NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: le Général Babacar Gaye présente les axes de sa mission

Par Sébastien Lamba/Acap - 11/07/2013

Le Représentant du S.G. et Chef du Bureau intégré des Nations-Unies pour la Consolidation de la Paix en Centrafrique, qui vient de débarquer était face à la presse

 

Cette conférence de presse a permis au diplomate Onusien, le général Babacar Gaye de présenter les grands axes de sa mission dévolue par le Secrétaire Général des nations-Unies, Ban Ki-moon, en République Centrafricaine pendant la période de la transition. «Les autorités de transition doivent créer des conditions sécuritaires dans l’ensemble du pays afin de bénéficier de l’appui financière des partenaires au développement» a insisté le diplomate onusien. Il a exprimé l’intention du Bureau Intégré des Nations-Unies en Centrafrique de créer un couloir humanitaire mobile dans les provinces de la RCA.

 


© acap-cf.info
Général Babcar Gaye à Bangui
Pour le Général Babcar Gaye, les gestes de bonne volonté et la confiance mutuelle entre tous les acteurs vont contribuer très certainement à calmer la situation. En ce qui concerne la circulation des armes en République Centrafricaine, le Représentant du Secrétaire général, le Général Babacar Gaye a argué que le problème de la circulation des armes n’est pas propre à la République Centrafricaine, ni à la sous-région, c’est un phénomène qui est nouveau. Mais, a-t- il précisé nous pouvons nous inspirer de ce qui est fait dans d’autres régions, comme la région Ouest-africaine où un moratoire des armes a été signé par plusieurs Etats qui assurent entre eux une forme de contrôle de flux en armement, par les ONGs et la Société Civile afin de combattre ce fléau.

Cet exemple est idem pour la Centrafrique. Mais, pour ma part en que tant que militaire, la solution est politique. «Il faut que les acteurs trouvent les accords les plus inclusifs possible de telle sorte qu’il n’y ait plus de raison de recourir aux armes de pouvoir gouverner ce pays», a-t-il dit en substance. Il convient de rappeler que le Général Babacar Gaye succède à Mme Margaret Vogt, du Nigeria.


 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

FOMAC

Par Koraa

12/07/2013 13:53

Les centrafricains doivent d'abord demander le retrait des contingents tchadiens de la FOMAC y compris le renvoi des mercenaires soudanais. Si Djotodjia est un patriote il ne doit pas avoir peur d'agir couragement dans cette direction pour le bien du peuple.

Cette tragedie que nous vivons doit developper un sens aigu de patriotisme pour deceler nos futurs leaders politiques dont leur legitimite proviendra du peuple et non pas de l'exterieur tel que nous subissons depuis 30 ans. Il est impossible de batir notre pays avec ce genre d'individus qui obtiennent toujours leur legitimite de l'exterieur pour gouverner non pas pour le bien de notre pays mais uniquement pour garantir la libre exploitation de nos ressources naturelles a notre detriment. Le reglement de cette crise d'une maniere durable doit se faire sans les contigents tchadiens et les mercenaires soudanais. Si le CNT ne debat pas de ce probleme qui est le caour de notre tragedie actuelle a quoi sert t-il? Et quelle est sa raison d'etre? Divertir!

arretant la plaisanterie

Par eric

13/07/2013 00:11

très cher koraa avec tout le respect que je vous doit il est important de rappelez que les rebelles installer actuellement au pouvoir chez nous ont été acté par le président hollande donc implicitement valider donc vous connaissez la source de nos ennuie.Il est important de rajouter à ce là nos traitres politiciens et militaires plus préoccuper par leur poches que le devoir national,ces types sont facilement corruptibles.On peut constater que la rca est très riche en minerais et toute autres choses ce qui nous attirent des ennuies car les gros financiers mettent les moyens pour acheter la centrafrique et ce là passe par l'emploi de mercenaire tchado soudanais pour défendre leur intéret à notre détriment,enfin je n'apprend rien à personne,seul notre détermination pour nous libérer de tout nos ennemis nous permettra d'etre respecter et etre pris au sérieux sans ce là on perd notre temp à palabrer pendant que d'autre battissent des nations très prospèrent avec les richessent du sous sol centrafricain,que dieu bénisse la rca .

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués