NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: la Ceeac s’insurge contre les exactions sur les populations civiles

Par journaldebangui.com - Xinhua - 29/08/2013

Le secrétaire général Ahmad Allam-Mi a même demandé que les auteurs soient traduits devant la justice internationale après des enquêtes approfondies

 

«Pour la Communauté économique de Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), pour les chefs d'Etat de la CEEAC, cette situation est inacceptable», a martelé M. Allam-Mi mercredi 28 août au siège de la CEEAC à Libreville dans une interview après la diffusion par son institution d'un communiqué condamnant ces exactions. «Nous la condamnons avec la dernière énergie», a poursuivi le Tchadien, qui est à la tête de la CEEAC depuis quelques semaines seulement. Allam-Mi a demandé aux autorités de la transition de «prendre leurs responsabilités pour que cessent ces exactions et que les auteurs soient traduits devant la justice après des enquêtes qui seront diligentés rapidement». «Nous avons demandé à la FOMAC (force régionale postée à Bangui, ndlr) de jouer pleinement son rôle de protéger la population là où elle est menacée», a-t-il ajouté d'un ton ferme. La FOMAC doit, selon lui, contrôler les localités où les populations sont menacées d'exactions.

 


© consilium.europa.eu
Le nouveau secrétaire général de la Ceeac, le Tchadien Ahmad Allam-Mi
Le patron de la CEEAC appelle tout azimut, la population, les leaders politiques et religieux de jouer le jeu de la transition afin que «la Centrafrique retrouve enfin une paix véritable», a conseillé M. Allam-Mi. Selon lui, les milliers de Banguissois qui se sont massés mardi sur le tarmac de l'aéroport de Bangui pour fuir les violences ont regagné leurs résidences en début de soirée suite à des interventions de la FOMAC et des leaders religieux. La situation déjà précaire à Bangui s'est compliquée ces dernières semaines suite à des opérations de désarmement lancées par les anciens rebelles de la Séléka, alliés de l'actuel président de la transition, Michel Djotodia.

L'opération s'est transformée en mission de règlement de compte et d'exécutions sommaires des présumés fidèles de l'ancien président François Bozizé déposé en mars dernier par un coup d’Etat de la Séléka. Les scènes de pillages et autres ont contraint les populations de fuir leurs résidences ce que dénonce la CEEAC et la communauté internationale.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

HYPOCRISIE DE LA CEEAC

Par KOTA LIKONGO

29/08/2013 12:31

Venant d'un tchadien, cela frole l'hypocrisie car tout le monde connait l'implication nefaste du TCHAD avec le DEBYle dans la souffrance des centrafricains, ce danger pouvait etre eviter mais la soif du pouvoir des uns et les interest des autres passent avant la vie des centrafricains, Arretez d'etre Hypocrite. la CEEAC et la CEMAC ont fait un FIASCO, la France COMPLICE, le TCHAD Commanditaire , le SOUDAN pourvoyeur en armes, on est pas DUpes, vous avez le sang centrafricain sur la conscience.

personne n,est dube

Par famoundjou

30/08/2013 20:10

LE DICTATEUR TCHADIEN EST L,INSTIGTEUR DU RECRUTEMENT DE CES MERCENAIRES VENUES DU TCHAD ET DU SOUDAN POUR OCCUPER UN PAYS SOUVERAIN LA RCA.LES CENTRAFRICAINS N,ONT PAS CONFIANCE A LA CEAAC,C,EST UN ORGANE NEOCOLONIAL DIRIGE PAR LA FRANCE POUR GARDER L,AFRIQUE CENTRALE ET LES RICHESSES POUR L,ETAT FRANCAIS.MONSIEUR DEBY EST LE GRAND DANGER POUR TOUTE LA REGION,CAR IL A APPORTER L,AUTRE PARRAIN DE CE COUP D,ETAT AVEC LES CONSEQUENCES DESASTREUSES QU,ON CONNAIS LE DICTATEUR SASSOU NGESSO AU POUVOIR ILS TRAVAILLENT POUR GARDER ENSEMBLE L,AFRIQUE CENTRALE DANS LA DICTATURE SANGUINAIRE ET OPPRIMEE LES PEUPLES.CAR LE PRESIDENT CAMEROUNAIS ET EQUATO_GUINEEN ONT PRIS LEUR DISTANCE AVEC CETTE POLITIQUE DE MEURTRE EN MASSE.BREF NOTRE PAYS LA RCA N,EST RIEN DANS LE DECLIN ECONOMIQUE DE LA FRANCE,CAR IL EST IMPENSSABLE QUE L,ANCIENNE PUISSANCE COLONIALE POUSSE LES EXTREMISTES MERCENAIRES AVEC UN AGENDA L,ISLAMISATION FORCEE DES CITOYENS DE LA RCA ,ET TUER UN PEUPLE PACIFIQUE.NOUS REFUSONS DE TOUTE NOTRE ENERGIE CE PLAN NEOCOLONIALE VISANT A NOUS MAINTENIR DANS LA PAUVRETE ET LA MISERE ALORS QUE LES AUTRES PAYS EXPLOITENT LEUR RICHESSE EN TOUTE LIBERTE,NOTRE PEUPLE A DROIT AU BONHEUR ET NON AU SOUFFRANCE SANS FIN.CEUX QUI ONT SUIVIENT LA CHAINE AUDIOVISUELLE AL_JAZIRAA EN ANGLAIS,DETAILLANT LA POLITIQUE FRANCE_AFRIQUE LE MOIS D,AOUT,OU LE BUT N,A JAMAIS CHANGER MANTENIR L,AFRIQUE FRANCOPHONNE DISONS LE PEUPLE DANS LA MISERE ALORS QUE LES LEADERS UN TRAIN DE VIE QUI DEPASSENT CEUX DES SULTANTS.LE PRESIDENT DEFUNT BONGO DONNAIT DU CASH AUX POLITITIENS FRANCAIS ET AVAIT L,INFLUENCE DANS LA POLITIQUE FRANCAISE,IL DEMANDAIT AUX PRESIDENTS FRANCAIS LES LISTES DE CERTAINS POLITITIENS AU POSTE DE MINISTRE DANS LE GOUVERNEMENT ET EN CONTRE PARTIS AIDAIT A RENVERSER CERTAIN REGIME EN AFRIQUE FRANCOPHONNES.CE SYSTEM N,A GUERE CHANGER,DE NOS JOURS LE DICTATEUR DEBY EFFECTUE LE SALE BOULOT.NOUS DEVRONS LUTTER NOUS CENTRAFRICAINS POUR NOTRE VRAIE INDEPENDANCE OU NOUS DECIDONS DE NOTRE PROPRE AVENIR.SOYONS UNIES COMME LE PERE DE NOTRE INDEPENDANCE NOUS A DIT.NOUS DEVRIONS EN FINIR AVEC LES DICTATURES.VIVE LA RCA LIBRE.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués