FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Hilaire Momi: l’ES Sétif fera d’autres test médicaux

Par journaldebangui.com et autres médias - 30/07/2013

Le champion d’Algérie qui envisage d’engager l’attaquant centrafricain soupçonne une ancienne blessure

 

L’attaquant international centrafricain, Hilaire Momi, que l’ES Sétif envisage d’engager, va subir des tests médicaux approfondis après que la direction de la formation de Ligue 1 algérienne de football ait soupçonné une ancienne blessure du joueur, a-t-on appris auprès d’une source proche du club sétifien. Hilaire Momi, qui a rejoint Sétif vendredi 26 juillet, a passé une première visite médicale le lendemain mais qui "n’a pas été rassurante", a affirmé cette source à l’APS, ajoutant que l’attaquant centrafricain de 23 ans devrait être la dernière recrue du champion d’Algérie sortant dans le cas où les examens en question seraient positifs. Le joueur a évolué durant les deux dernières saisons au FC Le Mans, rétrogradé en division d’honneur française, suite à d’importants problèmes financiers.

 


© lemansfc.fr
L'attaquant Centrafricain Hilaire Momi
L’ESS, en quête d’un attaquant de pointe de valeur pour pallier le départ d’Amine Aoudia parti vers Dynamo Dresde (Div. 2, Allemagne), a prévu d’autres solutions de rechange si l’attaquant centrafricain, l’auteur du 2e but de sa sélection contre l’Algérie en octobre 2010 Bangui (2-0), ne venait pas d’être retenu, indique-t-on de même source. Suite à la rétrogradation administrative du Mans en Divsion d’Honneur (niveau régional), Hilaire Momi a résilié son contrat avec le club sarthois. L’attaquant international centrafricain (13 sélections, 5 buts) en deux saisons, il n’a inscrit que deux buts pour les Manceaux et n’a été titularisé qu’à quatre reprises en championnat en 2012/13.

«J’ai déjà joué au stade du 8-Mai»
Malgré son jeune âge (il est né le 16 mars 1990 à Bangui en République centrafricaine), Hillaire Momi possède une solide expérience internationale. International depuis maintenant trois ans, il a sillonné les terrains d’Afrique. Il en a fait de même avec son ancien club, le Coton Sport. Il nous a dit avoir joué contre les Algériens à deux reprises : «Figurez-vous que je connais très bien l’ambiance du stade du 8-Mai. J’y ai déjà joué sous les couleurs de Coton Sport et cela pour le compte de la Coupe d’Afrique des clubs champions. En plus de cela j’ai joué contre votre Equipe nationale lors des éliminatoires de la CAF sous le maillot de mon pays, la Centrafrique.»

Il est libre de tout engagement
Hilaire Momi a défendu pendant trois saisons les couleurs du club camerounais Coton Sport. Après cela, il a été transféré au Mans, un club de L2 française qui déposera son bilan permettant ainsi à l’ensemble des joueurs d’être libres de tout engagement.

Un salaire de 7 000 euros
Quelques heures après son arrivée à Sétif, Hilaire Momi a négocié les modalités de son contrat. Les deux parties se sont entendues sur une durée de deux ans et un salaire initial de 7 000 euros. Cette somme pourrait être revue à la hausse selon le rendement du joueur.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués