SOCIéTé  |    

Bangui: la population envahit le tarmac de l’aéroport Bangui Mpoko

Par journaldebangui.com - AFP - 28/08/2013

Elle fuit la recrudescence de la violence observée ces derniers jours dans la capitale centrafricaine

 

Selon des témoins cités par l’AFP, tôt mercredi 28 août, de nouveaux tirs ont été entendus dans le quartier de Boeing, près de l'aéroport international de Bangui,. Près d'un millier d'habitants ont trouvé refuge sur la piste, occasionnant des retards pour au moins deux vols, l'un de Royal Air Maroc, l'autre d'Air France, selon une source proche de l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne (Asecna). En milieu d'après-midi, des éléments congolais de la force africaine en Centrafrique (Misca) et des soldats français qui sécurisent l'aéroport tentaient toujours de les convaincre de quitter l'aire d'atterrissage, selon cette source.

 


© afp
toujours gardé par les militaires français
Face à une telle situation chaotique, et d’après le communiqué lu à la radio nationale, le nouveau ministre de la Sécurité publique a décidé que, les opérations de maintien de l’ordre dans la capitale Bangui, relèveront désormais de la compétence de la police et de la gendarmerie. Désormais et à compter d'aujourd'hui, pour tout ce qui touche le maintien de l'ordre, le rétablissement de l'ordre, particulièrement dans la ville de Bangui, seules les forces de la police centrafricaine et de la gendarmerie nationale sont habilitées à intervenir, a affirmé M. Joseph Binoua à l'issue d'un Conseil national de sécurité convoqué par le président de transition Michel Djotodia. Dans tous les pays modernes, a-t-il ajouté, la sécurité est assurée par la police et la gendarmerie. L'armée s'occupe de la défense du territoire. C'est donc le vœu de la population qui est ainsi satisfait. Et nous demandons donc à tous nos frères et sœurs qui se trouvent sur le tarmac de l'aéroport de rentrer chez eux, a ajouté le ministre.

 


© centrafrique.com
Ce qui reste d'un poste de police à Bangui
Les autorités centrafricaines ont annoncé mercredi avoir déployé environ 300 policiers, gendarmes et membres de la Misca pour sécuriser les quartiers nord de Bangui, où violences et pillages se sont multipliés ces derniers jours. Depuis la prise du pouvoir par la coalition Séléka fin mars, les anciens rebelles sont régulièrement accusés d'exactions à l'encontre de la population civile.

Mardi, 27 août, le Bureau intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la paix en République Centrafricaine (BINUCA) exprimait sa vive préoccupation à la suite des événements graves survenus depuis une semaine à Bangui et à l’intérieur du pays. Le Binuca signale des nombreuses exactions des groupes armés qui empêchent la restauration de l’autorité de l’Etat dans ses prérogatives fiscales, et des affrontements meurtriers entre ces groupes armés et les populations qui ont eu lieu notamment à Bohong, dans la Nana-Mambéré, dans la région de Paoua, dans l’Ouham-Pendé, et à Boda, dans la Lobaye. A Bangui, les opérations de sécurisation de la ville, en particulier du quartier Boy-Rabe continuent de créer un climat de terreur conduisant à des déplacements de population dans la ville.
 
MOTS CLES :

8 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Un pasteur, collabo et ministre de l'insécurité

Par Dékofio Isidore

28/08/2013 20:21

Binoua n'a t'il pas assez de sang sur les mains avec tous les pogroms qui ont été exécuter et sont en cour en Centrafrique? Fidèle à ses maîtres islamiste ainsi qu'à son égo surdimensionné, il ne peut qu'appeler les compatriotes qui sont aller chercher refuge à l'aéroport, seul îlot de sécurité dans un océan de malheur, a se livrer en sacrifice pour assouvir le sombre dessein des oppresseurs à qui il doit tant.
Pasteur, collabo et ministricule vous n'échapperez pas au jugement de l'histoire!!!


DJOTODIA DÉMISSION

Par ketezo

28/08/2013 21:26

UNE SELE PHRASE DEVRAIT ETRE SCANDÉE PAR LES MANIFESTANTS DE L'AEROPORT : DJOTODIA DÉMISSION, DJOTODIA DÉGAGE, TIANGAYE DÉMISSION, TIANGAYE DÉGAGE

seleka degage

Par eric

28/08/2013 23:30

seleka degage,criminel,terroriste

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués