DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

« Ils paieront »

Par Me Zarambaud Assingambi - 11/07/2013

Me Zarambaud Assingambi

 

ILS PAIERONT!

1- En ce début de siècle aux clartés prometteuses
Des peuples hier soumis, sortant de nuits aphteuses
Marchent avec fierté, d’espoir illuminés,
Vers les beaux lendemains de combats acharnés.

2- Sur un terrifiant vol à décalage horaire
Où l’on passe des nuits sans qu’aucun jour n’éclaire
Avec des cauchemars que l’on vit éveillé
Ô pays bien aimé, ils t’ont précipité.

3- Eux, monstres des humains singeant corps et visages
Exécrables tueurs jaillis du fond des âges
Armés de longs couteaux, de fusils, de canons,
Massacrent tes enfants et pillent tes maisons.

4- Taupes des talibans profanant chaque église,
Frappant les serviteurs de Jésus à leur guise,
Ils veulent installer un monde sans cerveau
Qui se nourrit de morts ainsi qu’un grand caveau.

5- Ils tuent ouvertement, violent, pillent, saccagent
Pour que, tétanisés, tes fils se découragent
Ou deviennent leurs supplétifs applaudisseurs
Tels les caméléons aux changeantes couleurs.

6- Qui l’eût cru, si ce n’est Lucifer en personne,
Que ce pays pour qui le lugubre glas sonne,
Que ce vaste abattoir dont l’homme est le bétail,
Que ce bateau qui dérive sans gouvernail,

7- Qui l’eût cru, si ce n’est en cauchemar horrible,
Que ce pays dont BOGANDA, l’irréductible,
Dans l’unité, la paix, libéra la nation
Au lourd prix de sa vie, de toute soumission,

8- Qui l’eût cru devenu, comme par maléfice,
« Un pays sous tutelle » et le simple appendice
D’un sulfureux voisin, un champ d’entraînements
Ouvert aux talibans et rempli d’ossements ?

9- Peu à peu cependant, l’ouragan de révolte,
Attisant les ardeurs de chaque patriote
Les projette au sommet de leurs Tours de Babels
Où, par Dieu confondus, ils livreront des duels.

10- Duels sanglants de sanguinaires hier acolytes
Qui seront divisés, perdus, hétéroclites,
S’auto-massacreront jusqu’au dernier trouffion
Et à la rédemption, enfin, de la Nation.

11- Ces génies malfaisants, d’eux-mêmes les victimes,
Après paiement ci – bas de leurs horribles crimes,
Iront cuire en enfer, l’éternelle prison,
Tels des empoisonneurs mourant de leur poison.


ZARAMBAUD Assingambi
La Haye (Hollande) le 27 Juin 2013.

 

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

chapeau a vous maitre ZARAMBAUD ASSINGAMBI

Par famoundjou

11/07/2013 21:02

depuis le debut des evenements tragiques maitre vous etes a cote du peuple centrafricain.ce que vous avancez comme parole va droit dans le coeur de ce peuple humilie,brutalise,car nous sommes toucher dans l,ame.le peuple vaincra vous avez dit,car personne ne peut vaincre un peuple.malgre vos divergences avec l,ancien regime dechu,vous avez fait une analyse profonde de la situation.vous resterez a jamais dans le coeur des centrafricains.ces pretendues fondateur de la ligue centrafricaine des droits de l,homme et ses amis qui sont des LEOPARDS QUI SE SONT DEGUISES EN CHEVRES POUR CONSPIRER LA DESTRUCTION ET L,ANEANTISSEMENT DE NOTRE NATION POUR SATISFAIRE LEUR AMBITION ET CONQUETE DU POUVOIR PAYERONS AVANT LEUR MORT. LEUR VIE PHYSIQUE N,EST POINT IMPORTANT QUE LES HOMMES FEMMES ET ENFANTS QUI ONT PERDUS LEUR VIE DANS CETTE TRAGEDIE.ILS RESTERONS DEBOUT DEVANT LE PEUPLE ET LEURS AMIS VAMPIRES ET TALIBANS POUR LES DEFENDRENT.MERCI MAITRE ZARAMBAUD.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués