DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Séléka: Attribuez des grades dignes d’un officier!

Par Julien Bela - centrafricmatin - 05/07/2013

Cette distribution de grades au sein de l’armée est-elle conforme à l’éthique militaire?

 

Du grade de 1ère et 2ème classe, des gens ont connu une ascension astronomique du jour au lendemain. C’est absolument curieux. L’armée n’est par l’administration centrafricaine où tout est possible. Un Lieutenant sait qu’il commande une compagnie et un Commandant correspond à un bataillon. Cette distribution de grades au sein de l’armée, comme le père Noël distribue des jouets aux enfants le 25 décembre de chaque année est-elle conforme à l’éthique militaire? Bozizé a détruit, Djotodia rend médiocres les FACA. Dolle-Waya et son adjoint ne peuvent se comprendre qu’à demi-mot, puisque l’un est un soldat de carrière, ranger américain, alors que son adjoint pose un problème de référence. C’est à peine que son grade est confirmé, alors qu’il est nommé depuis longtemps chef d’Etat-major adjoint.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
La cérémonie de remise de grade s'est déroulée en présence du ministre des Equipement de Centrafrique
Du grade de Lieutenant à celui de Capitaine, il faut une formation, et ainsi de suite, jusqu’au grade de général d’armée. Ces officiers généraux au pif vont-ils redescendre au rang des Lieutenants pour subir les différentes étapes de la formation? Selon Dolle-Waya, «il ne reconnaît pas ces grades», que les uns et les autres s’attribuent eux-mêmes. Voilà que Djotodia valide ces grades maquisards dans une armée moderne, avec des rangers, des Saint-Cyriens et autres, émanant de grands centres de formation académique militaires. C’est là que se déterminent les spécialistes au sein de l’armée. Ceux-là qui viennent d’être parachutés pour atterrir comme généraux de Brigade ont quelle spécialisation? Que peuvent-ils commander au sein d’une armée moderne, civilisée, avec les nouvelles technologies de l’armement? Les dirigeants centrafricains ne prennent jamais le temps de mesurer la portée de leurs actes. Du coup, le pays a deux facettes, une facette maquisarde et une autre, moderne et rationnelle.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Lors de la cérémonie de remise des grades à Bangui
Déjà, avec les leaders, l’unité de commandement est difficile, alors, qu’en sera-t-il au sein des FACA? C’est une autre cohabitation orageuse en perspective. Quel sera le mode d’intégration de 20.000 personnes en même temps? L’Etat-major des FACA a véritablement du pain sur la planche. L’avenir de la RCA en termes de forces de défense et de sécurité est incertain, plein d’inconnus et de variables difficilement maîtrisables. Dieu seul sait de quoi seront faits les lendemains des Centrafricains dans ce saut dans l’inconnu. La discipline est tout autre chose. La hiérarchie est aussi rigide qu’implacable. C’est ce qui fait la différence. Il en est de même de la gendarmerie et de la police qui passent par une formation académique et militaire. La RCA va vivre une expérience inédite et unique au monde.
QUELQUES IMAGES DE LA REMISE DES GRADES
 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

la desolation

Par nana

05/07/2013 15:09

C'est encore ca la triste realite de la RCA et la nouvelle touche particuliere De DJIOTODJA. La communaute internationale est elle sourde et aveugle face aux exactions commises par les Seleka aux yeux et auxsus de tout le monde en particulier les diplomates en poste a Bangui et particulierement devant l'Ambassadeur Francais. Il n'est jamais. Trop tard. Dieu va envoyera un Messi en RCA. «Centrafricain, face a un gouvernement arme qui tue les civils,levez vous pour declaree pacifiquement l'année blanche en guise de reponse. Face a la violence on repond par un silence »

RIDICULE

Par jULES

05/07/2013 17:46

Triste moyen de soutirer l'argent du peuple Centrafricains. Heureusement, on les balayerai tous. Quels sont ces officiers qui ne savent même pas lire une carte? Comment un élève de CP2 peut t--il enseigner ou diriger un collégien de 4eme? Et c'est comme cela qu'ils se cachent lors des réunions internationales. C'est vraiment RIDICULE. QUELLE HONTE!

@Nana et Jules

Par Dernayo

08/07/2013 12:15

Vous n'avez pas honte Hein?

Ces jeunes de la SELEKA sont à félicités pas pour les pillages mais pour leurs Bravoures. Ils méritent bien leur grades n'en déplaise à certain.Ces braves enfants qui n'ont aucuns niveaux ils sont seulement des artisans miniers, des bouchers, des pousseurs, vendeurs de chaî,vendeurs de friperie,apprenti-chauffeurs,Chauffeurs, Mécaniciens,Matawans et Taxi-motos etc.... qui ont pû mettre en déroute les soit-disant armées conventionnelles(FACA)et neutraliser l'armée sud-africaine et vous osez dire dire quoi? non je rêve. Allah akbar!

Soyons sérieux entre-nous; Bokassa capitaine de l'armée Française.Général puis Maréchal vous connaissez la suite. Kolingba Général? Hé oui Général Bozizé et Ouandé? idem pour les Colonel Nintendo (Ndoutingaî). Nous sommes en Afrique et ces jeunes méritent bien leurs places dans la nouvelles Forces Armées Centrafricaines,ça s'appelle du rattrapage etn....Ils recevront une bonne formation au fur à mesure.On a vue le cas de la Côte d'ivoire. Soyez humble et faites profil bas, La Centrafrique n'a jamais eu d'armée, c'est seulement une milice tribale ou armée des fils à PAPA, et des bras cassés, d'ou à la moindre crépitement c'est la fuite( retrait tactique)un vrai gâchis pour les Contribuables que nous sommes.

I Yé Siriri

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués