SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Michel Djotodia à Cotonou: ''Ma femme est béninoise''

Par Sékodo-koaci.com - 18/07/2013

En visite dans la sous-région, Michel Djotodia, nouveau président de la Centrafrique a fait une visite dite «privée» à Cotonou. Les raisons…

 

Michel Djotodia a fait quelques heures de visite dans la capitale économique du Benin. Accueilli à l’Aéroport International Bernadin Cardinal Gantin par les autorités béninoises, le nouveau président de la Centrafrique a dit aussi «être à Cotonou en visite privé pour voir une partie de sa famille». «Ma femme est béninoise» a –t-il lancé. Michel Djotodia avoue aussi ne pas s’opposer au retour au pays de son prédécesseur alors qu’un mandat d’arrêt international a été lancé par son gouvernement à l’encontre du président déchu, Fraçois Bozizé.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
M. et Mme Djotodia à Bangui
En effet, Michel Djotodia a séjourné sur la terre de Béhanzin pendant un long moment il y a quelques années. Il a vécu dans un faubourg de Cotonou appelé Atropkocodji (une vingtaine de kilomètres du centre-ville) où il se serait marié à une béninoise et aurait eu deux enfants. Pendant son séjour à Cotonou, Michel Djotodia passait selon les informations le clair de son temps à critiquer le pouvoir Bozizé au cours de ses rencontres informelles. Il n’a pas fallu plus de temps pour que Bangui réclame sa tête à ses amis béninois.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Le couple présidentiel à Bangui
Suspecté donc comme ennemi d’un ami du Bénin, à savoir le président François Bozizé, le chef de l’Ufd et ensuite de la Séléka aurait eu des démêlés avec des autorités béninoises. Une chose qui lui aurait couté quelques jours à la Prison civile de Cotonou. Dès sa libération, il aurait été éconduit du Bénin au Gabon. Au pays des Bongo aussi, il aurait eu maille à partir avec certaines personnes. Il sera également obligé de quitter ce pays pour le Tchad où, il a certainement profité de ses contacts pour préparer son coup et ses offensives de décembre 2012 à janvier 2013. Sa femme béninoise attend son coup de fil depuis qu’il s’est autoproclamé président de la Centrafrique. Ainsi comme Ange Félix Patassé, François Bozizé, Michel Djotodia a aussi un amour pour le Benin sauf que lui, a posé des actes que les autorités béninoises n’ont pas bien apprécié.
 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Rêve devenu réalité , mais converti en cauchemar

Par SOROKATE

30/07/2013 01:52

Ha oui, cher monsieur le Président de temps éphémère (transition),
Mbi Bara ala kota ZO.
Son excellence président M. A .Djotodja vous voici enfin président de la République Centrafricaine.
C'est bon n'est-ce pas? mais dites moi comment aviez vous fait pour accéder à cette fonction de haute responsabilité où les conditions démocratiques d'y accéder demandent l'adhésion du peuple par biais des urnes, suffrages universels?

Dites moi aussi, comment avez vous payé vos biais d'avion ainsi que ceux de votre famille? pour ce voyage privé au BENIN? je ne crois pas que cela vient des contribuables Centrafricains...

Et si cela s'avère vrai ,c’était pas ce que vous avez reproché à votre identique prédécesseur le Sulfureux, puissant, général , ministre de défense , député, pasteur, président du KNK , président de la république Mr Yangovonda François Bozizé?

Cher Président M.A.Djotodja votre femme est Béninoise c'est vrai mais la Seleka est constituée des étrangers (Tchadiens et Soudanais) n'est ce pas?
Fort de ce constat il ressort que vous me paraissez trop exotique. Ha oui le goût est relatif et ça ne se discute pas , mais cette attitude me surprend un peu.

A l'issu de mes recherches sur vous , sur votre vision de la société parallèlement au concept "PATRIOTISME" grandiose est mon inquiétude quant à l'avenir de mon cher et beau pays la RCA terre de mes alleux.

Cher président en ma qualité de citoyen Centrafricain et comme vous vous êtes fait président sans mon adhésion démocratique(Pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple) je me dois le devoir de vous interpeller quant à cette responsabilité du Président de la nation et non des morts.
Le savez vous que des milliers des Centrafricains enfants , jeunes , femmes hommes vieux et autres catégories sont dans la brousse à la merci des bêtes sauvages qui les dévorent à volonté?
Vos parents de seleka étrangers ont pillés les pauvres paysans dejà affectés par l'injustice sociale de votre semblable prédécesseur président F. BOZIZE devenu oiseau nocturne au Cameroun.
Nombreux sont des enfants et femmes devenus veuves et orphelins gratuitement pour que vous soyez président. yaloké est devenu une partie du Soudan, à Bouar l’élevage du porc est interdit,
A Bandoro la vente de viandes fumées est interdite au marché. A Bangui dans certains commissariats l'usage de la langue ARABE est obligatoire, ha oui, ce qui ne met pas en doute votre LETTRE adressée à "l'Organisation de la Conférence Islamique Deddad Arabie Saoudite" comme programme de SOCIÉTÉ écrite le 17 Avril 2013 à Birao singée par vous même.

N'est ce pas un signe annonciateur d'une nouvelle civilisation importée par la Seleka dont vous êtes le responsable n°1 ? Méthode à la Malienne (nord du MALI)
Tout cela me parait incompréhensible car vous êtes Centrafricain de souche , mais pourquoi cette haine pour votre patrie?

Je vous écris avec des larmes aux yeux, cher président M.A.Djotodja toute la République est occupée par des enturbannés mercenaires étrangers sans morale.

Votre seleka est plus dangereuse que le SIDA parce que la seleka tue en une seconde , cependant on peut vivre aussi longtemps que possible avec le SIDA.
Cessez d'accuser le régime défunt comme responsable du calvaire des Centrafricains, c'est vous, assumez donc la responsabilité. Votre arrivée a amplifié la SOUFFRANCE des Centrafricains

Je ne peux que vous souhaiter bienvenue en enfer mais pas aux affaires.
Mais sachez que vous êtes dans le rétroviseur des Organisations de défense des droits de l'homme et aussi bien que la CPI. c'est irréfutable.
d'ailleurs c'est la raison pour laquelle la CPI a dépêché une mission d'évaluation à Bangui,
semblerait-il que cette haute juridiction(CPI) veut vite clôturer l'affaire De Jean Pierre MBEMBA pour s'occuper de vous et vos démons, vampires de SELEKA. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii,

Gui-ngo ni na wara-ngoh ni. (Qui cherche trouve...)

Centrafricainement.
SOROKATE Alias Domzanbene.





Rêve devenu réalité , mais converti en cauchemar

Par SOROKATE

30/07/2013 02:13

Ha oui, cher monsieur le Président de temps éphémère (transition),
Mbi Bara ala kota ZO.
Son excellence président M. A .Djotodja vous voici enfin président de la République Centrafricaine.
C'est bon n'est-ce pas? mais dites moi comment aviez vous fait pour accéder à cette fonction de haute responsabilité où les conditions démocratiques d'y accéder demandent l'adhésion du peuple par biais des urnes, suffrages universels?

Dites moi aussi, comment avez vous payé vos biais d'avion ainsi que ceux de votre famille? pour ce voyage privé au BENIN? je ne crois pas que cela vient des contribuables Centrafricains...

Et si cela s'avère vrai ,c’était pas ce que vous avez reproché à votre identique prédécesseur le Sulfureux, puissant, général , ministre de défense , député, pasteur, président du KNK , président de la république Mr Yangovonda François Bozizé?

Cher Président M.A.Djotodja votre femme est Béninoise c'est vrai mais la Seleka est constituée des étrangers (Tchadiens et Soudanais) n'est ce pas?
Fort de ce constat il ressort que vous me paraissez trop exotique. Ha oui le goût est relatif et ça ne se discute pas , mais cette attitude me surprend un peu.

A l'issu de mes recherches sur vous , sur votre vision de la société parallèlement au concept "PATRIOTISME" grandiose est mon inquiétude quant à l'avenir de mon cher et beau pays la RCA terre de mes alleux.

Cher président en ma qualité de citoyen Centrafricain et comme vous vous êtes fait président sans mon adhésion démocratique(Pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple) je me dois le devoir de vous interpeller quant à cette responsabilité du Président de la nation et non des morts.
Le savez vous que des milliers des Centrafricains enfants , jeunes , femmes hommes vieux et autres catégories sont dans la brousse à la merci des bêtes sauvages qui les dévorent à volonté?
Vos parents de seleka étrangers ont pillés les pauvres paysans dejà affectés par l'injustice sociale de votre semblable prédécesseur président F. BOZIZE devenu oiseau nocturne au Cameroun.
Nombreux sont des enfants et femmes devenus veuves et orphelins gratuitement pour que vous soyez président. yaloké est devenu une partie du Soudan, à Bouar l’élevage du porc est interdit,
A Bandoro la vente de viandes fumées est interdite au marché. A Bangui dans certains commissariats l'usage de la langue ARABE est obligatoire, ha oui, ce qui ne met pas en doute votre LETTRE adressée à "l'Organisation de la Conférence Islamique Deddad Arabie Saoudite" comme programme de SOCIÉTÉ écrite le 17 Avril 2013 à Birao singée par vous même.

N'est ce pas un signe annonciateur d'une nouvelle civilisation importée par la Seleka dont vous êtes le responsable n°1 ? Méthode à la Malienne (nord du MALI)
Tout cela me parait incompréhensible car vous êtes Centrafricain de souche , mais pourquoi cette haine pour votre patrie?

Je vous écris avec des larmes aux yeux, cher président M.A.Djotodja toute la République est occupée par des enturbannés mercenaires étrangers sans morale.

Votre seleka est plus dangereuse que le SIDA parce que la seleka tue en une seconde , cependant on peut vivre aussi longtemps que possible avec le SIDA.
Cessez d'accuser le régime défunt comme responsable du calvaire des Centrafricains, c'est vous, assumez donc la responsabilité. Votre arrivée a amplifié la SOUFFRANCE des Centrafricains

Je ne peux que vous souhaiter bienvenue en enfer mais pas aux affaires.
Mais sachez que vous êtes dans le rétroviseur des Organisations de défense des droits de l'homme et aussi bien que la CPI. c'est irréfutable.
d'ailleurs c'est la raison pour laquelle la CPI a dépêché une mission d'évaluation à Bangui,
semblerait-il que cette haute juridiction(CPI) veut vite clôturer l'affaire De Jean Pierre MBEMBA pour s'occuper de vous et vos démons, vampires de SELEKA. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii,

Gui-ngo ni na wara-ngoh ni. (Qui cherche trouve...)

Centrafricainement.
SOROKATE Alias Domzanbene.





LA HAINE TUE

Par MBIWA

09/09/2013 22:26

Mr SOROKATE Soignez-vous s'il vous plait!
Vous avez des gros, gros, gros problèmes.Quelle incohérence dans vos propos? ça prouve que vous souffrez en France, mon frère, rentrez au pays ou cherchez du boulot.En vous lisant je me perds souvent tellement que n'arrive pas à cerner le personnage.Vous nous parlez de dieu alors vous êtes loin d'être un croyant,vous parlez de la justice,CPI,Vengeance etc...un coup vous êtes avec Bozizé ensuite vous ,vous empennez à lui jusqu'à lui traiter de sulfureux.Et vous changez de pseudo de Sorokaté à J.Jacques Bizarre non!

Laissez notre Grand Président et la Première Dame tranquille.Vous êtes Jaloux et Haineux et vos salades ne va rien changer.Respectez cette Dame, n'est-ce pas qu'on dit:derrière un Grand-homme il y a une grande-Dame? Comptez toujours sur votre CPI et L'ONU hein ! et le PR travail.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement de la Coopérative Continentale d’Epargne, de Crédit et de Développement des femmes performantes en RDC
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdbangui/www/article.php on line 364

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués