CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Bangui: la musique pour adoucir l’angoisse de la population

Par rjdh-rca - 23/07/2013

L’orchestre ‘’Canon Star de Bangui’’ donne des concerts chaque week-end dans la capitale, pour le retour de la paix définitive dans le pays

 

C’est Abi Ngomatéké, allias « Sani Abacha », le président de l’orchestre Canon, et star de la « musique centro », de retour à Bangui, après plusieurs années de résidence en France, qui a raconté l’histoire au RJDH. Selon lui, son retour au pays fait suite au constat qu’il a fait lors de son dernier séjour dans le pays. Le chanteur de «Cousin» affirme avoir constaté que la qualité de la musique centrafricaine avait perdu sa valeur initiale. «C’est pour cela que j’ai décidé de mettre en place ‘’Canon Star de Bangui’’, avec l’appui de certains jeunes artistes qui émergent dans la musique et nous organisons ces concerts. J’ai essayé d’investir dans ce domaine, pour redorer le blason de la musique centrafricaine», a-t-il dit. C’est par amour pour la Centrafrique, qui a été secouée par des crises, que Sani Abacha a décidé de renter afin d’apporter sa pierre pour la construction du pays, car explique-t-il, la RCA attend la contribution de tout un chacun. «L’histoire de notre pays est répétitif. Ce qui fait que maintenant on ne peut que surmonter les évènements. C’est notre pays, personne ne peut s’en occuper à notre place. C’est pourquoi depuis 2009, j’ai pris la décision de revenir de temps en temps au pays et c’est chose maintenant faite», a-t-il ajouté.

 


© RJDH-RCA
Le groupe "Canon Star" lors d'une de ses représentations à Bangui
La Centrafrique doit retrouver son ambiance d’avant la crise
Le président de Canon-Star a fait savoir que les politiciens centrafricains doivent s’impliquer dans le processus du retour à l’ordre dans le pays, parce que «les actes qu’ils posent aujourd’hui, vont les suivre». Il a profité de l’occasion pour demander à tous les centrafricains de s’unir pour faire en sorte que tout revienne dans l’ordre et de faire développer le pays. Abi Ngomatéké a par ailleurs déploré, le problème de délestage qui sévit dans ce pays, «alors que l’électricité est la base du développement». Il souhaite que ce problème soit résolu par les nouvelles autorités de Bangui, afin de donner l’occasion à chaque centrafricain de s’en servir. Certains concerts ont été organisés en pleine journée. Jean pierre Guérékpédo, le président du comité de gestion de l’orchestre a de son côté mentionné que le devoir des artistes centrafricains aujourd’hui est d’aider le pays à sortir de la crise à travers des messages de paix véhiculer par la musique. «L’heure est tellement grave qu’il est temps de consolider la paix et de renforcer la cohésion sociale. Chacun à un rôle. Canon Star est un messager de la paix», a-t-il conclu.

 

 
MOTS CLES :  Bangui   Canon Star   Musique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués