SOCIéTé  |    

Centrafrique: l’Unicef aide à ramener les enseignants à leurs postes

Par journaldebangui.com - 09/08/2013

Un contrat a été signé avec l’ONG CORDAID pour le transport de 1500 enseignants à leurs postes dans 9 préfectures et l’organisation de cours de rattrapage dans 25 écoles du pays

 

Le 07 août dernier, le Ministère de l’éducation et l’UNICEF ont franchi un pas crucial dans la reprise des cours dans les écoles primaires du pays. Avec la remise officielle du contrat signé avec CORDAID, 1500 enseignants vont retourner à leurs postes dans 9 préfectures des cours de rattrapage seront organisés dans 25 écoles du pays. Le Ministre a indiqué que certains enseignants avaient déjà regagné leurs écoles. «L’opération retour des enseignants à l’école a été lancé en juillet et aujourd’hui les examens ce déroulent dans la zone d’observation pédagogique 1. Cette l’opération ne doit pas s’arrêter puisque la crise a été très profonde pour le secteur de l’éducation,» a dit le Ministre de l’Education.

 


© Unicef-Rca
Le Représentant de l’Unicef Souleymane Diabaté remet au Ministre de l’Education Nationale une copie du contrat signé avec l’ONG CORDAID
La scolarisation des enfants est une priorité pour le gouvernement centrafricain et l’UNICEF est disposé à aider le gouvernement pour que chaque enfant centrafricain puisse avoir accès à une éducation de qualité. «Nous savons que les enfants à l’intérieur du pays ont été particulièrement affectés par la crise. Nous travaillons avec le Ministère de l’éducation pour éviter que les enfants vulnérables ne soient exclus de l’école,]» a dit en substance, Souleymane Diabaté, Représentant de l’UNICEF en RCA. En plus du transport des enseignants, l’UNICEF appuie également l’organisation de cours de rattrapage dans 25 écoles à Bangui, Lobaye et Ombella Mpoko en faveur de 24,000 enfants du primaire.

L’éducation est un droit fondamental des enfants. En collaboration avec l’UNICEF, la deuxième phase de la campagne «Retour à l’Ecole» a démarré le 23 et a pris fin le 31 juillet 2013. Après les écoles de Bégoua et Bimbo qui avaient reçu des tables bancs et des kits éducatifs en juin 2013, c’est le tour de 16 écoles de Bangui de bénéficier de 1640 tables bancs pour 4920 nouvelles places assises et des fournitures scolaires pour 6.680 élèves des classes de CM2 de ces écoles. 200 élèves de cinq écoles primaires à Bambari ont également reçu des kits scolaires.

À propos de l’Unicef
L'UNICEF intervient dans 190 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LOUDEGUE LE TRAITRE

Par ketesoua

10/08/2013 03:27

Ce monsieur, un grand tribaliste devant l'éternel, est ce qu'il y a de pire au MLPC. Patassé est devenu Président grace à l'engagement de centrafricains appartenant à d'autres tribus. Le banda-ngbaka mandja Mandaba ne se serait pas battu comme un lion Patassé serait resté coincé à Paris, et n'aurait même pas pris part aux élections. Une fois au pouvoir ce sont les DONDON, DOLOGUÉLÉ, LOUDÉGUÉ,ZIGUÉLÉ, MBAITADJIM, MBAIKOUA et toute la clique tribaliste et sectaire qui vont s'accaparer du pouvoir pour en faire voir à toute la République. Et Ziguélé rassemble naturellement à nouveau tout ce monde hideux et haineux convaincu qu'ils vont bientôt gérer ce pays. Dieu MERCI, les socialistes francais, bernés par les analyses haineuses et mensongères de Ziguélé, ont finalement bien pris la mesure de son inconsitance ainsi que les ambitions démesurées de son cousin Dologuélé. Ils devront se chercher d'autres occupations désormais. Le rideau est bel et bien tiré pour ces tribalistes.

C'est la vérité

Par NADE Berty

10/08/2013 22:08

Je confirme vos propos mon cher kètèssoua .les centrafricains des autres ethnies n'avaient pas droit au chapitre quand ils étaient aux affaires.Effectivement, un des thuriféraires pur tribaliste du régime Patassé était ce fameux Loudégué .Il ne faut pas oublier un autre qui n'est plus de monde et qui était le tout puissant DG du trésor public. C'était Kodégué le frère cadet de Loudégué. A l'heure époque l'apex du tribalisme a été atteint au point où le Président (Patassé), le premier Ministre(Dologuélé), le président de l'assemblée (Dondon)étaient tous de la même région; tribalisme oblige; et tout ça pour un bilan LAMENTABLE...Avec un chef d'état qui a passé son temps à célébrer son accession au pouvoir. On se souvient encore du "VICTOIRE CAMARADE" récurrent et devenu à un moment insupportable ...A cause de leurs bêtises, Bozizé a été accueilli tel Un Moïse libérateur en 2003 ...On se connaît tous Dieu merci!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Pour de plus amples informations:
  • Linda Tom, UNICEF République centrafricaine,
  • Mobile : + 236 7055 0210,
  • courriel : ltom@unicef.org

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués