ECONOMIE ET BUSINESS  |    

L’ITIE-RCA se dote d’un plan d’action d’urgence

Par Sylvestre Sokambi-bêafrika Sango - 02/09/2013

Les travaux du plan d’action d’urgence qui s’étale sur une année étaient présidés par le ministre d’Etat aux mines Djono Ahaba

 

Elaboré par le Secrétariat Technique de l’institution, il a été adopté par le comité de pilotage lors de sa deuxième session ordinaire de l’année 2013 qui a été présidée par le ministre d’Etat aux Mines, au Pétrole, à l’Energie et à l’Hydraulique. Dans le discours d’ouverture de la session, le ministre d’Etat est revenu sur la suspension de la République Centrafricaine en indiquant que cette mesure est due au changement politique intervenu dans le pays à l’issue du coup d’Etat du 24 mars 2013. Sur la question, M. Djono Ahaba a indiqué que le gouvernement de transition est déterminé à décrocher la levée de cette suspension pour permettre à la République Centrafricaine de renouer avec les instances internationales de l’ITIE. Dans le cadre des efforts fournis par le gouvernement, le membre du gouvernement a relevé ses rencontres avec les professionnels des médias, les organisations de la société civile et avec les conseillers nationaux. Ce dernier a précisé que toutes ces concertations ont permis d’avoir le soutien de toutes les entités sur la question de la levée de la suspension de l’ITIE-RCA.

 


© journaldebangui.com
La Centrafrique reste suspendue
S’adressant aux membres du comité de pilotage, le ministre d’Etat a noté que cette session s’inscrit dans le cadre des efforts que la République Centrafricaine doit déployer pour répondre aux exigences des instances internationales de l’ITIE afin de lever leur sanction. Il a invité les uns et les autres à tout mettre en œuvre pour doter la structure d’un plan d’action qui puisse montrer la détermination de l’ensemble du pays à continuer dans la logique de la transparence dans les industries extractives.

Après l’intervention du ministre d’Etat, le Secrétaire Technique de L’ITIE-RCA, M. Robert Moidokana a présenté les grands axes du plan d’action que son service a élaboré. Ce dernier a souligné que ce plan d’action est fondé sur trois points avec cinq composantes qui prennent en compte toutes les urgences de l’heure susceptible d’amener la République Centrafricaine vers la sortie de la sanction. M. Robert Moidokana a montré que ce plan d’action est adapté à la situation actuelle de l’ITIE-RCA qui est appelée à répondre aux exigences des instances internationales de l’ITIE. Des débats ont suivi la présentation du plan d’action. Les échanges ont permis d’apporter un amendement au projet du plan d’action. Cet amendement est relatif à la loi ITIE qui est inscrite dans ledit plan.

ITIE-RCA a été suspendue de l’ITIE international le 10 avril 2013, deux semaines après le coup d’Etat du 24 mars 2013 qui a mis fin au régime de François Bozizé. Le plan d’action d’urgence tient compte de la période de la suspension qui va du 10 avril 2013 au 10 avril 2014. Notons qu’il est permis au gouvernement de faire la demande de la levée de cette sanction avant l’expiration de ce délai. Dépassé le délai d’une année, le pays peut être radié des pays ITIE.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués