NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: renouvellement du CNT

Par Sébastien Lamba/Acap - 13/08/2013

Les Conseillers nationaux de transition redonnent confiance au Président Alexandre Ferdinand Nguendet

 

Les Conseillers Nationaux de transition ont reconduit le Conseiller Alexandre Ferdinand Nguendet, au perchoir du Conseil National de Transition (CNT), par 84 voix contre Monseigneur Xavier François Yogbandji de la Société civile qui a obtenu 47 voix, lors du renouvellement du Bureau du CNT, à Bangui.

 


© acap-cf.info
Le bureau du CNT nouvellement installé
Cette reconduction par les 135 conseillers nationaux, est relative au respect des termes de la Charte Constitutionnelle de la Transition promulguée par le Président de la Transition, Michel Djotodia Am Nondroko, le 18 juillet 2013. A l’exception du conseiller Thierry Patrick Akoloza qui a fait son entrée en occupant le poste du Rapporteur Général, l’ancien bureau a été presque reconduit.

Voici désormais la composition du Bureau du CNT:
Président : Alexandre Ferdinand Nguendet
Vice-Présidente : Léa Thérèse Koyassoum Doumta
Rapporteur Général : Thierry Patrick Akoloza
Rapporteur général Adjoint : Bi – Amadou Issa
1er Questeur : Jean Baptiste Koyassambia
2ème Questeur : Edgar Mbaïkoua Bémaïdé

Il convient de rappeler que le Bureau National de Transition sortant a été mis en place le 15 avril 2013 à Bangui, au lendemain du Sommet de Ndjamena sur la crise centrafricaine, tenu le 3 mars 2013.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Appel a une prise de conscience du bureau du CNT..

Par SOROKATE

13/08/2013 20:12

Chers membres du bureau du Conseil national de transition( CNT), vous voilà enfin reconduits à cette responsabilité qui est de représenter le peuple.

Je vous demande des explications à votre motivation quant à cette responsabilité.
Oui, vous voulez apportez votre contribution au développement de votre pays mais le peuple que vous représentez est entrain d'être massacrer.

Devant cette situation un choix s'impose à vous, continuer à collaborer avec la seleka ou bien démissionner. le fait de célébrer cette journée du 13 Août 2013 date de la proclamation de notre indépendance démontre une trahison vis à vis du peuple Centrafricain devenus vos cobayes.

En même temps que vous fêtez l’indépendance à Bangui, le peuple dans l'arrière pays subit de pires humiliations, certains sont contraints de fuir en brousse pour éviter la sauvagerie de SELEKA.

Au nom de qui votre président de transition va t-il prêter serment?
Démissionnez s'il vous plait en agissant ainsi le peuple vous sera très reconnaissant car la voix du peuple est aussi celle de DIEU.
Ne vous ridiculisez pas à cause de l'argent encore moins la bouffe.

Dites non à cette servitude.

SOROKATE Alias Domzan bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués