SOCIéTé  |    

Centrafrique: éviter une nouvelle Somalie

Par AFP - 12/07/2013

C’est le souhait de l'Union européenne qui affirmé sa détermination à accroître son aide à la Centrafrique pour éviter que le pays ne sombre définitivement dans le chaos

 

Plus de trois mois après la prise de pouvoir à Bangui par l'ex-rébellion Séléka, la situation se détériore rapidement. Nous devons agir maintenant, a averti la Commissaire européenne à l'Aide humanitaire, Kristalina Georgieva, en effectuant une visite à Bangui avec la sous-secrétaire générale de l'ONU, Valerie Amos. En se rendant dans l'un des pays les plus pauvres et les plus troublés d'Afrique, les deux femmes ont voulu montrer que la Centrafrique n'était pas une crise oubliée, comme l'ont dénoncé mardi plusieurs ONG françaises en lançant un cri d'alarme sur les risques de catastrophe sanitaire dans le pays. Mme Georgieva a néanmoins reconnu que l'attention de la communauté internationale était actuellement focalisée sur d'autres crises, en particulier la Syrie ou l'Egypte.

 


© panoramio.com
Tout faire pour que Bangui et le reste du pays redeviennent comme avant le 24 mars
En Centrafrique, un pays qui a connu une succession de putschs et de troubles depuis son indépendance en 1960, la crise était présente bien avant le coup d'Etat de mars mais les violences ont encore aggravé la situation, a relevé Mme Georgieva. L'UE évalue à au moins 206.000 le nombre de personnes déplacées dans le pays depuis décembre 2012 et à 55.000 le nombre de celles s'étant réfugiées dans les pays voisins. Mais les ONG estiment que l'ensemble de la population, soit 4,6 millions de personnes, a été affectée depuis le début de la crise et que 1,6 million d'entre elles ont besoin d'une aide d'urgence (santé, nutrition, logement...).

La difficulté est de parvenir à toucher les plus vulnérables, notamment les enfants, dans un pays grand comme la France mais avec une population de seulement le tiers de Paris, a précisé Mme Georgieva. Les ONG toujours présentes dans le pays dénoncent, sur la base de témoignages, le fait que les réserves de nourriture ont souvent été pillées, soit par des nomades, soit par des combattants du Séléka qui multiplient depuis mars les exactions (pillages, rackets, viols, meurtres). Michel Djotodia a cependant affirmé, dans une allocution diffusée jeudi par la radio nationale, qu'il y avait une amélioration significative sur le plan sécuritaire. Aujourd'hui, même les plus sceptiques reconnaissent les efforts que nous avons fournis (...) avec nos propres moyens, a-t-il estimé, tout en dénonçant les ennemis de la République. Si la situation semble se calmer dans la capitale, elle reste instable dans la plupart des régions où l'administration n'existe pas, selon un diplomate.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

la guerre importee

Par famoundjou

13/07/2013 14:05

il ya 17 ans que notre pays est secouer par des troubles socio_politiques.une GUERRE SANS FIN.SI DANS CE PAYS DE 5 MILLIONS D,AMES BEAUCOUP DE CITOYENS REVENT D,ACCEDER A LA MAGISTRATURE SUPREME PAR TOUT LES MOYENS,ILS INSTAURENT SOUVENT DES REGIMES ANARCHIQUES ET TOTALITAIRES ET UN POUVOIR CENTRALISER CE QUI EST CONTRAIRES AUX PRINCIPES DEMOCRATIQUES , UN GROUPE ECHNIQUE OU DES AMIS DE LONGUE DATE S,ENRICHISSENT EN UN LAPS DE TEMPS.L,ANTIPROGRESSISME EST ENCREE CHEZ LE CENTRAFRICAIN EN PENSE A SOI ET SON ENTOURAGE MEME SI LE PAYS VA MAL POURVU QU,ILS FASSENT FORTUNE,LA CREATION D,UN PARTIS POLITIQUE OU D,UNE REBELLION EST UN MOYEN DE FAIRE ENTENDRE SA VOIX DANS CE PAYS.L,ENSEMBLE DE LA CLASSE POLITIQUE CENTRAFRICAINE A FAILLIE DANS LA MARCHE VERS LE PROGRES.AUCUN PEUPLE NE PEUX ACCEPTER DE CAPITULER AUSSI RAPIDEMENT OU DE COLLABORER AVEC UN ENNEMIS COMME NOUS SOMMES EN TRAIN DE SUBIR,CAR CE QUI SE PASSE MAINTENANT AURA DES REPERCUSSIONS A LONG TERMES ET SURTOUT POUR LES GENERATIONS FUTURES IMAGINER LES GENS VENUES DU DARFOUR QUI NOUS COMMANDENT DANS NOTRE BEAU PAYS INADMISSIBLE.LA RCA EST DEJA LA SOMALIE CAR ON A VU DES CENTRAFRICAINS S,ENTRETUER A CAUSE DU TRIBALISME,NEPOTISME IL YA QUELQUES ANNEES ET CA CONTINUE.LES RESPONSABLES NE SONT AUTRES QUE NOS HOMMES POLITIQUES ACTUELS ILS SONT L,OMBRE DEUX MEMES,ILS VEULENT RESTER ETERNELLEMENT AU POUVOIR AVEC DES BILANS CATASTRAUFIQUES DAN LA GESTION DES CHOSES PUBLIQUES.GEOPOLITIQUE OU NON CHAQUE PAYS A DROIT DE DECIDER DE SON FUTUR NOUS AUSSI POURVU QUE LA MENTALITE CHANGE ET DISSOUDRE TOUS CES PARTIS POLITIQUES ET RENFORCER LE POUVOIR LEGISLATIF,REDUIRE LE POUVOIR EXECUTIF,REFORMER L,ARMEE QUI SERA GUARANTE ET APOLITIQUE PROTECTRICE DES INSTITUTIONS REPUBLICAINES.LES CENTRAFRICAINS N,ONT PAS DE PROBLEMES AVEC LE PEUPLE TCHADIENS MAIS VOTRE DICTATEUR VEUX COLONISER NOTRE PAYS MAIS ILS N,A PAS BIEN LU L,HISTOIRE CONTEMPORAINE IL SE RENDRA COMPTE A LA FIN QU,IL S,EST TROMPER.NOUS COUPERONS TOUTE RELATION DIPLOMATIQUE AVEC CE PAYS TANT QUE VOTRE DICTATEUR RESTERA AU POUVOIR,IL Y a QUELQUE ANNEE UN TCHADIEN VENAIT EN RCA COMME IL DEBARQUAIT EN EUROPE.VOUS PAYEREZ LES CONSEQUENCES VOUS ET VOS AMIS SOUDANAIS.JE LANCE UN MESSAGE PATRIOTIQUE AUX CENTRAFRICAINS CHASSONS LES TCHADIENS ET LES SOUDANAIS AVANT TOUT COMPROMIS OU PARLER D,ELECTION LIBRE ET DEMOCRATIQUE EN RCA.L,OPPOSITION AU REGIME DECHU DU KNK QUI AVAIT PRIS LE POUVOIR GRACE A DEBY VOS CALCULS POUR LE POUVOIR A MAL TOURNER CAR L,EFFET PERVERS DE CETTE OCCUPATION ELABORER PAR LA PUISSANCE COLONISATRICE ET MIS EN OEUVRE PAR LE SOUDAN ET LE TCHAD RESTERA LE PLUS GRAND DRAME QUE NOTRE PAYS A VECU.LA REPONSE DE VOTRE ACTE IRRESPONSABLE RESTERA A JAMAIS DANS LA MEMOIRE COLLECTIF POUR DES SIECLES.LA DIAPORA POLITIQUE CENTRAFRICAINE DE FRANCE VOUS ETES DANS LA GRANDE PARTIS AUSSI RESPONSABLE DANS CETTE HECATOMBE,LE PRESIDENT DECHU AVAIT PREPARER SON COUP ETAT ICI EN FRANCE BEAUCOUP D,ENTRENT VOUS ON PARTICIPER A LA PREPARATION,VOUS N,ETES PAS ETRANGER A CE PUSCHT QUI VIENT DE CE REPRODUIRE. IL EST GRAND TEMPS DE PRENDRE CONSCIENCE.UTILISER L,ARGENT VOLER POUR ACHETER DES MRECENAIRES PLUS FORT QUE CES TALIBANS NOIRES ET BARBARES SAHELIENS ET REMETTEZ LA RCA QUE NOUS AVONS CONNNUES JADIS.EN CE MOMENT NOS DIAMANTS ET OR ET D,AUTRES RESSOURCES PRENNENT D,AUTRES CHEMINS DJAMENA ET KHARTOM ILS FAUT ARRETER CE PILLAGE ORGANISER.VIVE LA RCA LIBRE.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués