NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

ONU: le porte-parole du SG sur la République centrafricaine

Par journaldebangui.com - 25/07/2013

Voici les principaux points évoqués le 24 juillet par M. Eduardo del Buey lors de sa conférénce de presse quotidienne

 

Le Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon a mis l’accent sur la préoccupation de la mission politique des Nations Unies en République centrafricaine (Bureau intégré des Nations Unies en République centrafricaine, BINUCA). Plusieurs informations reçues concernent toujours des violations de droits de l’homme dans ce pays.

 


© un.org
M. Eduardo del Buey, le Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU
Le 23 juillet, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine, M. Babacar Gaye, a rencontré des représentants d’organisations non gouvernementales locales chargées de questions de droits de l’homme, qui l’ont informé que les soldats de la Seleka avaient commis des violations graves de ces droits, notamment des tueries systématiques et des viols de civils. Ils ont aussi indiqué au Représentant spécial que les défenseurs des droits de l’homme étaient visés et menacés par la Seleka. Ces soldats, ont-ils dit, ont tenté à plusieurs reprises d’éliminer les preuves de ces abus, pillé et détruit des biens publics, occupé des écoles et recruté des enfants.

La semaine dernière, la Mission a condamné des violations telles que des exécutions extrajudiciaires et des actes de torture commis à Bangui. La Mission a appelé à mettre un terme à ces violations. Elle a demandé aux autorités centrafricaines de poursuivre en justice les auteurs de ces actes et d’accélérer l’adoption de mesures visant à améliorer la sécurité.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Cher représentant du SG de l'ONU, il faut rencontrer la population Centrafricaine vous aurez les infos fiables

Par SOROKATE

30/07/2013 13:28

Je ne peux que continuer à prier Dieu, de protéger le représentant du S.G de l'ONU dépêché en Centrafrique d'avoir des contacts avec des civiles et les hommes de médias de la place. Il se rendra compte du calvaire des Centrafricains.

Cher représentant du S.G de l'ONU svp, Parcourez les provinces centrafricaines vous allez palper du doigt les dégâts de tout genre que la SELEKA a infligé à tort aux Centrafricains.

Pour une fiabilité des informations accablant les SELEKA de DJOTODJA pour leurs crimes odieux et non justifiés contre les Centrafricains.

Votre estimation de 400 tués en Centrafrique concerne que Bangui la capitale , mais dans les arrières pays le nombre des tués, est alarmant.
Tout le peuple Centrafricain à les yeux scotchés vers vous.

Il est urgent de convoyer tous les responsables de cette coalition,chefs de la SELEKA et complices quelque soit le lieu où ils se trouvent devant la CPI.

De ma part je vous souhaite donc du courage et soyez vigilent.
je me frotte les mains pour suivre le procès des criminels de guerre en Centrafrique devant votre auguste et haute juridiction la CPI.

Ha la justice.. ça soulage dèh.
Nul n'est au-dessus de la loi...

SVP dites moi la peine à perpétuité existe encore? hein...

SOROKATE Alias Domzan-bene.

Cher représentant du SG de l'ONU, il faut rencontrer la population Centrafricaine vous aurez les infos fiables

Par SOROKATE

30/07/2013 13:35

Je ne peux que continuer à prier Dieu, de protéger le représentant du S.G de l'ONU dépêché en Centrafrique d'avoir des contacts avec des civiles et les hommes de médias de la place. Il se rendra compte du calvaire des Centrafricains.

Cher représentant du S.G de l'ONU svp, Parcourez les provinces centrafricaines vous allez palper du doigt les dégâts de tout genre que la SELEKA a infligé à tort aux Centrafricains.

Pour une fiabilité des informations accablant les SELEKA de DJOTODJA pour leurs crimes odieux et non justifiés contre les Centrafricains.

Votre estimation de 400 tués en Centrafrique concerne que Bangui la capitale , mais dans les arrières pays le nombre des tués, est alarmant.
Tout le peuple Centrafricain à les yeux scotchés vers vous.

Il est urgent de convoyer tous les responsables de cette coalition,chefs de la SELEKA et complices quelque soit le lieu où ils se trouvent devant la CPI.

De ma part je vous souhaite donc du courage et soyez vigilent.
je me frotte les mains pour suivre le procès des criminels de guerre en Centrafrique devant votre auguste et haute juridiction la CPI.

Ha la justice.. ça soulage dèh.
Nul n'est au-dessus de la loi...

SVP dites moi la peine à perpétuité existe encore? hein...

SOROKATE Alias Domzan-bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués