CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Rap: Il veut un producteur sérieux

Par Kangbi-Ndara - 14/08/2013

Le compositeur et chanteur, centrafricain, Taïchi Master est depuis 2012 le rappeur le plus populaire de Bangui Evidemment, il n’est pas le meilleur mais le plus connu et aimé du public Banguissois

 

A l’instar du comédien ivoirien Michel Gohou, Taïchi sait faire de son handicap physique un atout artistique. Il ne se déplace pas assez en scène pour stimuler les spectateurs mais c’est le public qui vient à lui. «Je suis fort en tout», dit avec assurance Jude Belleke pour expliquer son nom d’artiste Taïchi Master. L’ex boulanger de la Commune de Bégoua (à la sortie de Bangui) Taïchi master, dit ne plus avoir sa place dans les boulangeries mais dans les studios de musiques pour faire valoir son talent artistique afin de contribuer au développement de la culture centrafricaine. Taïchi est pour l’heure l’un des rappeurs centrafricains les plus chouchoutés du public Banguissois depuis la sortie en 1997 de son premier single «toukou mapa»

 


© kangbi-ndara.oubangui.net
Le compositeur et chanteur, centrafricain, Taïchi Master
Dans les kermesses, les centres culturels à l’Alliance française de Bangui et certains arrondissements de la capitale centrafricaine, l’artiste Jude Belleke, a su s’imposer devant le public qui la plupart du temps rentre en fredonnant le refrain «toukou mapa». Il explique vouloir avec le single «toukou mapa (distribue le pain)» véhiculer essentiellement un message de lutte contre l’insécurité alimentaire qui sévit depuis un bon bout de temps en République centrafricaine. «Ce sont mes fans qui me soutiennent et m’encouragent par des salutations en chemin. J’enregistre mes morceaux à mes propres frais malgré les prix fixés par certains studios à Bangui…L’occasion m’est donnée pour lancer appel aux vrais producteurs centrafricains pour m’appuyer. Faux producteurs passés», conditionne l’artiste.

Hormis «toukou mapa» Taïchi Master a cinq autres morceaux galvaniseurs et très prisés de ses fans à Bangui. Pour réaliser ses rêves d’artiste Taïchi veut en conclusion que «la paix revienne en Centrafrique afin que le pays puisse aller de l’avant et que les artistes centrafricains vivent également de leurs œuvres. Je suis le seul rappeur qui fait beaucoup d’argent lors des prestations artistiques à Bangui. Mon souhait est de devenir célèbre et remporter un jour les Kora Awards».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués