 Septembre de chaque année. Selon Petit Delphin Kotto, le coordonnateur de la COSCIPAC, «Premièrement, c’est de faire asseoir définitivement la paix en République Centrafricaine. Et asseoir la paix en Centrafrique ne relève pas directement du gouvernement, ni du président de la République, ni du premier ministre. Cette fois ci, nous qui sommes de la société civile, nous nous sommes dits qu’il va falloir que nous prenions notre responsabilité et qu’il faut organiser cette marche dans l’immédiat à laquelle ont pris part les femmes, les jeunes, les commerçants, les travailleurs, la COSCIPAC, l’OFCA, etc…. C’est deuxièmement, de préparer la journée du 21 septembre qui sera une journée internationale pour la paix dans le monde entier. Nous lançons un appel pressant à toute la population centrafricaine, à Bangui comme en province, de se mobiliser pour la célébration de la journée du 21 septembre 2013».

 


© LNT
La jeunesse est sortie dans les rues
Arrivée à la place de la République au PK0, le président de transition, Michel Djotodia, et le ministre de la sécurité publique, Josué Binoua ont accueilli les marcheurs. Un discours de réclamation et de vérité a été prononcé par M. Nicaise Samedi Karinou, représentant de la jeunesse au conseil national de transition. Avant, une minute de silence a été observée en mémoire des victimes de récents événements. «Aimons notre pays, nous avons décidé de vous appeler ici en ce lieu, ce matin pour que plus jamais, nous ne tournions le dos à ce cher pays que nous avons reçu en lègue et partage. Que cet acte marque l’histoire et change la vision de toute la population et les dirigeants centrafricains. Afin de conduire la Centrafrique vers une paix durable et le retour à l’unité nationale», a déclaré Samedi Karinou. Après un mémorandum a été remis au chef de l’Etat, Michel Djotodia. Ce document se résume en quatre points:
1- la revendication de la paix et de la sécurité sur l’ensemble du territoire ;
2- l’exclusion de la division au sein des différentes confessions religieuses particulièrement chrétiens et musulmans ;
3- l’appui au président Michel Djotodia pour la réussite de la transition ;
4- la préparation de la journée du 21 septembre 2013.

 


© LNT
Le président Michel Djotodia était présent au PK 10 à Bangui
Prenant la parole à cette circonstance, le président de transition Michel Djotodia a demandé pardon à tous les centrafricains qui ont été victimes des exactions des éléments incontrôlés de la Séléka en général et en particulier ceux de Boy-Rabe et Boeing. Il a demandé que ces actes puissent cicatriser. Car le peuple centrafricain est un et indivisible. «Je sais que beaucoup ne veulent pas de moi. Parce que c’est moi qui ait amené les séléka. Je vous demande pardon mes frères et sœurs. Qu’ils attendent la fin de la transition, je vais me décaler et laisser la place à une autre personne que vous-même vous allez élire», a-t-il dit.

Michel Djotodia a ensuite rencontré, dans la matinée du lundi, 2 septembre 2013 les officiers de l’ex-FACA ainsi que les ex-Séléka dans l’hémicycle du Conseil national de transition à Bangui. Le Chef de l’Etat de transition a saisi l’occasion pour préciser que la rencontre avait pour but de réfléchir sur le retour définitif de la paix en République Centrafricaine. Il a rappelé que depuis quelques années, l’Armée centrafricaine a été fragilisée par le tribalisme, le régionalisme et le népotisme. La dignité de l’armée a été donc foulée au pied. Il n’y a plus d’honneur pour les militaires centrafricains, voire pour ceux qui sont morts sur le champ de bataille. Michel Djotodia a évoqué les souffrances des militaires blessés sur le terrain et qui ont été abandonnés à leur triste sort et aux soins de leurs propres familles. Il a insisté sur la fraternité d’armes qui doit prévaloir au sein de la future armée centrafricaine pour faire de cette armée une armée d’élite pouvant intervenir dans d’autres pays qui pourront avoir besoin de paix.

quelques images de la marche pour la paix dans les rues de Bangui
 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LA JUSTICE D'ABORD ET LE PARDON APRES

Par abou

03/09/2013 14:08

Moussa Binoua et DJOTODIA alias Mahamat ont organisé une marche de la HONTE pour faire oublier les MARTYRS centrafricains. LA JUSTICE PASSERA TOT OU TARD, JUSTE UNE QUESTION DE TEMPS. MALGRÉ LES TRAHISONS DES MOUSSA BINOUA, TIANGAYE ABDOULAYE, ZIGUÉLÉ MOUSTAPHA ETC DIEU NE TRAHIRA POINT CE PAYS, MAINTENANT QUE LES CENTRAFRICAINS ONT COMPRIS, ILS OBTIENDRONT JUSTICE. AVEC L'ACHAT DES CONSCIENCES VOUS VOUS ESSAYEZ AUX PETITES MARCHES. QUAND LE VRAI PEUPLE DE BANGUI VA MARCHER ET DEMANDER LE DÉPART DES SÉLÉKAS, LA CHASSE AUX SÉLÉKAS SERA OUVERTE, ET LES TRAITRES COLLABOS ZÉLÉS COMME BINOUA AURONT DU MAL A SE CACHER.

La justice est le geste premier de l individu qui a le bon sens. Jamais djotodia n aparle de justice pour un seleka mais pour chercher des poux dans la tete des ex dirigeants ce mot existe pour lui

Par jean jacques

03/09/2013 16:59

Quelle comedie,les assassins qui veulent se montrer mains propres. Vous jouez cette comédie pour la communauté internationale? La RCA n 'est pas que bangui, en province vos bureaux continuent de tuer et faire la chasse à l homme a berberati,bouar, paoua, bozum bocarango et les armes tonnent nuit et jour à Bossangoa où l avant dernier maire de cette ville a été tué d'une façon atroce et pour rien. Des innoncents sont tués juste à cause de leur ethnie ou nationalité, alors Mr le président des brigands et l un des plus faux,roublard et menteur que la centrafrique n a jamais. Vous etes venu pour un but, arrêtez votre comedie,le jour viendra où vous rendrez tous compte. Pourquoi, vous masquez avec votre manifestation des idiots et des hypocrite,le genocide qui se perpetue en province? L iman binoua et d autres traites de la Nation, centrafrique n 'est pas que Bangui,les sanguinaires Nourredine, deby avec la complicité de Djotodia,alors qu ils amusent la galerie à bangui,des centrafricains sont persecutes dans les provinces.
Déby et bechir aussi dans la comedie. Qui a fourni ces tururs dressés dans leurs écoles aux chefs rebelles parraines par eux? Comment ces fous de dieux et de sang continuent d avoir des équipements et des munitions qui n 'en finissent pas? Le jour viendra où Déby repondra. Il pourra toujours nier,on lui demontrera le moment venu qu il ravalera ses mensonges. Les services speciaux tchadiens ne sont pas une imagination de Bozizé,des centrafricains avaient vécu les scenes et ont des documents. Et chers menteurs Presidents déby et bechyr, les sattelites americains parleriont. Tout se sait,les puissances font semblant quand ils le veulent mais quand elles veulent punir ça vous sortira sur le nez et cela ne saura tarder. Vous avez aidé Bozizé dites vous déby, mais parce que vous ne vous entendez plus avec lui vous aviez reagi comme vos frères de culture, sa tete a tout prix . Aujourd'hui vous niez votre peuple assassin en centrafrique,jadis quand ils tuaient c'etait vous et vos diplomates à Bangui qui en faisaient un probleme d 'Etat, patassé,Bozizé etaient obliges de protéges ces voyous made in tchad. Ce sont eux que les selekas ont recuperé et quand ça les arrangent les surnomment de faux sélékas sans compter ceux de vos multiples branches de rebellion tchadiennes de vos ennemis battus que vous avez récuperer ,droguer et former à tuer en centrafrique où là ou vos amis vous le sollicitent pour que vous vous en enorgueiller comme un president puissant du tchad. Ces voyous formes a tuer sont une épine dans les pieds de vous memes Déby et vous fuyez leur retour au tchad depuis,raison pour laquelle ,ces assassins errent dans les forets de centrafrique en coupeurs de routes. Ils sont tchadiens,quand ça vous arrangent vous équipés bien ou fournissez bien l argent du quatar pour leqquel vous aviez conseillé djotodia d y aller faire gratitude,quand ça vous arrange l argent passe a ces chefs rebelles dont norredine et djotodia pour mener à bien leur plan de boucherie.Aujourd'hui, vous fuyez vos edechets pour les laisser en centrafrique. On saisira l union européenne et la communaute europeenne de vous obliger vous et le soudan a recuperez vos dechets et de laisser vos voisins tranquilles avec votre culture de l odeur de mort. A defaut qu une prison Africaine loin de l afrique centrale dans le desert de kalihari les recolte et a vos frais. On vous dit que ce sont vos compatriotes vous les niez;au cameroun où ils se sont illustrés on dit bien qu ils parlent arabe comme vous. Hier vous les défendez ,aujourd hui vous les niez. Un soldat lache ,vous etes.Assumez vos responsabilites,les selekas tuent parce que vous etes leurs parrains à preuve vous etiez avec un wanted du soudan a la comedie d investiture de rien du tout du clown qui se croit president d un peuple qui n existe pas pour lui. Bechir est fiche cpi,reste vous Déby deje votre ,dossier tchad est lourd, celui centrafricain vous pouvez crier de toutes vos de dents de phacochere relooké,justice aura lieu et vous n y echapperez pas. Vous pouvez beau venir vous faire francmaçon pour tromper vos dits freres qui n oseront rien contre vous selon vos lois,et abusant ainsi de leur loyauté pour mener votre sale besogne d islamiste et assassin contre le christianisme et populations de l afrique centrale et centrafricaine,sachez Mr Deby,votre but francmaçonnique ne dupera que Sassou et ali Bongo,nous peuples informes et instruits percevront et savons tout cela.
Vous emmerdez des gens dans leur style vesstimentaire au tchad quand bien meme que ces gens ne sont pas musulmans parce que habillés à la mode occidentale ou tendance,alors question Mr le president Dracula du tchad: un bon musulman que vous exigez à tout le monde,est ce qu un musulman peut etre franc maçon???? Sale assassin,usurpateur de franc maçoonerie pour couvrir sa soif sanguine. Les contingents que vous avez dépeché a Bossangoa et qui tue nuit et jour alors que votre hyppotame de djotodia que vous nous avez livré dans le fleuve oubangui défile pour raconter sa connerie de Paix. Si ce con défile et qu on tue en ce moment meme dans les provinces,provinces que lui meme a participé au partage avec les chefs rebelles,qu est ce qui va le disculper,ce n est ni son pardon tardif ni ses millions distribuer. Si aujourd hui ,il est a defile singeant l homme de la paix et qu on tue en province, et que les gens en sont a vivre hors de chez eux ou a errer,c'est qu il n est pas digne d occuper le poste de transition qu on lui a confie,qu il demissionne. Ou il est idiot pour ignorer ce qui se passe en province ou il est complice et nous joue la commedie. quant aux faux hommes politiques pour ne citer que ce grossier ziguele qui attend xjours pour nous sortir un grand mensonge.Que de raconter ses conneries de partenaires,il aurait mieux fait de la fermer.L urgence de ce peuple est sa securite,si le peuple comptait pour lui,il aurait fait toutes les tele du monde pour mettre le regard sur son pays des le 17Aout quand djotodia et son ministre Nourredine voulait faire d un quartier un camp de concentration et y operer un genocide. A defaut c est Bossangoa qui traite,demain tous y compris Déby le nieur repondront de cela.
Chers compatriotes partout dans le monde suivez las annonces de manifestations devant l Ambassade du tchad, c'est le moment d expliquer Seleka,leur commandant en chef djotodia,Nourredine et lec differents chefs rebelles sur le terrotioire,leurs mentors L'un des dictateurs le plus sanguinaire de l afrique centrale Mr Deby et son cousin Bechir du soudan.Sollicitez votre journée a votre employeur,expliquez lui,expliquez à qui peut comprendre le danger tchadien. Comme beaucoup l avaient dit,la paix en Afrique centrale tient de la réelle démocratie au tchad où les uns sont exclus ou achetes pour jouer une fausse démocratie de tricherie et bourrage d urnes instaures par deby depuis des années. Et toutes ces rebellions qui traversent les frontières centrafricaines n auront plus raison d etre. Djotodia croit-il que quelqu un qui perd un des siens pourra pardonner? on a tous eu quelqu un de nos alentours touches. ce peuple entier est en rancoeur,la solution sage pour vous et vos acolytes c est de disparaitre de ce pays ,vous et tous vos rebelles. Ca ne sert à rien d accuser ou de nous dire qui vous a aide en rebellion. Les gens pensaient pouvoir faire partir bozizé mais se trouver devant de tels ogres qui ont cache leurs jeux? Meme bozizé que nous avions qualifié de tous les noms avait une vision plus réalistes des individus en presence plus que nos politiciens qui preféraient et prefernt encore sacrifier le peuple pour esperer satisfaire leur ambition. Sont ils idiots à ce point,je le crois car a chaque fois regardez leurs tatonnements et les dates de leur réaction. On éteint le feu,on les voit venir en million comme des rats apres un feu de brousse. Que la france fasse au moins une fois confiance au peuple pour les élections,elle verra que tous ces tonneaux vides qui parlent et qui esperent qu elle les pose au pouvoir ne valent meme pas le prix d un chicouang,comme les seleka disent que le centrafricain ne vaut rien pour eux qu un poulet a plus de prix pour eux,nous tuer n est pas une question de conscience pour eux. Ne venez pas nous parlez de ces politiciens cons dont la seule chose qui les interessent c est de faire l interessant ou se positionner en vue des elections alors que le peuple meurt ou pleure ses morts et on ne les entend point pleurer,sortent quand les corps sont enfouis sous terre. En tout cas je ne peux rien pardonner,il faut que justice se fasse pour que ce peuple fasse reellement le deuil de ses morts. de milliers de gens,jeunes,adultes, vieux et bebes ne peuvent mourir et etre oubliés sous un simple pardon et encore un pardon de façade qui ne vient pas du coeur, car il y a ce que djotodia pense et ce qu il dit pour avoir sa paix.
Ne vous laissez pas avoir,ils sont menteurs c est leur mode de vie et nature

Arretez la comedie

Par cathy

03/09/2013 17:08

Quelle sociéte civile???? Regardez leurs tetes, ce sont des gens sortis a coup de dollars venus en valise de Doubai ou via Soudan et tchad.
Mme Doumta en avait organisé une comique pour le soutenir en mal d ' asquiescement de peuple. On verra tout dans ce pays. Le peuple n est pas et plus stupide. Ca ne passe pas,ça ne passe. Sachez que des agents internationaux savent bien ce que pense réellement ce peuple de ceux qui s'assoeient là et de leurs politiciens,alors arretez le ridicule. Personne n 'est dupe ni en Europe,ni en Amerique ni en Asie,vous ne faites confirmer votre coté faux

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués