NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

M. Djotodia n'est pas opposé au retour de Bozizé en Centrafrique

Par AFP - 16/07/2013

La déclaration a été faite lors de son arrivée à Cotonou, dans le cadre de sa tournée Ouest-africaine

 

Le président centrafricain de transition, Michel Djotodia, en visite au Bénin, a déclaré mardi qu'il ne s'opposerait pas au retour en Centrafrique du président déchu François Bozizé, en exil depuis qu'il a été renversé en mars. Plus de trois mois après la prise de pouvoir à Bangui par la rébellion Séléka, M. Djotodia, accompagné de quatre ministres, a été reçu par le président Thomas Boni Yayi dans le cadre d'une mini-tournée ouest-africaine entamée lundi au Burkina-Faso. Bozizé est centrafricain, il pourra retourner chez lui dès que le calme va revenir. Il est libre et on ne s'opposera pas à son retour, a-t-il déclaré à la presse avant sa rencontre avec le président béninois.

 


© cap
Michel Djotodia en tournée
Le président Bozizé, âgé de 66 ans, arrivé au pouvoir par les armes en 2003, s'était réfugié au Cameroun, fin mars, après l'entrée des rebelles dans Bangui. Depuis, son lieu de résidence dans la région est l'objet d'informations contradictoires. La République centrafricaine avait pourtant lancé fin mai un mandat d'arrêt international contre l'ancien président pour crimes contre l'humanité et incitation au génocide. Le président Djotodia est venu (...)solliciter l'appui du président Boni Yayi pour le retour de notre pays au sein de l'Union Africaine a déclaré à la presse la ministre centrafricaine de l'agriculture Marie-Noëlle Koyara, qui faisait partie de la délégation. M. Djotodia s'est voulu rassurant en déclarant que Bangui était désormais en sécurité et que l'insécurité était combattue dans l'arrière-pays.

Mme Koyara a cependant insisté sur le fait que le pays tend vers une crise alimentaire sans l'aide urgente de la communauté internationale. Avec notre suspension de l'Union Africaine, aujourd'hui, la communauté internationale ne porte plus attention à la souffrance de la population, a-t-elle déploré. La Centrafrique reste en proie à l'instabilité et à la violence, doublées d'une grave crise humanitaire.

L'Union européenne a affirmé la semaine dernière sa détermination à accroître son aide à la Centrafrique pour éviter que le pays ne sombre définitivement dans le chaos et ne devienne une nouvelle Somalie. Les ONG toujours présentes dans le pays dénoncent, sur la base de témoignages, le fait que les réserves de nourriture ont souvent été pillées, soit par des nomades, soit par des combattants du Séléka qui multiplient depuis mars les exactions (pillages, rackets, viols, meurtres).

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

mensonge

Par eric

16/07/2013 19:53

Ce djotodia est un menteur criminelle,après tout les calvaires et injustices que subissent les centrafricains au quotidien ce criminelle de guerre va mentir en disant que la rca est calme ceci est archis faux les centrafricains se font tués tout les jours par les islamistes tchado soudanais venus sous ordre de djotodia pour annexer la centrafrique composer à 80% de chrétien.Djotodia utilise des politiens centrafricains criminelle comme lui pour maquiller ces crimes et ces vols des minerais et richesses de la rca et des centrafricains.Il serai grand que l'union africaine interviennent comme en somalie pour déloger du pays ces monstres criminelles de djotodia et ces complices ziguélé,tiangaye et leur collaborateurs

Le mensonge fait partie de leurs Arts pour parvenir a leur objectif! Ne soyons pas dupe!

Par Patriote

17/07/2013 11:23

Il y a un plan trés serieux derriere cette invasion si nous ne renversons pas la situation pendant les elections presidentielles en arrachant notre pays de la main de ces islamistes, le pays foutu et parti de nos mains! Mr Ndjotidia prend de l'age et s'en fout! Ces noms bizarres dans le gouvernement nous disent quoi?
Terroriser et decimer le peuple pour se faire respecter et appliquer le programme islamique....Ouvrez les yeux commencer a compter les mosquées de la grande au plus petite, ensuite les minerets!!! la voix du muezzin chaque 5 heures,etc...ce pays est convoité, l'enclavement n'est qu'un language d'esquive des politiciens...etant au centre avec presque 7 pays limitrophes on serait bien parti dommage...Deby, CE Zakawa a vu cet avantage et il a toujours lutté contre la RCA!

Kms 5 poudiere!!!

Arrêter de dire de balivernes si vous n'avez rien à dire

Par JMK

19/07/2013 12:35

Chers compatiotes

L'islam est une réligion reconnue sur le plan international à l'instar des autres dénominations;donc arrêtons- nous de le profaner pour ne pas être maudi par Dieu. Quoi que vous fassiez,l'islam a toujours sa place en Centrafrique qui demeure et demeurera une République laique comme tous les autres pays de la planète dans toute sa dimension.

Merci!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués