NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Nicolas Tiangaye: «il faut sauver ce qui peut encore l’être»

Par Luidor Nono - 26/08/2013

Après François Bozizé, le Premier ministre centrafricain vient d’accorder une interview à l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique

 

Sur deux pages, Me Nicolas Tiangaye fait le tour de la question centrafricaine sur les thématiques telles que, l’insécurité, la violation des droits de l’homme, l’incapacité du gouvernement à contrôler l’ensemble du territoire centrafricain, les prochaines élections… etc. Une interview dans laquelle, il se veut résolument optimiste et dit ne rien regretter. Car si lui le chef du gouvernement perd la foi, qui d’autre croira en la possibilité d’un avenir meilleur pour la Centrafrique? des extraits tirés de l’entretien du N° 2746 de Jeune Afrique du 25 au 31 août, pages 32-33.

 


© LNC
Le PM Nicola Tiangaye était de passage à Paris!
A propos des déclarations de l’ancien président François Bozizé sur son probable retour en politique: je comprends qu’il (François Bozizé: Ndlr) digère mal la perte du pouvoir mais, (…) notre pays n’a pas besoin de revivre un remake de Bozizé, même si souligne le PM, il (François Bozizé) a une capacité de nuisance et il a, bien sûr, conservé des partisans. Me Nicolas Tiangaye qui est la voix autorisée de la Centrafrique ne comprend pas pourquoi l'ancien homme fort de Bangui est en France, alors qu'un mandat d'arrêt international a été lancé contre lui par son gouvernement.

A propos de la situation humanitaire du pays, sept mois après la prise de pouvoir illégale par la rébellion Séléka, le PM ministre centrafricain ne veut pas se résigner. Il explique que:la situation en Centrafrique a atteint un niveau de complexité tel qu’il nous faut l’appui de la communauté internationale, car devant le nombre d’éléments Séléka qui est passé de 5 000 à 20 000 hommes, (…) on ne peut pas désarmer et cantonner les troupes sans argent! martèle-t-il.

Sur la question des prochaines échéances électorales, il a réaffirmé qu’il ne sera pas candidat à un quelconque mandat, et fait confiance au président Djotodia qui ne sera non plus candidat. Cependant, il estime que la transition ayant commencé avec l’investiture du 18 août dernier, «les élections auront plutôt lieu début 2015».

Celui qui avait décliné le poste de Premier ministre de Centrafrique, il y a 16 ans affirme aujourd’hui, qu’il ne pouvait pas fuir ses responsabilités cette fois-ci. «Il faut sauver ce qui peut encore l’être», lance-t-il pour conclure son interview.

 

 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

trop de blabla agissez pour les populations de boyrabe constamment harcele sous votre nez.

Par Revolte

26/08/2013 22:30

Vous ne vous presentez pas,djotodia non plus mais votre ame a ete vendue aux diables.vous vous vautrez dans le luxe mal acquis en vendant votre ame,le peuple centrafricain peut mourir vous etes dans des calculs politiciens et des vacances en europe. Ce ne sont ni vos enfants ou parents qui sont tues et memes vous vous aplatirez. Nourredine vient de tuer avec la complicite de djotodia a boy rabe etc et il vient d etre promu comme une insulte aux morts et leurs famille et au peuple centrafricain Directeur d un machin sous comedie democratie. votre seule inquietude c est bozize? Mais qui tue en province et a bangu cest bozize? Bozize s il avait ete stratege ce pays n en serait pas la soumis a deby,soit mais en tant que democrate s il doit revenir en democratie ce n est ni a mr tiangaye de lui interdire l acces maisle vote du peuple,mais le bon sens commanderait a bozize de prendre du recul et observer et apprendre de ses erreurs. Tous ces autres ridicules qui sacrifient le peuple et qui se taisent et pensent que c est parce que la france doit les elire en centrafrique le jour viendra ou et la france apprenda que il faut commencer a composer avec un peuple car toujours jouer a ce jeu d abrutissement des mal instruits a qui ils leur promettent le pouvoir et qui pensent qu ils peuvent tout faire,vendre leur pays,ne plus verser de larmes pour leurs parents,vivre dans la corruption,s essuyerles pieds sur la democratie et quelle democratie que le beau discours occidental nous vante et torpille avec des sanguinaires comme deby. Le peuple ne comprend cette france de modele qui se tait et se plie aux vouloirs des dictateurs sanguinaires. Ou est la democratie au tchad avec un deby a qui on deroule un tapis rouge.
Ce ziguele espere t il que la france va lui voler les elections comme a chaque fois que ce peuple s exprime? qu il sache que le peuple n est pas avec lui ni avec beaucoup d autres qui se gesticulent.Le peuple est mature et cette epreuve l a plus que muri,meme trichant,on sera a vos trousses, sur le trone vous ne serez jamais heureux ni fiers car le peuple n est et ne sera jamais avec tous ces traites et leurs complices assassins. quant a celui qu on appelle Mon teka mo tegue le beau frere de doumba Mexkassoua que certain parle de son ambition en modere,le moment venu on aura nos mots sur cet individu. un soi disant intello qui pqrle politique en terme de religion.Qu il evolue deja dans sa tete . Bref, Mr le premier ministre le plus efface de la planete alors que c est l un a qui la communaute internationale a donne le plus de credit. Messieurs tiangaye et djotodia, qu est ce qui jsutifie au moment ou j ecris ce message que votre nourredine Adam continue malgre vos superfuges de limogeage de teleguider les selekas dans des quartiers de boyrabe?
L avide du pouvoir qui a accepter le poste de ministre de securite ,a t il compris leur manoeuvre? le mettre la comme cobaye et nourredine le malade sanguinaire et son dougourou djot odia soumis a Deby bras droit de nourredine poursuivre leur operation genocidaire programmee et acquiessee par deby car nourredine ne fait rien sans que deby ne soit au courant?
Pourquoi,je pose la question au premier ministre de papier,aux repesentants de l onu des forces internationales,aux diplomates francais et americains,qu est ce qui justifie en ce moment apres ces massacres que les selekas continuent d ecumer les quartiers de boy rabe sous prtexte de fouiller des maisons encore? Lq fausse indignation de djotodia signifie quoi encore leur fourberie,car beaucoup le savent et l ont maintes fois dit la culture de ces gens c est le mensonge. ils ous disent jour et c est la nuit. Ce con de chef de quartier qui a accepte les millions de djotodia,chaque fois qu il tue il pense acheter les gens avec son argent de vaudou? Une vie n a pas de prix president des brigands,le jour viendra ou vous payerez ,vous et votre deby,rien n est etrnel ,pensez a ceux qui vous ont precede,certains etaient plus corriace. on vous utilise comme des kleenex.Tout n est au qgression ,harcelement et mensonge chez djotodia et ses selekas. leur probleme n est pas bozize,ya pas longtemps tous ces gens bouffaient avec bozize,leur probleme c est le peuple centrafricain et le christianisme et aujourd hui toujours egal a eux memes dans le mensonge,apres l interview de bozize ils vont inventer des histoires de coups de feu ou d anciens de bozize pour commettre des genocides. quant je lis certains brigands cousins des seleka reconvertis en journalistes dire,ce nest pas 100 morts mais 10, mais vraiment ils sont lamentable. Un mort c est deja trop. Que ca soit 1 ou 2 c est une vie otee,peuvent ils comprendre cela? Ce que vous voyez dans la capitale c est pire en province. mais ne comptons plus sur nos faux politiciens. Bedounga a eu son 4x4 on l entend plus,on le croyait militant pour des causes il se revele simple haineux comme doumba. quant a ziguele un autre ame vendue rien de patritique. Doumba griot c est la meilleure chose pour l education politique des centrafricains. Vous qui aimez suivre n importe quel escroc. doumba le moralisateur sur les griots politiques l est lui meme depuis pour en parler si bien. les proverbes de nos grands parents ont un sens.chez nous on dit que personne ne peut decrire le reve d autrui. doumba ne pouvait peindre si bien les griots politiques ,les voleurs d etats il ne l etait pas lui meme . Et il faut vous rappeler que ce doumba nest pas neutre dans les pointages des quartiers et des domiciles des personnages inquietes.
Si ce farfelu pasteur picsou de Biboua connait encore la Bible et le respect de la vie,en acceptant ce ministere piege pour couvrir Nourredine et djotodia de continuer leurs massacres programmees sur des poulations banguissoisses et les quartiers boyrabe et boing pour leur geneocide,s il est un temps soit peu intelligent,qu ils travaillent avec une force neutre on dit bien neutre internationale c ad non tchadienne pour proteger les quartiers vises et faire que la provocation seleka cesse dans ces secteurs. Avec ces assassins on les nomme pour la democratie pourquoi pour un service de dictature? car en democratie ce n est pas parce que quelqu un est de telle ethnie il votera forcement pour quelqu un de son ethnie. C est au tchad que deby a travestie la democratie en rangee d ethnie et bourrage d urne et la france laisse faire mais jusqu a quand?
pendant que le peuple meurt,doumba et ziguele trouve nt des postes a leurs freres et cousins,ces mlpc ne changeront jamais

organisons nous

Par albert

26/08/2013 22:46

A force de ruminer ,de faire la basse politique voyez vous ou cela vous amene? a vous asseoir avec des derniers des derniers qui n ont point de cervelle et dont la culture est de tuer. sous les precedents presidents vous aviez des gueules pour brailler, aujourd hui vous la fermer tous parce que vous vous accrocher aux biens materiels. il n y a plus de boganda. Vous avez pourri vous classe politique la plus bete du monde nos jeunes. heureusement vos connexions mafieuses et l installation des selekas a ouverts nos yeux. Vous vieillissez tous avant l age a force de manger jusqu a perdre votre souffle,voyager pour des vacances de luxe alors le peuple ne peut se trouver le minimum. Le monsieur faux courage qui chaque interview annonce son depart pour le pays le sieur doleguel disparu,quant a ziguele le vin francais trop bon ,ses antilopes encore au congelateur,un tour a djamena ou congo les poches remplies il se couche. le professeur de frime nguerkata,on tue un etudiant et son prof de math le jour ou le bac est programme,il ne s incline pas,tous pris d autisme reelle meme les autistes emettent des bruits. demain ne venez pas nous ssouler. Chers compatriotes ,prenons exemoles chez les autres,prenons les coins de rue,sillonnons les communes occidentales et americaines et meme africaines,expliquez seleka,djotodia,les cas de meutres provinces ,boyranbe ouango boing ,les photos des morts,expliquez aux passants et faites les appartements et faites a chaque fois signez les petitions c est plus efficace et instuctives que le systeme net et apres vous envoyer toutes les copies des petitions aux responsables des Etats et institutions.leurs populations en apposant leur nom adresse et signature leur atteste qu ils sont au courant de ce qui se passe cen centrafrique meme si leur medias ne le disent pas ou deforment ,vous serez les meilleurs medias. Et les signateurs sont des electeurs ,ils sont respectes ce nest pas comme chez nous. prenonsexemple de ceux que vous voyez faire signer des petition,ne le negliger pas,cest votre media

Un peu de respect pour vous meme mr djotodia,vos mensonges depassent votre fonction

Par centraficdedemain

26/08/2013 23:12

On nest fatigue de l eternel mensonge de djotodia; fausse indignation pour l international,pendant ce temps les memes djotodia qui l ot indigne avec comedie de tous ces nominations de ces derniers jours ,on nous dit que selekas continuent de sevir dans le quartier Boyrabe? Ou etes vous Mr tiangaye et tous politicards? Les populations continuent d etre emmerdes ,tues,selekas toujours excuses par djotodia et continue de tuer. Quand va finir ces comedies?le general qui recellent les biens d autrui nest il pas encore rassasie? Quelle fierte d etre a la tete d une transition et etre vomi par un peuple et y sortir avec le pire de la vie centrafrique depassant tous les dictateurs. les meutres sous djotodia n a pas d egal daucun regime centrafricain meme dictatoriaux. la dignite d un homme c est la franchise,quand on aime pas un peuple on ne cehrche pas a se presenter president de quoi aue ce soit comme transition. Votre jour viendra et ce jour j espere que vous penserez a mon ecrit.
Avez vous la capacite de dirigez une transition ou vous etes un malsain haineux menteur. Comment apres votre gesticulation pour tromper certainement l occident et l onucomme beaucoup disent,vous pouviez encore ou etes incapable mr djortodia michel d empecher les selekas d emeter les pauvres populations de boyrabe. Tout ce monde paiera,deby nest pas eternel,pensez aux fins de tous ces dictateurs. L occident les utilisent,des qu ils sentendent dessus,espions ou non on vous lache comme du paier use: Mobutu,bokassa etc,qui vivra verra et eux n en avaient pas des masses de morts sous leurs pieds comme vous le faites aujourd hui contre un peuple qui franchement n a rien a voir a vos elans assassins.
Que l onu ,les instances internationales veillent sur les populations de boyrabe et des provinces car c est vraiment une operation commandee deguisee en faux desarmement comme beuacoup l admettent de nos jours

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Nicolas Tiangaye "on sauvera la Centrafrique comme on a sauvé le Mali", dans le N° 2746 de Jeune Afrique du 25 au 31 août, pages 32-33

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués