FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Gabon: un prix en hommage à Albert Schweitzer

Par Henrie Lucie Nombi - 09/07/2013

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a fait l’annonce lors du symposium qui s’est tenu les 6 et 7 juillet 2013 à l’occasion centenaire de l’hôpital Albert Schweitzer

 

Le Prix International Albert Schweitzer d’une valeur de 250.000 soit environ 125 millions de francs CFA, récompensera le travail conduit par un individu ou une équipe autour d’un projet transdisciplinaire et multisectoriel de long terme permettant de lutter contre le VIH/Sida, le paludisme et la tuberculose en Afrique. Organisé sous le haut patronage du président du Gabon Ali Bongo Ondimba, ce symposium scientifique international a été l’occasion pour les 350 participants, (Prix Nobel, descendants d’Albert Schweitzer, chercheurs, scientifiques, médecins, experts en sciences sociales, ONG, acteurs du secteur privé et de la société civile) réunis à Lambaréné et Libreville de réfléchir à l’élaboration d’une feuille de route pour la lutte contre la triple épidémie (VIH/Sida, paludisme et tuberculose) en Afrique.

 


© facebook
Le président Omar Bongo célèbre centenaire de l’hôpital Albert Schweitzer
La lutte contre ces trois maladies qui sont la principale cause de mortalité en Afrique centrale, le docteur Albert Schweitzer en avait fait un engagement. Ali Bongo Ondimba a salué la qualité des interventions et des échanges entre les participants. Il a également insisté sur la nécessité d’utiliser les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) pour améliorer une meilleure prise en charge des patients et réaffirmé sa volonté de faire du Gabon un hub régional d’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant. Lors de ce symposium de nombreuses décisions ont été prises. Notamment, la mise en place de trois groupes de travail permanents ou Task Forces, sur la recherche de solutions transdisciplinaires, la formation des professionnels de terrain et la promotion de la recherche en Afrique. Ces trois groupes seront pilotés par la structure de coordination. La création d’une nouvelle filière de formation continue au bénéfice des personnels de santé et des populations qui produira des spécialistes de la Triple Épidémie avec une collaboration interdisciplinaire.

 


© facebook
La directrice de l'Unesco a fait le déplacement de Lambaréné
Mais aussi, le renforcement de la recherche africaine et internationale et déjà le lancement d’une plateforme digitale dédiée permettant la communication entre tous les acteurs et la promotion de ces initiatives. En amont de leurs travaux, les participants se sont rendus sur le site de Lambaréné pour visiter l’hôpital Albert Schweitzer créé par le Prix Nobel au début du 20ème siècle, toujours en activité, et l’un des centres régionaux clés (recherche, soins, prévention, obstétrique et maternité, …). Ils ont pu découvrir le nouveau «Centre international universitaire de recherche et de santé» qui viendra compléter le site de Lambaréné avec des services hospitaliers de pointe, un centre de recherche sur le paludisme, la tuberculose et les maladies cardio-vasculaires. Le CHU servira également de centre de formation professionnelle pour les jeunes gabonais et africains
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués