DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Message au peuple d’Oubangui Chari (centrafricain)

Par - 20/08/2013

Reine Prudence Sonda Bouih

 

Gouverner pour servir et non pour se servir constitué le premier engagement en rupture avec le comportement des gouvernant qui aussitôt parvenu au pouvoir servent leur réseau, leur clan.

 


© journaldebangui.com
Reine Prudence SONDA BOUIH
Gouverner selon le principe d’impartialité afin de garantir à chacun que les décisions seront prisées sans considération d’appartenance ethnique ou clanique mais uniquement selon le mérite et l’intérêt général.

Gouverner en respectant le paysan, l’éleveur et le cultivateur Centrafricain première source de création de richesse.

Gouverner en rappelant qu’a l’issus d’une compétition électoral il y a pas un vainqueur qui se donne tous es droit et un vaincu qui n’aurait que le droit de subir, mais une majorité qui agit en tenant compte des critiques de la minorité qui un jour peu devenir majorité.

Gouverner sans user de signe extérieur de prestige ou de puissance afin de rappeler que le pouvoir est d’abord une servitude.

Gouverner enfin en faisant toute sa place à la recherche du consensus et du compromis qui sont au cœur de la culture Africaine.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

il en faut du sang neuf

Par simpliste

27/08/2013 14:23

Mon souhait le plus vif c'est que les femmes centrafricaines gouvernent pour un temps ce pays afin d'apporter leur contribution dans le changement de mentalité dans notre pays: le peuple centrafricain doit se réveiller de son cauchemar, prendre son destin en main et bannir le culte de la personnalité.
En effet, les actions les plus positives dans notre pays étant les oeuvres de madame Domitien alors première femme africaine et francophone "premier ministre", et Ruth Roland de la société civile m'amènent à encourager les centrafricaines à un activisme ardent face à l'incompétence des hommes( préoccupés par leur conflit des petites culottes, de folie des grandeurs...etc) nocifs pour l'unité du pays.
C'est peut être simpliste et réducteur, mais sera peut être innovant et révolutionnaire il est important de prendre le temps d'observer son environnement; ce que nous peuple centrafricain, nous ne faisons pas assez.
Si ce message est un engagement, je vous encourage, vous mais aussi beaucoup d'autres femmes centrafricaines, quelque soit les convictions politiques, et qui sont lasses des injustices dans notre pays à porter un regard critique et de vérité pour l'amélioration du climat de vie dans notre pays.

Centrafricainement



POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • L'association humanitaire pour la Centrafrique réalise des activités au Mans dans le département de la Sarthe depuis 2006.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués