SOCIéTé  |    

Centrafrique: Le 4ème Arrondissement de Bangui assiégé par la Séléka

Par RJDH-RCA - 19/08/2013

Une centaine d'éléments de la Séléka lourdement armés est postée depuis le 18 août 2013 au niveau du Lycée Barthélémy Boganda à Bangui

 

Officiellement, l’accès au quartier Boy-Rabe a été fermé, à cause de la prestation de serment du président de la transition, Michel Djotodia, le 18 août à Bangui. Mais les entrées sont restées fermées, jusqu’à ce 19 août dans la matinée et la situation selon le RJDH, commence à être inquiétante. La coalition Séléka a déployé un important dispositif militaire à l’entrée du quartier. Un check-point de contrôle a été installé. Les éléments de la Séléka, lourdement armés, verrouillent également les ruelles, menant à Boy-Rabe. Les véhicules et autres engins à deux roues n’ont toujours pas pénétré la zone. Tous les passants sont fouillés. Une psychose généralisée gagne la population. Le trois quarts des habitants de ce quartier réputé proche de l’ancien président François Bozizé, a déjà évacué la zone, à cause des rumeurs d’attaque des éléments de la Séléka.

 


© bozoumfr.blogspot.fr
Le quartier de Boy-Rabe en état de siège
Les raisons de l’incursion dans cette localité
Aux premières heures du dimanche de la prestation de serment de Michel Djotodia, des tirs à l’arme automatique et au lance-roquette ont été entendus dans la localité et dans certains coins de Bangui. Le bilan provisoire fait état d’un mort et de deux personnes blessées. Les jeunes de Boy-Rabe, ainsi que les anciens rebelles de la Séléka se rejettent la responsabilité des tirs. Un officier de la Séléka a confié au RJDH que l’accès à ce quartier était fermé, à cause de la prestation de serment du président de transition. Il devait l’être, jusqu’au retour des invités de la cérémonie, notamment le président tchadien Idriss Deby Itno et le congolais Dénis Sassou Nguesso. Ceux-ci étaient déjà de retour, le lundi 19 août, mais le dispositif militaire s’est renforcé davantage, à l’entrée de Boy-Rabe.

Un quartier suspect
Le quartier de Boy-Rabe est le fief de l’ancien président François Bozizé, qui était également le député de 4ème arrondissement, jusqu’à sa chute, précipitée par la coalition Séléka, le 24 mars dernier. En arrivant au pouvoir, les leaders de la Séléka suspectaient ce quartier, d’être toujours pro-Bozizé. L’ancien patron de la Séléka et le président de la transition Michel Djotodia, n’ont toujours pas cessé de dire dans des occasions qu’avant son départ «Bozizé avait préparé un génocide, en distribuant plus de 2 000 armes de guerre aux jeunes». D’après Michel Djotodia, la majorité de ces armes se trouve dans le quartier de Boy-Rabe.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

attention Déby

Par NADE Berty

19/08/2013 20:49

Tout cela sent de l’esbroufe...Ndotodia et vos sauvages primitifs ;arrêtez de terroriser nos frères de boy-rabe qui ne veulent pas se laisser asservir par des étrangers alors qu'ils sont chez eux.Pourquoi prendre pour prétexte la prestation de serment de celui qui n'est qu'un chef rebelle incapable de contrôler ses" chiens errants" de surcroît voleurs , violeurs pour confiner dans leur arrondissement la vaillante population de ce quartier?
De quoi l'AUTOPROCLAME à t'il peur quand on sait que le jour de prestation de serment est généralement un jour de fête dans un Etat digne ce nom ...Pourquoi devrait t'on entraver ce jour là la liberté d'aller et venir de nos frères de Boy-rabe ?
Par cette attitude Ndotodia a pris conscience du degré de son impopularité et se devrait d'en tirer les conséquences qui s'imposent...
A cela je ne peux passer sous silence l'information selon laquelle l'autre Malade mental mentor de Ndotodia est arrivé à bangui pour ses emplettes:En effet Deby selon un journal de Bangui est arrivé chez nous pour acquérir les deux hélicoptères de combat achetés par Bozizé ainsi que le fameux avion Hercule c-130 certainement avec la complicité de son vassal de centrafrique. Cela confirme bien les velléités d’aplatissement de l'armée centrafricaine en la délestant de tout moyen susceptible de lui permettre de réagir promptement et viguoureusement pour la défense de notre intégrité territoriale.
Déby est vraiment décidé à "liquéfier" notre pays pour sécuriser dit-on ses arrières...
Vigilance, vigilance, vigilance !

Boy Rabe donne de l'insomnie à séléka

Par José Silas Ndeyam

20/08/2013 18:32

Bonjour à tous,
Je disais que séléka est l'Al-Qaïda en Afrique centrale. Depuis le départ de Bozizé, notre cher pays est envahi par tous les bandits de l'Afrique; depuis la golfe de guinée jusqu'au désert sahalien. Certes séléka a gagné le combat pour islamiser la RCA mais pas la bataille, car des centrafricains de souche n'accepteront pas que leur pays passe sous la coupe des diables que sont d'abord des pseudo hommes politiques centrafricains et de leurs anarchistes de Déby et Sassou. Voilà le point de départ que donne Boy rabe. Cette population a toujours vécu son temps et compte le vivre encore longtemps. Alors pourquoi fomenter des suspicions pour s'attaquer à ces habitants? Comme Djotodia et Nourédine le prétendent si Bozizé avait réellement distribué des armes à ces jeunes de Boy rabé, séléka ne rentrerait pas dans Bangui. Parole d'un expérimenté de Boy rabe que je suis. Mais il faut savoir que nous ne sommes qu'au début et la lutte parait longue.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués