SOCIéTé  |    

Centrafrique: la Séléka sévit près des frontières camerounaise et tchadienne

Par journaldebangui.com - 30/08/2013

Depuis le 28 août, la petite ville de Ngaundaye, à 210 km de Bozoum (nord-ouest) est plongée dans le deuil

 

Selon des informations remontées du terrain, dans la nuit du mardi août, sept bergers peuls qui se rendaient à Mbaimboum pour vendre leurs bœufs ont été attaqués dans les champs des gens du village Makele par des éléments armés se réclamant de la Seleka. Suite à cette attaque, deux bergers peuls sont morts et deux autres ont été blessés. Les trois autres qui ont réussi à s'enfuir ont pu alerter quelques éléments de la Seleka basés à Ngaoundaye et à Bang, car ce sont eux qui remplacent les administrations qui ont toutes été dissoutes. Ces derniers ont effectué leur descente sur le lieu de l’agression .Mais les malfaiteurs se sont sauvés avant l'arrivée des éléments de la Seleka.

 


© sangonet.com
Image d'illustration
Comme l'incident s'est produit non loin des champs des gens du village Makele, les éléments de la Seleka qui sont descendus sur le terrain ont commencé à faire le tour de ces champs dans l'espoir de tomber sur d'éventuels suspects du meurtre. Mais force est de constaté que cette descente s’est transformée en opération punitive. Selon les informations revenues auprès du père Aurelio de la paroisse de Bozoum, ces éléments de la Séléka ont abattu froidement sept paysans qui vaquaient tranquillement à leurs occupations et ont fait deux blessés. En plus de cette horreur, ils ont incendié neuf cases. Parmi les sept morts, il y avait un qui était propriétaire de cinq bœufs et il avait trois cent mille FCFA qu'il gardait soigneusement, car à la fin de la saison des pluies, il comptait se construire une maison en tôles. Les Selekas ont tout pris et même ses cinq bœufs ont été emportés.


 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Le savez vous?

Par Alpha

31/08/2013 11:55

Comment appelle-t-on des organismes qui sèment le désordre partout où il vont?

Cela s'appelle des parasites, et le centro me rappelle bien cette définition !
Il faut donc un médicament, comme du gaz sarin pour l'éradiquer.

Seuls le Diable alias LUCIFER et ses Démons qui aiment le MAL

Par SOROKATE

31/08/2013 21:27

Une personne qui aspire au mal, voir des gens mourir dans la guerre, dans les catastrophes et génocides ne peut être qu'un diablotin.

Quoi qu'il en soit la RCA appartient aux Centrafricains malgré l'invasion Islamique non justifiée. La communauté Chrétienne ,Islamique et bien d'autres constituent une pluralité culturelle atout non négligeable faisant de ce pays laïque et riche.

Le peuple Centrafricain est très hospitalier,ce sont les politiques qui le manipulent pour des causes égoïstes et personnelles, mais à présent, cette leçon est comprise par tous.

Tampis pour les méchants jaloux déguisés en Centrafricains. Une personne jouissant de toutes ses facultés mentales et physiques peut-elle se moquer des éprouvés? des otages centrafricains(es)?

Unité Dignité travail.

"Mô fâ mbâ ti mô zô mô ki wara gnè?"

SOROKATE Alias Domzan bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les morts de Makelé:
  • 1-KAOUHANI Blaise (25 ans)
  • 2-SANAI Paul
  • 3-NZAHILE Nestor
  • 4-KALADEMI Félix
  • 5-YANGUELE Daniel
  • 6-HOI Gérard
  • 7-NGBAMAMILE Fidèle (du village Nzapoye)
  • Les Blessés:
  • 1-FANOUNI Alfred (du Village Makele)
  • 2-Zéphirin (du village Nzapoye)

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués