DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique : Vengeance, tu nous tiens

Par Patrice Jean - 05/08/2013

La Centrafrique est mise sous domination des rebelles islamistes venus du Tchad, du Soudan

 

Dans sa livraison de fin juillet, monsieur Ndouba, ancien [...]* aux environs de Paris, animateur de [...]* a cru bon publier un torchon intitulé : «  Mandat d’arrêt International contre Bozizé et ses acolytes : Lévy Yakité et consorts…. ». Du point de vue moral : Monsieur Ndouba peut-il, avec franchise et honnêteté, dire qu’il sert les intérêts de son pays et de ses compatriotes ? La Centrafrique est mise sous domination des rebelles islamistes venus du Tchad, du Soudan….dont, Déby, depuis le 30 juillet, reconnaît avoir financé la mise à néant de l’Indépendance et de la souveraineté de la Centrafrique par une revendication de remboursement des 244 Millions d’euros investis par lui au Mali et en Centrafrique…

 


© journaldutchad.com
Alors, Monsieur Lengande, Doyen des juges d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Bangui, qu’en dites-vous des crimes de sang, économiques, des viols, des humiliations, destructions massives des biens publics et privés commis par les hors la loi de la Séléka ? Vous faîtes diffuser un pseudo mandat d’arrêt contre sieurs Yakite, Bozize et consorts pour des faits : d’incitation à la haine et au génocide, actes de nature à compromettre la Paix publique, crimes économiques. Alors, que dites-vous de toute la Centrafrique transformée en cimetière par la Séléka de Néris, Gazambéty, Ndouba, Ziguélé, Tiangaye, Daffane, Djotodia et autres seigneurs de la barbarie ? Si, Messieurs Sendé, ancien dircab de Ziguélé, promu Ministre de la justice actuellement, et vous-même jouez les plaisantins juristes.

Vos écritures ont la forme du dit mandat, couvre de honte internationale le juriste centrafricain. Car, en paragraphe vous : Mandez et Ordonnez à tous les officiers et agents de la force publique de rechercher et de conduire à la Maison d’Arrêt de notre siège, en se conformant à la loi. Messieurs Séndé, Messieurs Lengandé, vous mandez et ordonnez à quels officiers et agents ?, de la CEAC ? De l’Afrique ? De l’Afghanistan ? Ou de la Mongolie ? Vous financez les recherches du Président Bozizé ? De Monsieur Yakité ? Vont-ils être capturés et conduits directement dans la Maison d’Arrêt de votre siège et où ? Sont-ils à leur capture par des divins ou mages directement condamnés ?

Votre Droit pénal est sans présomption d’innocence. Alors, ordonnez que soient décorés tous les complices et acteurs des crimes généralisés en RCA, qui sont tous membres de la Séléka. Monsieur Laurent Léngandé, pour dé-ridiculiser l’intellectuel juriste centrafricain, il vous sera tenu par colis secret un code pénal, un code de procédure pénal, un Livre des principes du Droit pénal, un livre de la jurisprudence pénale en Doit International. Ceci, sera une contribution de salubrité intellectuelle et juridique de l’Association : ‘’Libérons la RCA’’ pour nos pauvres Ministres de la justice Séndé et le Doyen des juges d’instruction Léngandé.
Vaincre illettrisme juridique ou Mourir courageux politique  !!!

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Zongambi Mbi zongamo

Par Zongambi Mbi zongamo

05/08/2013 22:47

Auparavant, la RCA était sous la domination des nudistes (Q nu) mangeurs de la chair humaine. Elle est par la suite passée sous la coupe des "ba nana" insalubres et sauvages avant de se retrouver aujourd'hui entre les mains des enturbannés civilisés venus de la vallée du Nil, berceau du véritable peuplement africain. Quelle chance!
NB: il faut savoir que personne n'a le monopole des insultes et de la haine.

zomgambi

Par eric

06/08/2013 22:41

Vos dires traduise votre racisme et mépris à l'encontre des centrafricains de souche,je vous conseil de changer votre posture car un jour vous vous ferez botter les fesses par ces meme centrafricains que vous qualifier dans vos dires de sauvages,après vous semblez bien connaitre les sauvages seleka venant du nil version djindjaouid

Le débat démocratique a du chemin à faire en RCA...

Par SOROKATE

06/08/2013 23:23

Débats d'opinions,l'art de convaincre, peuple roi, pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple que sais-je?

Devenue dents pour dents ,œil pour œil, "Mo dôh mbi,mbi dôh mo"
Je suis déçu de la manière que certains de nos compatriotes débattent des questions politiques, sociales, économiques relatives à l'état comateux de notre jeune DEMOCRATIE en RAC.

J'aurais aimé que le niveau de débats soit constructif et édifiant amenant les uns et les autres vers une prise de CONSCIENCE à s'appuyant sur une rétrospectivité pour des propositions salvatrices.

Unité, DIGNITE,travail.
é gbougbi térè ti é, é nè térè ti é, i sara kwa.
Centrafricainement,

SOROKATE alias Domzan-bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques
  • [...]* Certains passages ont été censurés

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués