NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: les ministres de la Défense et de la Sécurité Publique devant le CNT

Par journaldebangui.com - 28/08/2013

Ils se présenteront ce mercredi 28 août pour répondre aux questions des Conseillers nationaux

 

Cette première interpellation du Gouvernement, initiée par la Commission de défense et de sécurité du Conseil national de Transition, va porter sur les questions sécuritaires, selon des sources proches de la Commission. Aux deux ministres d’Etat de la Sécurité publique et à celui de la Défense, ils devront répondre, du niveau d’avancement du cantonnement et du désarment des ex-rebelles ; des violations des libertés fondamentales des citoyens centrafricains ; des questions relatives au Forces non-conventionnelles armées étrangères illégalement présentes en Centrafrique, de l’organisation de son département ministériel avec la distribution tout-azimut des grades aux personnels militaires, et des crimes économiques, liés à la porosité des frontières, pour ne citer que ces quelques points.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
La représentation nationale attend les ministres de la Défense et de la Sécurité publique
Ce passage programmé et attendu des ministres devant la représentation nationale, depuis le mois de mai 2013, semble être une avancée dans la démarche du gouvernement de Transition du Premier ministre Nicolas Tiangaye. Il intervient alors que depuis le début de la semaine du 26 août 2013, les crépitements d’armes ont été entendus dans des quartiers du 4ème arrondissement de la capitale Bangui sans que l’on sache exactement quels en sont l’origine. Une opération de désarment lancée dans la localité, quelques jours avant, avait viré au drame avec une dizaine de perte en vie humaines. Cette interpellation survient alors que le ministre de la Sécurité publique M. Noureldine Adam, qui a supervisé les opérations de Boy-Rabe et Boeing à Bangui vient d’être limogé de ses fonctions.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
La Centrafrique se relèvera-t-elle pour lui?
Face à cette situation, des responsables des Nations unies estiment que la Centrafrique est au bord de l'effondrement et l'émissaire de l'Onu dans le pays, le général Babacar Gaye, a demandé le renforcement de la mission de consolidation de la paix forte de 3.600 hommes, créée par l'Union africaine. De même, le président français demande une intervention de l’ONU et de l’UA dans le pays qu’il estime être en voie de «somalisation.» Bref, pour tous comme pour la Commission, il semblerait que le moment soit venu d’agir pour, et en faveur des 60.000 enfants qui risquent de mourir de malnutrition et du million et demi de personnes déplacées.
 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Rectificatif le CNT n'est pas une représentation nationale.

Par SOROKATE

28/08/2013 18:00

Le CNT n'a pas l'adhésion du peuple Centrafricain opprimé.
S'agissant de l'initiative de convoquer les responsables de la défense et de la sécurité publique est une bonne initiative reste à palper les aboutissement vers une paix nationale.

Que cela ne soit un simple papotage frivole. Qui est le président du CNT? comment a t-il accédé à cette haute fonction?
Est-il là pour une cause du peuple?
En tout cas moi SOROKATE je que la seleka dans son ensemble soit désarmée et que leurs grades de complaisance soit revus.

Des soit disant Colonels généraux et autres ministres doivent remplir les critères qu'il faut pour devenir militaire.

Ne pas les désarmer ne donne pas de légitimé ni au CNT et à l'armée républicaine comme rêvaient certains car ces deux responsabilités touchent aux questions de la souverainiste de la NATION.

Ce ne sont que des baratins et blabla bla.

SOROKATE Alias Domzan bene.

Noureedine Adam l'analphabète

Par Leuk le lièvre

28/08/2013 19:53

La vérité est que Noureedine Adam ne pouvait pas répondre devant les conseillers du CNT, ne sachant ni lire ni écrire ni parler correctement le français. C'est habile de la part de Dotodjia de l'enlever à temps du gouvernement pour éviter le ridicule et la grosse honte. Ils ne perdent rien cependant pour attendre car Noureedine Adam devra tôt ou tard s'expliquer en rounga s'il le faut devant la CPI.
Par ailleurs les conseillers nationaux doivent se rappeler que "yé so a wara boy rabe gbanda a wara ala!"Les généraux et colonels séléka ne font pas dans la dentelle, ils vont briser tous ceux qui remettront leurs galons en question.

A la Radio Ndekeluka.....

Par SOROKATE

29/08/2013 12:49

Bonjour la radio de paix. Car Dieu à tant aimer la Centrafrique qu'il a donné aux Centrafricains(es) cet mange mile de paix. Ho radio ndekeluka toi qui n'a pas cessé d'informer, d’éduquer et d'accompagner ton peuple vers une compréhension de ses droits et devoirs de citoyens, ho mère NDEKELUKA toi qui ne dort jamais, la pluie,le vent , des menaces de tout genre, des pillages, le soleil,le jour la nuit ne constituent guère un obstacle à ton devoir d'une radio de la PAIX.

Nous, tes enfants vivant en Centrafrique et de par le monde entier nous condamnons ton agression par les ennemis anti démocrates qui, en coupant le câble te permettant d'émettre pour ne plus dire la vérité et donner des vraies infos au monde entier sur la RCA.

Mère NDEKELUKA, au nom de tous tes enfants Centrafricains(es) nous te demander de nous RETRANSMETTRE en direct l'intervention des responsables de la DÉFENSE et de la sécurité devant le CNT, certainement son excellence monsieur NOURREDINE expatrié Tchadien et ses acolytes de seleka vont prendre la parole,nous voulons bien les écouter.

Le moment est venu pour eux de prouver aux Centrafricains(es) leurs capacités et mérites intellectuels.

Radio Ndekeluka, alias "fonono ti siri" du courage nous te souhaitons longues vie ainsi qu'à ton personnel.

"Maman RNL Vougô Sangô"

SOROKATE alias Domzan bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués