ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Infrastructures: la Chine principal investisseur dans le secteur en Afrique

Par JDB avec Xinhua - 29/08/2013

Ce pays mène des actions pour améliore l'environnement d'investissement et renforce le potentiel de développement du continent

 

Sur fond de crise économique mondiale, les pays émergents, notamment la Chine, sont progressivement devenus les nouveaux moteurs de croissance de l'Afrique. Selon un récent rapport du cabinet d'audit Ernest & Young qui fait état du potentiel d'attraction de l'Afrique en 2013, le taux de croissance des projets d'investissement sur le marché africain des pays émergents a dépassé les 20,7%, contre 8,4% pour les pays développés. Les pays émergents investissent de plus en plus en Afrique. Le nombre de projets dans lesquels ils ont investi sur le continent a bondi de 99 en 2003 à 538 en 2011, soit 319 de plus que les pays développés. Le manque d'infrastructures en Afrique constitue un obstacle majeur à la croissance sur le continent. L'Afrique compte environ 90.000 km de chemins de fer, soit 1/20 de la longueur des chemins de fer européens. La plupart des pays africains connaissent des pénuries d'électricité et moins de 60% de la population africaine a accès à l'eau potable. La Chine a toujours encouragé les entreprises chinoises expérimentées à coopérer avec l'Afrique. Depuis l'établissement en 2000 du Forum de coopération sino-africain, les deux parties ont placé la construction des infrastructures au centre de leur coopération.

 


© tchadinfos.com
Image d'illustration
Malgré la récession de l'économie mondiale, la valeur des nouveaux contrats de chantier à l'étranger signés par la Chine s'est élevée à 156,5 milliards de dollars en 2012, soit une hausse de 10% par rapport à 2011. Selon Mo Wenhe, président général de China Harbour Engineering Co. Ltd, l'entreprise a traité en 2012 des projets d'une valeur de 1,6 milliard de dollars en Afrique, principalement en Afrique du Nord, de l'Ouest et de l'Est. Ce marché émergent représente un quart du nombre total de contrats de l'entreprise. En outre, le gouvernement chinois continue de soutenir et d'encourager la participation des entreprises chinoises dans la construction d'infrastructures en Afrique et met l'accent sur la coopération en matière de technologies et de gestion en vue d'aider l'Afrique à renforcer sa propre capacité de développement. La Chine a par exemple installé des pipelines et construit des raffineries afin d'aider des pays comme le Soudan, le Tchad et le Niger à se doter d'une industrie pétrolière complète.

Fin 2012, les investissements directs chinois en Afrique avaient dépassé les 15 milliards de dollars. La Chine a investi dans les secteurs du transport, des télécommunications, de l'aménagement et de la gestion des eaux, de l'électricité, ainsi que dans le réseau routier et les infrastructures. Elle a directement investi dans 152 nouveaux projets en Afrique au cours des cinq dernières années. Jeremy Stevens, économiste du groupe de Standard Bank, a indiqué dans un récent rapport que le renouvellement et la maintenance des infrastructures coûtaient à l'Afrique près de 100 milliards de dollars chaque année et que la Chine était devenue un partenaire très important pour l'Afrique. En effet, depuis 2007 deux tiers des fonds destinés à la construction de nouvelles infrastructures proviennent de Chine. Par ailleurs, la participation des entreprises chinoises dans la construction d'infrastructures en Afrique crée de nouvelles opportunités pour les secteurs bancaire, immobilier et éducatif du continent. La Chine a non seulement amélioré l'environnement d'investissement en Afrique, mais a aussi créé des opportunités gagnant-gagnant dans sa coopération avec le continent.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

La Chine et L'Europe(France) la quelle choisiras-tu Centrafrique pour une coopération de développent !!!

Par SOROKATE

29/08/2013 16:19

La Chine pays pauvre jadis,la Chine pays peuplé du monde, la Chine pays longtemps minimisé, mais aujourd'hui cette Chine est devenue une menace pour les intérêts économiques des puissances Européennes pilleurs du continent AFRICAIN.

Le monde bouge,les mentalités changent les relations de coopération entre les états changent mais qu'en est -il de l'Afrique et le vieux continent(Europe)?
Certains traités et closes signés après les indépendances avec les pays Africains et l'Europe en matière de SÉCURITÉ d' EXPLOITATION du sous sol restent encore de nos jours indélébiles.

Toute tentative visant à contourner ces closes entraîne automatiquement une guerre civile, rébellion, coup d'état juste pour empêcher la mise en oeuvre du dit projet de société.
La méthode du néo-colonisateur consiste à utiliser certains politiciens traîtres africains qui ne visent que leurs intérêts égoïstes , personnels pour l’exécution du plan néocolonialisme.

La chine le pays le plus peuplé du monde a adopté une politique d'immigration vers les pays dites développés s'inspirant de leur méthode " travail,investissement et développent économique) pour enfin s'enrichir. Aussitôt cette dernière(Chine)devenue pays ÉMERGEANT obtient pour une coopération DONNANT DONNANT avec les pays Africains ce qui heurta la jalousie du vieux CONTINENT. En RCA création d'un stade de foot ball vingt mille(20.000) places, l’hôpital de l'amitié , insertion des alevins(carpes) dans le barrage BOALI et bien d'autres aides dont on ne peut pas tout citer. Mais quand il s'agit de donner à la Chine l'exploitation du pétrole susceptible de rendre la RCA économiquement INDÉPENDANTE survinrent le DIABLE et tous ses démons déchaînés contre la Centrafrique. Il faut relire la déclaration(discours) de monsieur F.HOLLANDE lors de son passage au SÉNÉGAL en 2013.

Ha oui,l'Afrique est -elle indépendante? y a t-il des intellectuels en Afrique?
Normalement le mot"INDÉPENDANCE" veut dire : Libre, capable,majeur,valable,responsable...
Qu'en est il de l'Afrique? Moi SOROKATE Centrafricain puis-je mettre en exploitation mes richesses souterraines afin de soulager mon sous développement? ou bien dois-je bénéficier d'abord de l'aval d'un pays étranger comme ancien colonisateur avant d'envisager quelconque exploitation dans mon pays la RCA?

Dans un passé récent en 2013 , monsieur le président F .HOLLANDE de la France a réuni tous les présidents Africains déjà indépendants intellectuels comme lui de leur montrer comment PROCÉDER aux OCTROIS et SIGNATURES des contrats de coopération avec d'autres pays développés, les présidents africains ont fait profil bas obéissant aux doigts et à l’œil.
Quelle honte!
A quand la vraie INDÉPENDANCE de l'Afrique? les africains ne sont pas acceptés en Europe cependant l'Européen est le bien venu en Afrique.

Oui, la Chine donne à la main gauche et ramasse beaucoup à la main droite,elle n'associe pas les Africains dans les prises des décisions et aux commandes(réalisations) des projets en Afrique sans s’intéresser aux infimes salaires de misère aux employés contrairement aux ouvriers chinois.

Ici je met en exergue l'importance du sens de coopération économique et de développement qui, nécessairement doit déboucher sur une symbiose des signataires.

La Chine donnant donnant, "ordi ortayi, "yé sô a wara mabôkô, a wara yangâ" la France donne avec des conditions sévères appelées la CIGUË.
"Comme on dit souvent, ne voyons pas le cadeau, mais plutôt le geste". Entre la CHINE et l'Europe(France)la quelle choisir?

Zô so a ki na mein ti mâ lo mâ.

Vivent la démocratie et l'indépendance en AFRIQUE.
SOROKATE Alias Domazan bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués